Magazine Culture

Une version 2012 fragile, poussive et peu convaincante de Ladies Night...

Publié le 30 juin 2012 par Fousdetheatre.com

Capture d’écran 2012-06-30 à 10.20.52.png

Il ne suffit pas de mettre cinq gars en string sur scène pour faire de cette pièce un succès. Si en 2001, la version présentée au Rive Gauche, avec entre autres Manuel Blanc et Lisette Malidor, remporta un Molière, c'est parce qu'elle avait su donner à voir et entendre, en plus d'une plaisante comédie, la profondeur, la détresse et l'humanité de ses protagonistes, parangons d'une classe ouvrière au chomage depuis des années, cherchant à s'en sortir à tout prix dans un pays désindustrialisé, quitte à jouer les Chippendales d'un soir.

Or la mise en scène de Thierry Lavat, par ailleurs relativement brouillonne et expédiée, met un peu trop de côté cet aspect essentiel de la comédie sociale d'Anthony Mc Carten et Stephen Sinclair, écrite en 1987, adaptée par la suite au cinéma ("The Full Monty"). Disons-le, il n'est en rien aidé par les deux comédiens principaux, offrant un jeu souvent maladroit et peu sincère. Julien Tortora n'est pas un habitué des planches, cela se voit. Des gestes pas très assurés, des intentions confuses, une diction molle manquant terriblement de précision, font que l'on peine à croire au jeune père désespéré mais combatif, meneur d'équipe, qu'il incarne ... Linda Hardy, pour sa part, se regarde jouer, tout du long extérieure à son personnage de coach-chorégraphe, et n'a pas appris à poser ni timbrer sa voix. Confondant cris et autorité, elle se fatigue rapidement (et nous avec...). On craint qu'elle ne tienne pas les trois mois de représentation tant elle tire sur ses cordes vocales... 

Outre Alain Azérot, dont le surjeu décalé nous a semblé inapproprié, les seconds rôles se révèlent plus justes mais souffrent toutefois du manque de rythme patent du spectacle. Bruno Sanches, en jeune-vieux garçon introverti vivant chez sa mère pourrait être irrésistible et touchant. Patrick Rocca, en tenancier du bar où se produiront nos strip teaseurs amateurs, possède une belle énergie. Bruno Paviot, Luc Tremblais, et Xavier Martel ne déméritent pas non plus au sein d'une distribution inégale, vous l'aurez donc compris.

Ajoutons que le parti pris d'ancrer l'action en France n'est pas des plus pertinents, l'oeuvre étant génétiquement, viscéralement, anglo-saxonne, dans sa forme, ses dialogues, ses situations et personnages. Evoquer "Pôle Emploi" ou le slogan "travailler plus pour gagner plus" tient de la fausse bonne idée qui fait "pschitt"...

Monté en partie pour le festival de Ramatuelle, gageons que le spectacle supportera difficilement la comparaison qualitative avec le reste de la programmation concoctée par Michel Boujenah. On appréhende également la courbe d'audience de France Télévision lors de sa diffusion en direct le 1er août, tant les faiblesses de cette production sont évidentes... 

Dommage.

A l'Alhambra jusqu'à fin septembre. 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Ladies Night pour Haïti

    Une représentation pour soutenir les victimes d’Haïti… Les comédiens de Ladies night se mettent déjà à nu sur scène et en plus ils ont décidé d’agir en faveur... Lire la suite

    Le 04 février 2010 par   Théâtrorama
    SOLIDARITÉ, SORTIR, THÉÂTRE & OPÉRA
  • Ladies Night a l’Alhambra

    Ladies Night, le spectacle qui avait inspiré le film The Full Monty, se jouera dès ce soir au Théâtre de l’Alhambra. Dans une société en crise, une bande de... Lire la suite

    Le 22 juin 2012 par   Lemediateaseur
    CULTURE
  • Ladies Night

    Alhambra21, rue Yves Toudic75010 ParisTel : 01 40 20 40 25Métro : République / Jacques BonsergentUne pièce de Anthony Mc Carten, Stephen Sinclair, Jacques... Lire la suite

    Le 23 juin 2012 par   Gjouin
    CINÉMA, CULTURE
  • Chronique Ladies Night

    Nous avons assisté vendredi dernier à l’une des représentations de Ladies Night, spectacle que nous vous présentions ici et qui se joue actuellement au Théâtre... Lire la suite

    Le 16 juillet 2012 par   Lemediateaseur
    CULTURE
  • Soeurs Emmanuelle – Ladies night à Uccle

    Soirée «ladies only» avec le dernier «One Woman Show» de Laurence Bibot! Le Jeudi 21 Février 2013 aura lieu la première “Ladies Night” au CCU Centre Culturel... Lire la suite

    Le 13 février 2013 par   Bourlingueur
    SORTIR
  • Idée anglaise .. idée géniale !! ;-)) L'Alfa Romeo Ladies Night !

    C'était le 16 août dernier .. en Angleterre .. dans la concession Allams in Epsom, Surrey .. Les femmes sont invitées à une présentation de la gamme Alfa... Lire la suite

    Le 29 août 2008 par   Frédérique Barteau
    AUTO/MOTO, CONSO
  • Ladies' Night spécial Sex and the city...

    Comme je vous le disais ici, ce mardi avait lieu la Ladies' Night à l'Imagix Mons. 19h, mes copines et moi arrivons à l'Imagix. On attend avec impatience... Lire la suite

    Le 05 juin 2008 par   Lamodeusedanslespres
    CÔTÉ FEMMES

Ajouter un commentaire