Magazine High tech

Wikileaks va publier 2 millions de mails Syriens

Publié le 06 juillet 2012 par Brokenbird

Alors que Julian Assange est toujours cloîtré dans l’ambassade de l’Équateur à Londres, Wikileaks ne chôme pas pour autant. En effet, le site bien connu pour la révélation de documents officiels censés rester secrets va frapper une nouvelle fois, en annonçant la divulgation publique de plus de deux millions de mails d’officiels Syriens. Ces mails couvriraient la période d’août 2006 à mars 2012, et seront transmis au compte-gouttes à différentes rédactions à travers le monde.

Wikileaks va publier 2 millions de mails Syriens

Ces informations sont embarrassantes pour le gouvernement syrien, mais aussi pour ses opposants. Elles nous permettent non seulement d’être critiques vis-à-vis des deux parties en présence, mais aussi de comprendre leurs intérêts, actions et stratégies. C’est seulement à travers la pleine compréhension de ce conflit que l’on pourra espérer y mettre fin,

a déclaré Julian Assange sur l’affaire. Wikileaks compte bien mettre son grain de sel dans les évènements qui se déroulent actuellement en Syrie, en diffusant les mails petit à petit à des rédactions, comme l’explique Sarah Harrison, porte-parole du site :

Dans les deux prochains mois, des histoires fracassantes issues de ces fichiers apparaîtront sur WikiLeaks (international), Al Akhbar (Liban), Al Masry Al Youm (Égypte), ARD (Allemagne), Associated Press (USA), L’Espresso (Italie), Owni (France) et Publico.es (Espagne). D’autres partenaires médias seront annoncés lorsqu’ils publieront leurs découvertes

Quelques mails sont déjà disponibles sur Syria Files, et comme d’habitude avec Wikileaks, il va falloir faire un immense tri dans les documents publiés pour y trouver quelques informations.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Brokenbird 341 votes Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte