Magazine Médias

Minitel : pas de pleurs

Publié le 30 juin 2012 par Christophe Benavent

Minitel : pas de pleurs Et donc ainsi le Minitel est mort. L'est-il vraiment ? 
Le cloud et les applis ressuscitent en partie cette idée d'un télématique centralisée qui gère les informations et les distribuent sans qu'on puisse les conserver.
Une information peu contributive, difficilement partageable. Ne serait-ce que pour cette raison pas de regret pour le trépas du Minitel. Il a décliné depuis 1995. Quand les premiers mobiles et le web ont pris leur élan.
De nombreux témoignages rappellent que les machines les plus simples peuvent susciter une affectiontouchante. Certains s'y seront perdus dans le désir, d'autres dans l'administration, on ne lui retirera pas qu'il a offert de fiers services à une génération et à des populations. Pas de pleurs pour un modèle imparfait, pas de pleurs pour une idée de la communication qui sépare le producteur du consommateur, nous préférerons un modèle où les contributeurs se retrouvent dans des plateformes, et que leurs assemblées en définissent les règles.
Nous y auront appris que le média n'est pas un transporteur, il est aussi une puissance qui traduit les messages avent de les répercuter. Le média ajoute à l'information comme le commerçant ajoute au produit : des signes de confiance, de qualité, de crédibilité. De sens. Le message c'est le média, et le massage des médias fais ce que nous pensons de l'information. Le minitel n'a pas été un média et pourtant il signe un modèle qui s'obstine, cette idée qu'il faut un centre pour optimiser la communication, être le garant de l'intégrité, la vertu d'un chef.
L'internet a triomphé du minitel, ses services s'y sont transversés Pas de pleurs pour un bel essai, ses ingénieurs ont fait un beau travail, mais dans l'écologie sociale, les technologies choisissent moins leurs cibles, que les cibles choisissent les technologies, même quand elles imposent leurs choix à d'autres moins puissants. Mes foules ne se sont pas retrouvée dans le X25. L'innovation est aussi une question politique, une questions de foules. Le Minitel est victime bien sur de la globalisation.plus encore d'une idée que c'est l' Etat qui régit nos communications. Nous en avons fini avec cette idée.Nous vouons être libre et gardez sous la main les données qui nous sont utiles.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Le Minitel, c'est fini

    36 15 code Catacombes Un néanderthalien, une branche morte de l'évolution cet objet fétiche pré-internet qui rejoint l'étrange cimetière des balbutiements... Lire la suite

    Le 01 juillet 2012 par   Didier Vincent
    INSOLITE, MÉDIAS
  • Les 10 meilleurs réseaux sociaux au monde

    Les réseaux sociaux sont devenus des nécessités pour les utilisateurs d'internet Web 2.0, ils permettent de communiquer, de partager ses pensées, ses activités... Lire la suite

    Le 24 juillet 2015 par   Planetegeeks
    HIGH TECH, MÉDIAS
  • Humans (2015) : deux fois valent mieux qu’une

    Humans est une nouvelle coproduction de huit épisodes diffusée depuis juin, mais à quelques semaines d’intervalles d’abord sur Channel 4 en Angleterre et AMC au... Lire la suite

    Le 24 juillet 2015 par   Jfcd
    MÉDIAS, SÉRIES
  • Sharknado ou la tornade de tweets

    Après le succès « social » surprise de Sharknado en 2013, après le succès confirmé de Sharknado 2 en 2014, Sharknado 3 diffusé cette semaine en... Lire la suite

    Le 24 juillet 2015 par   Marclindner
    HIGH TECH, MÉDIAS, TÉLÉVISION, WEB2.0
  • Boston sort de la course aux JO 2024

    On présentait la ville américaine comme un candidat plus que sérieux et capable de mettre en échec notre cher Paris et pourtant il n’en sera rien. Lire la suite

    Le 28 juillet 2015 par   Etvsport
    MÉDIAS, SPORT
  • Le Petit Prince réenchante le monde

    On s’était posé la question en regardant le second volet des aventures de Bob l’éponge (Un héros sort de l’eau) : avons-nous vieilli ou le spectacle a-t-il perd... Lire la suite

    Le 27 juillet 2015 par   Rémy Boeringer
    BEAUX ARTS, CINÉMA, CULTURE, HISTOIRE, LIVRES, MÉDIAS, SÉRIES
  • [TV] Oh hell no, on a vu Sharknado 3 !

    Brûlez-nous vives si vous le voulez mais on assume : sur WAG on aime les productions Asylum et nous sommes fidèles à Sharknado depuis le début. Lire la suite

    Le 29 juillet 2015 par   We Are Girlz
    MÉDIAS, TÉLÉVISION

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Christophe Benavent 205683 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine