Magazine Accessoires

L'école est finie

Publié le 05 juillet 2012 par Gentlemanw

Fin d'année, fatigue, fin d'un stress, décompression, douleurs dans le corps.

Hier soir, mardi soir exactement, nous avons fait une remise traditionnelle de pris pour nos plus grands, les CM2. Fin d'un cycle, fin du primaire, fin d'année scolaire pour tous, étape de leur vie, plus marquante que celui de la fin de maternelle, cette fois se sera la collègue. Un petit speech, des enfants impatients, entre fatigue et énervement, des enfants que l'on a vu grandir, tant pat la taille que par le développement de leur caractère, de leur personnalité, ils sont autonomes maintenant.

kristenvamp4

Certains sont plus grands que d'autres, cette génération nourrit copieusement et avec une meilleure santé, mais aussi des gènes heureux, ils rigolent avec leurs maîtresses de CP et CE1, plus petites maintenant qu'eux-mêmes. Déjà les souvenirs se construisent. Avec comme premier paradoxe, les plus turbulents devenus nostalgiques de ce lieu. Ils appréhendent une nouvelle cour, une nouvelle dimension, de nouvelles études, de nouveaux professeurs, et plus encore un univers où ils seront les plus petits, après avoir régnés en étant les plus grands.

Et vous, et moi, je suis sereine pour eux, et là, soudainement une larme coule, quand ils jouent de remerciements, avec des mots sicnères et maladroits, pour chaque classe, pour chaque professeure. Ils sont émouvants dans leur improvisation, dans leurs sentiments qu'ils avouent malgré eux avoir pour nous. Des larmes de joie, d'un bonheur lié à mon métier, ma vocation.

Selena-Gomez-Elle-Mexique-2

Mais je n'oublies pas le temps passer à les sermonner, à les engueuler, à les maudire. Les larmes de fatigue quand on passe plus de temps à faire de l'éducation, du civisme et parfois de la simple politesse. Les générations ont changé avec de nouveaux repères, parfois aucun. Je me bats car je crois en ce transfert de connaissances, en cet enseignement qui construira les bases e leur métiers, de leurs vies, de leurs passions. J'aime ce métier si dur, mais j'aime ce milieu, cette école en zone où il y aplus de famille au chômage, en difficulté, en marge d'une société qui les fragilise toujours plus.

Mais je reçois leurs bisous, leurs boîtes de chocolat, des fleurs, des petits cadeaux qui viennent souvent du coeur, des larmes des deux côtés. Les filles comme les garçons, ils laissent une dernière bise, avec un coin de vérité, celui de l'enfance, d'une relation entre un groupe et une professeure, entre deux êtres dans un océan de tables et de chaises.

J'ai des larmes, ce n'est pas un manque, parfois c'est plus proche d'une libération, mais toujours ce métier pas comme les autres, il y a un échange. Les petits messages entre tous.

52343304

Je sèche mes larmes.

Pour un été de vacances, de préparation de la prochaine rentrée. Un été au féminin, dans la mode et mes passions, chevelure libre, dans la chaleur de mes lectures.

Nylonement


Retour à La Une de Logo Paperblog

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Gentlemanw 3305 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte