Magazine Santé

NUTRITION: Faut-il préférer le Bio? L’exemple de la tomate

Publié le 07 juillet 2012 par Santelog

NUTRITION: Faut-il préférer le Bio? L’exemple de la tomate – Journal of Agricultural and Food ChemistryTomates bio ou ordinaires ? Encore une étude de l'Université de Barcelone et de l'Institut de la santé espagnol sur “la tomate” qui suggère que les bio comporteraient plus d'antioxydants polyphénols, bénéfiques pour la santé. Ces résultats, publiés dans le Journal of Agricultural and Food Chemistry, démontrent en fin de compte que les méthodes de production modernes affectent bien la teneur en nutriments des fruits et des légumes.

L'étude a comparé les taux de polyphénols dans les tomates biologiques vs non-bio. Les polyphénols sont produits quand les tomates mûrissent et la quantité de polyphénols dans les tomates serait affectée par les conditions de maturation du fruit. Or les tomates biologiques prennent leur temps pour mûrir car elles sont cultivées dans un sol moins riche en azote, et, pour cette raison, elles contiendraient des niveaux plus élevés de polyphénols. Le phénomène s'explique par le fait que les polyphénols sont produits en réponse à des conditions de stress, comme la pénurie de nutriments dans le sol.

Les chercheurs espagnol - l'Espagne est l'un des principaux producteurs de tomates- ont comparé en laboratoire, le profil chimique des deux types de tomates, à un stade équivalent de maturité, et d'une taille similaire. Ils ont analysé les échantillons pour plusieurs types de polyphénols: les flavonols, les flavones et flavanones et les acides hydroxycinnamiques.

Les chercheurs constatent que les tomates biologiques sont plus riches en polyphénols mais ces résultats varient selon les différents types de polyphénols :

·   Les flavones, y compris les acides phénoliques et les acides hydroxycinnamoyl-quiniques ont été trouvés dans des concentrations plus élevées dans les tomates bio.

·   Les flavanones, comme la naringénine, ont également été trouvés dans des concentrations plus élevées dans les tomates biologiques

·   Les flavonols, dont la rutine et la quercétine ont été trouvés en plus grande concentration dans les tomates bio, également.

·   Dans l'ensemble, les chercheurs constatent que la méthode de production biologique affecte la teneur en éléments nutritifs des tomates, des tomates bio ayant une concentration plus élevée de polyphénols que les tomates conventionnelles.

Les méthodes de production modernes affectent donc la teneur en nutriments des tomates, et l'agriculture biologique a bien une incidence sur la teneur en éléments nutritifs. Si cette étude ne nous dit pas clairement si la consommation de tomates biologiques est plus bénéfique pour notre santé que celle de tomates cultivés de manière conventionnelle, et si elle ne prend pas en compte certains désavantages collatéraux de l'agriculture biologique, les chercheurs suggèrent néanmoins, sur la base de leurs résultats, que « les légumes et les fruits de l'agriculture biologique « pourraient » être plus favorables à la santé ».

Source: Journal of Agricultural and Food Chemistry. 2012;60:3373–3380 Evaluation of a Method To Characterize the Phenolic Profile of Organic and Conventional Tomatoes.

NUTRITION: Faut-il préférer le Bio? L’exemple de la tomate – Journal of Agricultural and Food ChemistryLire aussi: NUTRITION: Pour les tomates aussi, la santé est dans l'expression des gènes

CHOLESTÉROL: Les tomates et leur lycopène, un petit effet statines ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Santelog 762 votes Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine