Magazine Environnement

L'oignon, gorgé de bienfaits

Publié le 11 juillet 2012 par Redacweb

L'oignon, gorgé de bienfaits

oignons et bienfaits


Histoire et origine


L’oignon est une plante herbacée de la famille des amaryllidacées, utilisée comme plante potagère. C’est à la fois un légume et un condiment. Son bulbe, avec parfois ces feuilles lorsqu’elles sont jeunes, est consommé cru, cuit ou confit.
Il existe de nombreuses variétés d’oignon parmi lesquelles l’oignon blanc, l’oignon jaune, l’oignon rouge ou l’échalote. Originaire d’Asie Centrale, l’oignon est connu depuis l’Antiquité et a été très utilisé par de nombreuses populations au fil des siècles.
Il existe des oignons labellisés AOC, l’oignon de Roscoff ou l’oignon doux des Cévennes.

Composition de l’oignon


L’oignon comporte de nombreux composés qui protègent notre organisme et le maintiennent en bonne santé. En effet l’oignon renferme :
  • de nombreux antioxydants polyphénols, flavonoïdes, anthocyanes,
  • des vitamines A, B et C,
  • des composés sulfurés, responsables aussi du gout, de l’odeur et du larmoiement provoqué par l’oignon,
  • des oligo-éléments iode, fer, sodium, magnésium, sélénium,
  • des éléments indispensables à notre corps: phosphore, potassium, silice.

Les bienfaits de l’oignon


La consommation de légumes de la famille des amaryllidacées (poireau, ail, ciboule, ciboulette, échalote) pourrait diminuer les risques de cancer du système digestif entre autre grâce à la présence des antioxydants et du sélénium. L’oignon peut également limiter les risques de maladies cardio-vasculaires grâce notamment aux anthocyanes.
La présence de composés sulfurés a également une action sur la bonne santé cardiaque puisqu’ils limiteraient l’agrégation plaquettaire dans les vaisseaux sanguins. Ce rôle est tout de même moindre comparé à l’ail. Les composés pourraient aussi jouer un rôle dans la prolifération des cellules cancéreuses en annihilant leur action.
Notons tout de même que les oignons blancs contiennent beaucoup moins d’antioxydants que les oignons rouges ou jaunes. D’ailleurs les antioxydants sont surtout présents dans les couches externes des oignons.Outre ces vertus, l’oignon est réputé pour être diurétique, hypoglycémiant et antibactérien. Il aide à prévenir l’ostéoporose, grâce à un antioxydant de la famille des polyphénols. En revanche, il peut causer des troubles digestifs chez certaines personnes qui en limiteront leur consommation.
En homéopathie, l’oignon est plus connu sous le nom de Allium Cepa et permet de traiter les rhumes, rhumes des foins et grippes.

Et en usage externe ?


Il existe des remèdes de grand-mère à base d’oignon pour les petits maux du quotidien. En cataplasme l’oignon est utile contre les migraines. Appliqué cru, il soulage les piqures d’insectes ou les brulures. En le faisant bouillir quelques minutes un oignon haché, dans de l’eau puis en lui ajoutant du miel, il traite les maux de gorge.
En produit de beauté, le jus de l’oignon peut traiter l’acné, les tâches de vieillesse ou la chute des cheveux. Il favorise la microcirculation de l’épiderme, améliorant le teint.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Redacweb 41 votes Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte