Magazine Sport

Federer, l'excellence sans limites ...

Publié le 09 juillet 2012 par Stephanebigeard

Ce champion est hors normes ... il n' a pas de limites !!!
Federer, l'excellence sans limites ...
Roger Federer à 3O ans, remporte son septième Wimbledon comme Sampras (son idole), son dix-septième en Grand Chelem et reconquiert la place de numéro un mondial.
Il a scellé cette historique victoire contre l'anglais Andy Murray, dominé (4-6, 7-5, 6-3, 6-4) qui etait pourtant porté par tout un peuple.

Federer, l'excellence sans limites ...
Andy Murray l'a appris à ses dépens pour sa première finale à Wimbledon, dimanche.
Malgré une très bonne entame de match, l'Écossais n'est pas devenu le premier vainqueur britannique du tournoi depuis Fred Perry en 1936.
Au grand dam des 15 000 spectateurs du Centre Court parmi lesquels la Duchesse de Cambridge Kate Middleton et sa soeur Pippa, le Premier ministre David Cameron ou encore les époux Beckham, mais aussi de ceux réunis devant un écran géant sur le Murray Mound ou le court n°2 du All England Lawn Tennis and Croquet Club.
Federer, l'excellence sans limites ...
NON Pas facile d'écrire l'histoire.
Et c'est pour cela que la performance réussie par Roger Federer, lors de cette 126e édition du plus ancien des tournois du Grand Chelem n'en est que plus extraordinaire.
En dominant Andy Murray 4/6, 7/5, 6/3, 6/4 en 3h24, le Suisse a remporté une septième couronne sur le gazon anglais égalant ainsi le record de Pete Sampras ("mon héros", a-t-il souligné lors de la cérémonie de remise des prix).
Il est également redevenu n°1 mondial, un rang qui n'avait plus été le sien depuis mai 2010.
Une place qu'il est désormais assuré d'avoir occupé au total plus de 286 semaines, reléguant un autre record de Pete Sampras aux oubliettes.
Et a "accessoirement" conquis un 17e titre majeur, son premier depuis l'Open d'Australie 2010.
Federer, l'excellence sans limites ...
Le niveau atteint dans cette finale a tout simplement été exceptionnel ...
Roger Federer aérien, supersonique et semblant marcher sur l'eau a réussi le break décisif d'un passing de revers croisé "old school" (3-2) dans le quatrième set, puis a conservé l'avantage jusqu'à un ultime passing trop long d'AndyMurray. Avant de tomber à terre, envahi par l'émotion.
Federer, l'excellence sans limites ...
Après son septième titre à Wimbledon, Roger Federer avait du mal à réaliser.
« Roger Federer, vous venez de remporter votre septième titre ici même, ne pensez-vous pas que cette année c'est encore plus exceptionnel ?
Tous les titres du Grand Chelem ont une saveur particulière, mais je dois avouer que celui-là est vraiment à part, parce que tout a été unique.
Parce que je jouais contre Andy (Murray), parce que nous avons fini le match sous le toit ce qui n'était jamais arrivé ici en finale, parce que je redeviens n°1 mondial.
Oui, c'est très, très spécial, et pour tout avouer je ne sais pas si je réalise vraiment.

Vous sentez-vous un destin particulier ici ?
C'est vrai qu'ici je me sens particulièrement bien.
Je ne sais pas pourquoi, mais il y a de multiples facteurs qui expliquent ça.
Il y a l'ambiance, il y a cette surface sur laquelle j'arrive à sortir ce qu'il y a de meilleur en moi.
Bien sûr ces deux dernières années j'ai été battu, mais Berdych comme Jo (Tsonga) avaient joué incroyablement bien, il faut le reconnaître.
Cette année, je suis arrivé en me disant, que peut-être, sur certains gros matches je devais me comporter un peu différemment, attendre que mes adversaires fassent aussi des fautes.
Mais je voulais vraiment gagner et cet après-midi, sur le dernier point j'y suis parvenu.
Oui, c'est incroyablement fort.
«D'habitude, je gagne et je sais ce que cela représente. Là ça dépasse tout, il va me falloir du temps.»Comment expliquez-vous être revenu aussi vite après Roland-Garros où vous n'aviez pas très bien joué selon vos dires ?
C'est vrai que je n'ai pas très bien joué sur terre, encore que quand j'y réfléchis bien ce n'était pas si mauvais.
Pourquoi ? Sans doute que je traînais une petite blessure au dos depuis Madrid et Rome.
Sans doute que les conditions de jeu à Paris ne me convenaient pas, les balles étaient très lentes et jouer tout le temps derrière ma ligne de fond était très ennuyeux pour moi.
En tous cas, en arrivant ici, j'étais de nouveau libéré.
Je n'avais plus mal et le gazon me convient bien.
Mais je n'arrive pas à réaliser ce qui m'arrive.
D'habitude, je gagne et je sais ce que cela représente.
Là ça dépasse tout, il va me falloir du temps.
Je suis content de partir en vacances avec Mirka et les enfants, de couper quelques jours.
Je sais que je vais revenir plein d'envie pour les Jeux.

Et le fait de revenir n°1 mondial...
C'est compliqué.
Des fois, il faut gagner un tournoi du Grand Chelem, d'autres fois enchaîner un nombre importants de titres, là ça vient derrière cette victoire... mais c'est toujours compliqué.
A vrai dire je n'y pensais pas trop et je n'étais pas sûr de pouvoir y parvenir une fois encore. »

Federer, l'excellence sans limites ...
Merci Monsieur Federer pour le plaisir que vous nous offrez, et quelle classe !!
Allez, au plaisir de vous lire ...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Del Potro traumatisé par Federer?

    Del Potro est déjà content de sa performance à l'Open d'Australie En battant en 3 sets l'allemand Kohlschreiber, Juan Martin Del Potro se qualifie pour le 1er... Lire la suite

    Le 22 janvier 2012 par   Rene Lanouille
    SPORT, TENNIS/PING-PONG
  • Del Potro s’est fait asphyxier par Federer

    Battu en 3 petits sets par le suisse Roger Federer en quart de finale de l’Open d’Australie, Juan Martin Del Potro n’était pas trop déçu et compte en tirer des... Lire la suite

    Le 24 janvier 2012 par   Rene Lanouille
    SPORT, TENNIS/PING-PONG
  • Un bombardier canadien pour Federer

    Raonic a été impressionnant cet après-midi On attendait ce choc du premier tour avec impatience sur la terre battue bleue madrilène qui fait tant jaser. Lire la suite

    Le 08 mai 2012 par   Rene Lanouille
    SPORT, TENNIS/PING-PONG
  • Roland Garros 2012: Djokovic – Federer vidéo

    Tournoi de Roland Garros 2012Novak Djokovic (1) – Roger Federer (3)Les deux joueurs ont connu un parcours compliqué avec plusieurs sets concédés lors des tours... Lire la suite

    Le 06 juin 2012 par   Suisseblog
    SPORT, TENNIS/PING-PONG
  • Melbourne 2012: Rafael Nadal – Roger Federer

    Open d’Australie 2012 Demi-finale Rafael Nadal vs. Roger Federer (jeudi dès 9:30)La crème du tennis mondial est au rendez-vous australien. Lire la suite

    Le 26 janvier 2012 par   Suisseblog
    SPORT, TENNIS/PING-PONG
  • Federer : Le fils aux JO

    Dans le fils à Jo, au restaurant face à son faux fils Tom qui joue délicieusement la comédie, Lanvin ne se démonte pas et récite le texte onctueux raturé par... Lire la suite

    Le 07 février 2012 par   Levestiaire
    SPORT
  • La folie Federer s’empare de l’Argentine

    Après avoir fait une escale aux chutes d’Iguazu, l’avion privé de Roger Federer est arrivé à 21 heures la nuit dernière à l’aéroport de Buenos Aires où... Lire la suite

    Le 11 décembre 2012 par   Rene Lanouille
    AMÉRIQUE LATINE, SPORT

Ajouter un commentaire