Magazine Internet

Vivons heureux, vivons cachés!

Publié le 04 juillet 2012 par Absolutlyfabulous

images-copie-29

Longs sont les débats sur le phénomène du blog et de la blogosphère en générale. Certaines et certains d'entre vous diront qu'il vaut mieux préservé une sorte d'intimité, ne pas se dévoiler, blabla...La question se pose différemment en fontion du type de blog. D'un côté les blogs mode/beauté, qui sont une parfaite vitrine de la blogeuse. Elle s'expose physiquement, donnera son avis certes, mais ses pensées les plus profondes resteront pour elle. De l'autre côté, nous avons les blogeuses "humeurs" comme on les appelles, "moi" quoi, qui elles ne se montrent pas (quoique j'ai fait une boulette) mais qui livre et écrit sa vie. Elle se dévoile entièrement psychiquement et sincèrement.

Où est la différence alors ? De ne pas être reconnue dans la rue, ok c'est fait. Quoique moi depuis que j'ai mis ma photo on va pas dire que ça se bouscule au portillon. Dans tout les cas, je rigole en lisant les articles du genre qui prône la discretion, l'anonymat, aet cetera, puisque de toute façon, le jour où tu as crée ton blog où ton nom de domaine, tu n'es plus anonyme ! Bah, oui tiens ! Ca te surprend? Faudrai pas non plus déconner quoi...

La où cela devient plus interessant, j'en reviens toujours aux blogeuses beauté, que je respecte infiniment soit dit en assant (parce que bon, desfois faut oser!), c'est de poster des photos d'elles tous les jours, et de les voir se plaindre qu'on les reconnaissent. Je ne vise personne en particulier, soyons discret voyons !

Tout est relatif.

Notre vie est dicté par les résaux sociaux, twittos et compagnie. Notre vie est decryptée minute par minute, seconde par seconde, et on se retrouve à dire "oh mince, ça je ne voulais pas que ça se sache!" ah bah oui ma cocotte, mais pour ça il fallait y réfléchir à deux fois non tu ne penses pas ?

Instagram aujourd'hui partage nos clichés de vie, des inconnus par centaine les aiment (je parle pour moi hein), les commentent, les re-partages et ainsi de suite.

Il en est de même pour twitter. Combien de personne qui possède un compte ici n'a jamais poster un tweet du style "le boulot ça me gonfle!" ou encore "bonne bouffe entre pote" ? Mais qu'est-ce qu'on s'en fou franchement ? Explique moi où est l'intêret ? Ok tout le monde taf, pas pour le plaisir, mais pour avoir a bouffer du 1er au 31 du mois. On a des copains (désolé pour les sans-amis) on est arrivé que tu passes du bon temps, mais ça changera pas ma vie.

Et Facebook alors? Même ma responsable m'a avoué avoir checker mon compte après mon entretien. Mes photos de vacances trop bien gaulée en espagne, ça passe. Mais qu'en est-il des beuveries organisées et partager sur le résaux? C'est moyen hein. Surtout que même un compte supprimé garde ses données, et je ne vous apprend rien en vous disant que tout est stocké et revendu.

Est-ce possible donc, après ce constat effrayant, de prétendre à une intimité largement réduite, voir quasi-inéxistante, et prétendre donc garder l'anonymat ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Absolutlyfabulous 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte