Magazine Conso

La note techno : édition du 8 juillet 2012

Publié le 09 juillet 2012 par Ddesbiens

La note technoAlors, elles vont comme vous voulez vos vacances? Durant l’été, l’actualité technologique ne s’arrête pas. Voici mon condensé des nouvelles diffusées sur mes réseaux sociaux cette semaine et qui ont retenu mon attention. Suivez-moi chaque jour sur Twitter, Google+ et Facebook pour recevoir l’actualité en temps réel. Voici la dix-neuvième édition de « La note techno ». Bonne lecture !

Windows 8 : une mise à jour pour seulement 40 $

La semaine dernière, je mentionnais que Windows 8 pourrait être mis à jour depuis la version XP de Windows et ultérieure. Cette semaine, nous connaissons le prix de cette mise à jour. D’abord, pour les personnes qui auront acheté un ordinateur équipé de Windows 7 avant le 1er juin 2012, elles pourront effectuer la mise à jour pour 15 $. Pour les autres ordinateurs et systèmes, la mise à jour pourra être achetée pour la somme de 40 $.

Il y a bien sûr certaines conditions. Ces deux prix concernent la mise à jour téléchargée depuis Windows.com. Si vous désirez l’acheter dans sa version boîte dans une boutique, elle vous coûtera 70 $. Malgré ce prix plus élevé, nous sommes encore loin des mises à jour précédentes qui coûtaient plus de 150 $. Précisons que la mise à jour du système concernant la version Pro de Windows 8 qui, en plus du système de base, propose quelques fonctionnalités avancées supplémentaires. Également, nous apprenions plus tôt cette année que le Windows Media Center ne serait pas intégré au nouveau système. En achetant la mise à jour, vous pourrez le télécharger gratuitement.

Aucune date de lancement officielle n’a été dévoilée par Microsoft. Windows 8 devrait sortir vers le mois d’octobre.

Le navigateur Chrome au top du classement de l’App Store après sa sortie

Beaucoup d’entre vous savent déjà que j’aime le navigateur Chrome de Google. Il est mon navigateur par défaut autant à la maison qu’au travail. Certains développeurs Web seront surpris d’apprendre que je le préfère même à Firefox pour le développement au bureau. En raison de certaines contraintes, le navigateur qui a maintenant réussi à dépasser tous les autres en terme de nombre d’utilisateurs sur ordinateur est arrivé sur iOS au début du mois de juillet. Il n’a fallu que quelques heures pour qu’il devienne l’application gratuite la plus téléchargée de l’App Store. Plutôt ironique quand on connaît la bataille entre Apple et Google sur le marché de la mobilité.

Chrome pour iOS propose à peu près les mêmes fonctionnalités que l’application Android. Cela va de la gestion des onglets ouverts sur les autres ordinateurs jusqu’à la synchronisation des favoris et des paramètres. Les premiers commentaires que j’ai reçus sur mes réseaux sociaux sont plutôt excellents. L’application semble plus rapide que Safari, le navigateur par défaut sur iPhone et iPad. J’aimerais bien toutefois avoir quelques retours supplémentaires concernant Chrome VS Dolphin, le navigateur que j’ai longtemps utilisé sur mon téléphone Android avant que la nouvelle version de Firefox ne vienne tout changer. En effet, comme je l’ai mentionné dans La note techno du 2 juillet, l’application de Mozilla sur Android bat tous les records de performances.

Vous n’avez pas succombé à Chrome pour iOS? Vous pouvez le télécharger ici : http://itunes.apple.com/ca/app/chrome/id535886823?l=fr

Firefox OS, le prochain concurrent de iOS et Android

On pourrait croire que le marché commence déjà à être saturé avec les systèmes d’exploitation d’Apple (iOS) et Google (Android). Alors que Microsoft dévoilera ses nouveautés dans le domaine de la mobilité cet automne et que RIM va plus mal que jamais avec ses BlackBerry, on apprend que le développement du projet de Mozilla concernant son système mobile avance très bien. On connaît d’ailleurs maintenant le nom de ce nouveau système : Firefox OS.

Est-il trop tard pour voir arriver un nouvel acteur dans ce marché? Firefox OS se veut un système entièrement ouvert, dont les applications seront basées sur l’un des nouveaux standards du Web, le HTML5. L’ouverture du système fait en sorte que de nombreux développeurs pourront concevoir les bouts de code qui constitueront le système d’exploitation. Déjà, plusieurs opérateurs (dont les Chinois) attendent de commercialiser des appareils qui seront équipés de Firefox OS. On dit que ces appareils seraient des téléphones d’entrée de gamme conçus notamment pour les pays émergents. La production de téléphones intelligents n’est toutefois pas exclue.

Facebook, l’ami des personnes homosexuelles

Ce n’est pas une grande nouvelle. J’en parle toutefois dans ma note techno de cette semaine parce que je crois en l’importance de chaque petit geste qui aide à diminuer les préjugés. Avec la nouvelle TimeLine de Facebook (votre journal où s’affichent tous les moments importants de votre vie), il est possible de mettre en avant-plan certaines situations de la vie, dont les mariages. Cette semaine, le réseau a démontré une belle ouverture envers les différences d’orientation sexuelle en proposant une nouvelle icône plus près des réalités d’aujourd’hui. Lors d’un mariage, les couples homosexuels pourront utiliser une icône de deux hommes ou deux femmes en tenue de mariage.

La nouvelle fonction aurait été vue pour la première fois sur le profil de Chris Hughes, le cofondateur de Facebook.

Une nouvelle console de jeux suscite l’intérêt sur le Web

Vous trouvez que la sortie de la prochaine Xbox ou PlayStation se fait trop attendre? Peut-être que cette nouvelle idée de console pourrait vous intéresser. Évidemment, il faudra ici la voir en action pour présumer qu’elle peut réellement rivaliser avec les consoles de Microsoft et Sony.

La Ouya, c’est le nom d’une console imaginée, notamment, par un ex-concepteur de la Xbox de Microsoft et par une collaboratrice au magazine de jeux vidéo IGN. Plusieurs acteurs importants dans le domaine du High Tech travaillent sur ce projet. L’appareil est conçu pour fonctionner avec le système Android de Google. On dit que la console est Open Source et complètement ouverte aux développements de programmeurs qui pourront la « bidouiller » comme bon leur semble. Le modèle de jeux serait basé sur le « Free-to-play », c’est-à-dire que les joueurs peuvent les télécharger gratuitement et ne paient que le contenu supplémentaire qu’ils désirent avoir dans ceux-ci.

Le prix de cette console? Seulement 99 $ ! Certains sites spécialisés prétendent que cette console pourrait agir également comme un mini ordinateur à connecter à sa télé HD. L’information et les premières images de cet appareil ont été diffusées sur le site AngelList, mais ont été rapidement supprimées. Il reste quelques photos sur le site The Verge. Aucune date de sortie n’a été précisée.

Après le dévoilement de la tablette Nexus 7 de Google, des rumeurs sur un mini iPad chez Apple

Lors de sa conférence I/O, Google annonçait sa première tablette officielle produite par le fabricant Asus, la Nexus 7. Il s’agit d’une tablette au format 7 pouces qui a pour principale rivale la Kindle Fire d’Amazon, populaire notamment pour la lecture de livres électroniques vendus par le marchand. Est-ce donc vraiment étonnant de voir arriver une rumeur depuis quelques jours sur la possible sortie d’un iPad mini pour l’automne?

Bien peu de détails sur cette éventuelle tablette de plus petit format chez Apple ont été dévoilés. Tout ce que l’on sait, selon certains analystes, c’est qu’elle proposerait une capacité de 8 Go et serait évidemment moins performante que l’iPad actuel. La tablette de 7 ou 8 pouces serait vendue 299 $, soit 100 $ de plus que la tablette de Google.

Cette nouvelle rumeur vient s’ajouter à celles qui circulent déjà sur la sortie probable de l’iPhone 5 et d’un téléviseur qui intégrerait le même système que l’Apple TV. J’ai accordé une entrevue à la station radiophonique Kyk Radio X Saguenay le 5 juillet à propos de ces rumeurs. Je vous invite à l’écouter ici : http://www.youtube.com/watch?v=fxVqlCyXCCo.

Une PlayStation Super Slim pour bientôt ?

Lors du Salon E3 dédié aux jeux vidéo et qui s’est tenu au début du mois de juin à Los Angeles, Sony a semé le doute auprès des professionnels de ce domaine sur une possible nouvelle console PlayStation encore affinée. On se souviendra qu’en août 2009, la compagnie avait mis sur le marché une version « Slim » de la PlayStation 3. Selon le fabricant, cette version est 34 % moins énergivore que l’originale.

Alors qu’on n’attend plus avant 2014 la nouvelle génération de consoles, il ne serait pas étonnant de voir des versions modifiées et améliorées des consoles existantes arriver sur le marché cette année. Ainsi, la rumeur s’est amplifiée ces derniers jours. Si Sony n’a pas confirmé celle-ci, c’est plutôt l’organisation de normalisation américaine (FCC) qui l’a fait indirectement en enregistrant un document sur un produit portant le nom de « PlayStation 3 – 4000 ».

Aucune information supplémentaire n’a circulé quant aux caractéristiques de cette possible nouvelle PlayStation Super Slim. On peut prétendre toutefois que le prix serait plutôt avantageux par rapport à la PlayStation 3 ou la Slim actuelle. Reste à voir également si un tel affinement de la console ne causera pas des problèmes de chaleur déjà rencontrés avec la première Slim.

Un milliard d’heures de diffusion pour Netflix

Un nouveau mode de location de contenu vidéo (films, émissions, etc.) est de plus en plus populaire. C’est celui de la diffusion sur le Web. Offert pour un abonnement mensuel au tarif avantageux, le service Netflix a passé le cap du milliard d’heures de diffusion en juin. Un nouveau record qui vient à point pour le service qui a connu quelques embûches depuis l’an dernier. Rappelons notamment la séparation du service de location de DVD de la diffusion en ligne (voir cette nouvelle sur La Presse Affaires). Certains analystes ont d’ailleurs cru que cela nuirait considérablement au service bien établi depuis longtemps aux États-Unis (depuis 1997, il offrait la location de DVD par correspondance), mais seulement depuis l’automne 2010 au Canada.

Ainsi, Netflix a eu raison de miser sur la diffusion de films et d’émissions de télé directement sur Internet. J’imagine que l’intégration de Netflix dans certains services et produits, dont la Xbox 360, a contribué à ce nouveau record. Au dernier trimestre, plus de 200 000 nouveaux abonnés ont joint Netflix. Il est seulement dommage qu’il ne propose pas un peu plus de contenu francophone. Raison pour laquelle j’ai annulé mon abonnement après un mois d’utilisation en mai dernier.

Nouvelles fermetures de services chez Google

Devant l’intégration poussée de services populaires avec Google+, certains autres sont fermés depuis quelque temps. En voici cinq autres qui disparaîtront bientôt. Honnêtement, il y a certains d’entre eux dont je n’avais jamais entendu parler (ou ils n’étaient tellement pas populaires que je les ai oubliés).

D’abord, du côté des professionnels, Google mini et Google Talk Chatback ne seront plus disponibles à partir du 31 juillet. Le premier était une solution payante de recherche intégrée à des pages Web (remplacée depuis, notamment, par Google Commerce Search). Le deuxième, intégré à un site Web, permettait de dialoguer avec ses visiteurs via Google Talk. Ce service pourra être remplacé par la Meebo Bar achetée par Google récemment.

Le troisième service concerne le système d’exploitation Symbian. L’application Google Symbian Search sera remplacée par la version mobile du moteur de recherche de Google. L’application cessera de fonctionner également le 31 juillet. Plus près du grand public, Google Videos sera remplacé définitivement par YouTube le 20 août prochain. Google ne permettait plus déjà de télécharger des vidéos sur son service depuis 2009, incitant ses utilisateurs à passer par YouTube. À noter que si vous utilisez encore ce service, Google déplacera vos vidéos vers YouTube en leur attribuant le mode privé. Vous pouvez procéder à ce transfert manuellement pour les éditer et les rendre publiques.

Enfin, la fin d’un service qui a fait le plus réagir cette semaine est celle de iGoogle. Ce dernier se présentait comme une page d’accueil où l’on pouvait ajouter des gadgets et du contenu de son choix. J’avoue que je n’ai pas utilisé sur une longue période ce service que j’avais remplacé par une page d’accueil menant vers un portail. Depuis que les navigateurs comme Chrome et Firefox proposent d’ouvrir le logiciel avec les derniers onglets ouverts, je n’ai pas vraiment revu une page d’accueil depuis un moment sur mes ordinateurs.

Quels seront les prochains services fermés par Google ? N’hésitez pas à commenter au bas de cet article ou sur mes réseaux sociaux.

Quand le FBI risque de priver d’Internet des milliers d’utilisateurs

Depuis les deux dernières années, le FBI enquêtait sur un groupe de pirates informatiques qui ont réussi à infecter des milliers d’ordinateurs à travers le monde avec un virus nommé DNSChanger. Pour expliquer brièvement comment agit ce dernier, je vous parlerai des DNS. Ceux-ci sont en quelque sorte des adresses de serveurs qui redirigent les internautes vers les bons sites Internet.

Par exemple, lorsque vous faites une recherche pour un site Internet ou que vous accédez à celui-ci directement, votre ordinateur fait une requête à votre fournisseur Internet par des adresses DNS qui lui sont attribués pour vous diriger au bon endroit. Il faut savoir que derrière chaque nom de domaine (DominicDesbiens.com, Desjardins.com, Facebook.com sont tous des noms de domaine) se cache une adresse sous forme de chiffres (exemple : 68.99.160.255). Les DNS communiquent entre eux pour vous diriger sur le bon site.

Or, le virus DNSChanger a été conçu par des pirates informatiques pour modifier les adresses DNS de votre fournisseur Internet configurées automatiquement dans votre ordinateur. Dans le cas où vous êtes infecté par ce code malveillant, les DNS modifiés dans votre système vous dirigent vers de faux serveurs. Ces derniers peuvent imiter à la perfection, par exemple, le site de votre institution financière. Vous croyez ainsi vous connecter à celui-ci avec vos informations bancaires alors que vous êtes sur un serveur qui enregistre ces informations et les transmet aux pirates.

En novembre dernier, le FBI démantelait le groupe de pirates estoniens qui avait mis en oeuvre cette supercherie et qui leur aura rapporté plus de 20 millions de dollars. Lors des arrestations, le FBI a dû remplacer les faux serveurs par des serveurs temporaires « propres » afin que les internautes connectés à ceux-ci puissent continuer à utiliser Internet. Mais voilà qu’après 8 mois, on décide de mettre fin à ces serveurs temporaires.

Plus de 300 000 personnes à travers le monde seraient encore infectées par ce virus, dont près de 9 000 Canadiens. Si l’ordinateur est toujours infecté au moment de la fermeture des serveurs, il ne pourra plus se connecter à ceux-ci.

Voici donc un site (au Canada) pour vérifier si votre ordinateur utilise les bons DNS (et n’est donc pas infecté par DNSChanger) : http://www.dns-ok.ca/. Cliquez simplement sur « J’accepte ». Si on vous montre une barre verte, vous n’aurez aucun problème. Si on vous montre une barre rouge, je vous recommande de mettre à jour votre logiciel antivirus et de faire une bonne analyse de votre système, ou de consulter cette page (en anglais seulement) : http://www.dcwg.org/fix/.

François Charron a fait une chronique à ce sujet : http://tva.canoe.ca/emissions/salutbonjour/chroniques/sb/divertissementtechno/160141/votre-ordi-est-il-infecte-par-le-virus-du-9-juillet

Merci d’avoir lu en tout ou en partie cette nouvelle édition de La note techno. Bonne semaine !

Référence : l’image de présentation de cet article, la note techno, est une création de ToshiroFrog : http://toshirofrog.deviantart.com/


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • La note techno : édition du 3 juin 2012

    C’est maintenant une habitude de publier mon condensé des actualités technologiques et Internet de la semaine un peu plus tard durant le weekend, précisément... Lire la suite

    Le 03 juin 2012 par   Ddesbiens
    CONSO, HIGH TECH
  • La note techno : édition du 18 juin 2012

    Il n’est pas facile de garder le rythme de production en rédaction quand le soleil nous dit à l’oreille « vient profiter du beau temps ce week-end » ! Lire la suite

    Le 18 juin 2012 par   Ddesbiens
    CONSO, HIGH TECH
  • La note techno : édition du 2 juillet 2012

    Après un long congé au Québec dû à la fête du Canada, je propose avec un peu de retard mon condensé des actualités technologiques diffusées sur mes réseaux... Lire la suite

    Le 03 juillet 2012 par   Ddesbiens
    CONSO, HIGH TECH
  • La note techno : édition du 16 juillet 2012

    Plus que deux semaines avant les vacances où je serai absent sur mon blogue. En attendant, voici mon condensé des nouvelles diffusées sur mes réseaux sociaux... Lire la suite

    Le 16 juillet 2012 par   Ddesbiens
    CONSO, HIGH TECH
  • La note techno : édition du 23 juillet 2012

    Plus que deux semaines avant les vacances où je serai absent sur mon blogue. En attendant, voici mon condensé des nouvelles diffusées sur mes réseaux sociaux... Lire la suite

    Le 24 juillet 2012 par   Ddesbiens
    CONSO, HIGH TECH
  • La note techno : édition du 30 octobre 2012

    Pour la deuxième fois, c’est un mardi que je vous propose mon condensé des nouvelles diffusées sur mes réseaux sociaux la semaine dernière et qui ont retenu... Lire la suite

    Le 30 octobre 2012 par   Ddesbiens
    CONSO, HIGH TECH, INFORMATIQUE, LOGICIELS, ORDINATEURS
  • La note techno : édition du 4 février 2012

    Chaque semaine, je rédigerai désormais un article proposant un condensé des informations technologiques qui ont retenu mon attention sur les différents blogues... Lire la suite

    Le 04 février 2012 par   Ddesbiens
    CONSO, HIGH TECH

Ajouter un commentaire