Magazine Humeur

Bouche sèche, quelles causes, quelles conséquences?

Publié le 09 juillet 2012 par Nuage1962

Tout le monde a connu des épisodes de bouches sèches, un bon verre d’eau et le problème est résolu .. mais quelques fois, la sècheresse buccale peut être de différentes cause et demande donc une attention particulière
Nuage

 

BOUCHE SÈCHE, QUELLES CAUSES, QUELLES CONSÉQUENCES?

Bouche sèche, quelles causes, quelles conséquences?

Une salive en quantité insuffisante donne une drôle d’impression de bouche sèche.

Cette sécheresse buccale peut être passagère et parfois plus durable.

Quelles peuvent être les causes de la bouche sèche? Quelles en sont les conséquences?

Les causes possibles de la bouche sèche

 

Plusieurs maladies sont connues pour diminuer la salivation:

  • syndrome sec (ou syndrome de Gougerot-Sjögren: manque de salive et de larme),
  • maladie de Parkinson
  • dépression,
  • anxiété,
  • maladie d’Alzheimer,
  • douleurs chroniques,
  • accidents vasculaires,
  • maladies auto-immunes (notamment le sida),
  • etc.

Plus rarement, une intervention chirurgicale de la tête et du cou peut causer une sècheresse buccale si l’innervation des glandes salivaires est lésée.

Parfois des calculs salivaires (agglomérats de minéraux dans la salive) obstruent le canal excréteur de la glande bloquant le flot salivaire.

De nombreux médicaments sont susceptibles d’affecter la quantité de salive:

  • antidépresseurs,
  • antihistaminiques,
  • antipsychotiques (neuroleptiques),
  • tranquillisants,
  • analgésiques,
  • hypotenseurs,
  • méthyldopa (traitement de la maladie de Parkinson),
  • diurétiques,
  • etc.

Certaines chimiothérapies ou radiothérapies pour des cancers de la tête ou du cou sont aussi susceptibles d’entraîner de facon plus ou moins temporaire de tels effets secondaires.


Encore plus simplement, une
sécheresse de la cavité buccale peut avoir pour origine une consommation insuffisante de boissons, une respiration par la bouche, l’anxiété, le stress…

Et enfin, l’avancée en âge est également un facteur qui accentue la sécheresse de la bouche.

Les conséquences d’une bouche sèche

Rappelons que la salive participe à la digestion en dégradant les aliments.

Toute diminution de salive affecte donc l’élimination des résidus alimentaires, ce qui a pour conséquence de favoriser les caries et les infections buccales.


La sécheresse de la bouche peut également gêner l’élocution.

Et enfin, dans les cas plus graves, une bouche sèche entrave la mastication et la déglutition, pouvant entraîner des carences alimentaires.

Que faire en cas de bouche sèche?

En parler avec son médecin et/ou son dentiste afin d’en trouver l’origine (maladie, médicaments…).

A noter qu’un examen physique des glandes salivaires peut permettre de détecter un gonflement suggérant une obstruction du canal salivaire, ou des blocages fonctionnels. En cas de calculs salivaires, ils peuvent être ôtés manuellement en pressant sur la glande ou chirurgicalement.

Dans la majorité des cas, la sécheresse de la bouche est temporaire et peut être soulagée par les mesures de prévention simple:

  • Boire beaucoup.
  • Boire davantage lorsque l’on parle beaucoup.
  • Eviter les boissons et les aliments déshydratants: café, alcool, épices,aliments salés, etc.
  • Placer un humidificateur dans la chambre.
  • Mâcher du chewing-gum (sans sucre) pour stimuler la salivation ou sucer des bonbons.

Dans tous les cas, il est impératif de veiller à une hygiène buccodentaire irréprochable (brossage après chaque repas, jets interdentaires fil dentaire…) et de consulter très régulièrement son dentiste, voire immédiatement au moindre problème buccodentaire.

http://www.e-sante.be



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Nuage1962 138 votes Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines