Magazine Culture

A Avignon, le bouleversant "Tour de Piste" de Stéphane Hillel...

Publié le 07 juillet 2012 par Fousdetheatre.com

critique tour de piste Stéphane Hillel, christian giudicelli

Il sera notre unique coup de coeur du Off 2012 (mais aussi du In) pour cause de non descente dans la cité des papes cette année. Nous eûmes le plaisir d'assister, il y a quelques semaines, à l'avant première du spectacle aux Déchargeurs qui le programmera la saison prochaine. Pour les festivaliers, il faudra se rendre aux Corps Saints afin d'applaudir la poignante prestation de l'actuel directeur du Théâtre de Paris sur un texte d'une grande finesse signé Christian Giudicelli.

C'est du passage sur terre de chacun d'entre nous dont il est question dans cette oeuvre. De celui des gens ordinaires, comme vous et moi, qui ont des rêves et ne les réalisent que rarement,  ne sont pas pour autant malheureux, idéalisent parfois une existence qui se révélera plus chaotique ou complexe que prévue, et qui, une fois leur modeste "Tour de Piste" effectué, regardent une dernière fois dans le rétroviseur en se disant que ce n'était finalement pas si mal. Ici, c'est le destin de Chris, de l'enfance au dernier soupir, que l'auteur nous conte. Du jeune garçon sage et obéissant des années 50, toujours tête de classe,  au petit révolutionnaire de 1968 qui se voyait romancier et finira enseignant. De sa rencontre avec celle qui deviendra sa femme, les hauts et bas de leur histoire (leur passion, leurs amants respectifs) à leurs enfants qui grandiront à leur tour... 

La pièce et l'écriture de Christian Giudicelli ont cela d'émouvant qu'elles saisissent sans fioriture, avec authenticité et précision  la vérité de nos vies, de nos âmes, ce a quoi l'être humain se rattache pour faire son petit bout de chemin. Une narration à la première personne toujours extrêmement juste dont s'empare intelligemment et brillamment Stéphane Hillel, sans jamais tomber dans un pourtant possible numéro d'acteur. Car s'il incarne avec humilité et humanité Chris, cet anti héros, il donne à voir également tous les protagonistes de l'histoire. Il est sa mère, son père, sa femme, ses enfants... Son travail, d'une grande subtilité, d'une sincérité indéniable , met formidablement en lumière le propos de l'auteur. 

Le critique dramatique Jacques Nerson signe une mise en scène rigoureuse qui respire et sait prendre son temps en plus d'être sobre et élégante. Sa direction d'acteur est irréprochable.

Auteur, acteur et metteur en scène s'unissent donc pour nous offrir une ode à la vie, à l'existence, la plus quelconque soit elle, qui renvoie le spectateur à la sienne et lui fait l'aimer davantage.

Car on la prend comme elle vient, et surtout comme on peut, mais une chose est sûre : la vie est belle !

Allez-y.

Avignon : Théâtre des Corps Saints 18h.

Dès le 2 octobre à Paris aux Déchargeurs.

Tour de Piste (bande-annonce) from Le Pôle Diffusion on Vimeo.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Fousdetheatre.com 262 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog