Magazine Ebusiness

Comment un dirigeant peut-il twitter

Publié le 02 juillet 2012 par Cyril Bladier

Twitter-follower

L'une des tendances croissantes chez les dirigeants est de se mettre à twitter ou de se poser la question de le faire. Mais, ils sont peu nombreux à se poser les bonnes questions et à bien appréhender l'outil. 

Nouveaux challenges

L'organisation peut en bénéficier. C'est un moyen nouveau et différent d'être en relation avec ses clients et de leur permettre d'avoir une vision de l'entreprise à la fois authentique et en temps réel. 

On sait aujourd'hui qu'une marque n'appartient plus à l'entreprise. Une marque est ce que Google en dit et ce que ses clients en pensent. Et tout cela dépend des intéractions qui se sont créées. Le marketing n'est pas tout, le "branding" (la stratégie de marque) est de réussir à maintenir et à renouveler sa promesse tous les jours. Si vous y arrivez, vos clients vous croiront. 

Vous devez commencer par vous demander à quel point vous pouvez être "social": vous allez être sollicité sur ce que vous ne faites pas bien. Vous devez vous préparer à y faire face. Si ce n'est pas le cas, oubliez les réseaux sociaux. 

Que tweeter?

Un dirigent twitte au nom de son organisation. C'est à lui de le faire personnellement et de partager une partie de son quotidien: en réunion ou en réaction à un article. Un dirigeant peut aussi ajouter une touche plus personnelle sur sa vision de sa fonction. 

Si le dirigeant n'a pas le temps de lire tous les articles pertinents qui peuvent le concerner, il peut organiser une veille via ses équipes pour lui remonter ce qui est vraiment clé. 

Comment trouver le temps?

Beaucoup d'outils peuvent aider un dirigeant afin d'optimiser le temps qu'il peut passer sur les réseaux sociaux, en particulier sur Twitter. Sur Twitter, on peut notamemnt programmer l'envoi de tweets. 

Mais, si vous n'avez réellement pas le temps ou si vous ne percevez pas clairement en quoi votre engagement personnel ajoute de la valeur à votre business, mieux vaut vous abstenir. L'authenticité est importante et il vaut mieux éviter de faire gérer son compte de dirigeant par un marketeur ou un communicant de l'entreprise. Si c'est pour être en relation avec ces services; il y a une page entreprise LinkedIn, un compte Twitter corporate, une page Facebook. Si c'est le compte Twitter du dirigeant, on attend d'être en relation avec lui et personne d'autre. 

Indispensable?

Aujourd'hui, une entreprise n'a pas besoin que son DG soit sur les réseaux sociaux pour être efficace. En revanche, il est possible que rapidement on commence à rechercher une nouvelle génération de CEO qui auront une appétence marquée pour ces outils. 

@businesson_line

@cyril_bladier


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Cyril Bladier 107 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte