Magazine Humeur

Comment tuer un lapin

Publié le 11 juillet 2012 par Tewoz

Je m’excuse tout de suite pour l’aspect pas vraiment « Brigitte Bardot compatible », voir même horrible de cette mise à jour, mais pas plus tard qu’hier j’ai eu un visiteur qui est arrivé sur mon site en cherchant « comment tuer un lapin » sur google.

Je n’ai pas cherché à savoir ce qui avait pu le pousser à faire cette recherche, ni même à comprendre comment une telle recherche avait pu mener sur mon site, mais comme il a du être bien déçu de ne pas trouver de réponse à sa question, et comme moi comme je suis un mec gentil, je vais lui expliquer, comme ça s’il revient il sera content…

tuer_lapin

Comment tuer un lapin…

Plusieurs méthodes s’offrent à nous :

1/ La méthode « de la crevette »
C’est une technique assez directe qui aura l’avantage de tuer le lapin assez rapidement, mais pas trop. Prenez une marmite pleine d’eau, faite bouillir cette eau, puis plongez-y votre lapin vivant. Il va sûrement se débattre, voir, comme les crevettes, sauter partout risquant par la même de s’enfuir, ou pire de renverser la marmite pleine d’eau. Pour pallier à ce risque, refermez le couvercle.

2/ La méthode « du petit chaperon rouge »
Pour cette technique, il faut être deux, vous et un bucheron. Tenez fermement le lapin par les oreilles avec la main droite, et par la queue avec la main gauche. Tirez fort jusqu’au point de rupture, à ce moment là, dans une synchronisation parfaite, demandez au bucheron de couper le lapin en deux d’un gros coup de hache. Cette méthode est infaillible, le lapin n’y survivra pas.
A noter qu’il existe une variante à 3, vous devez alors tenir le lapin par la papatte avant avec votre main gauche et la papatte arrière avec votre main droite, la 2em personne tiendra quant à elle la papatte avant avec sa main droite et la papatte arrière avec la gauche. Tirer vers vous comme pour écarteler le petit animal tout mignon, à ce moment là le bucheron (qui se devra d’être précis) tranchera le petit lapinou dans le sens de la longueur.

3/ La méthode « du poulpe »
Attention, cette méthode est réservé au gens qui en ont… Attrapez fermement le lapin par les oreilles, immobilisez lui le reste du corps avec votre main libre, et d’un geste vif, précis et sûr, mordez le entre les deux yeux jusqu’à ce que mort s’en suive. Ca marche très bien avec un poulpe d’où le nom de cette méthode, mais j’avoue ne jamais avoir testé avec un lapin. Enfin comme ce sont tous les deux des animaux à plumes je me dis qu’il n’y a pas de raisons pour que ca ne marche pas…

4/ La méthode « du chasseur »
La méthode la plus connue, vous prenez un lapin, vous prenez un fusil, vous tirez directement dans la tête du lapin. C’est radical, mais assez bourrin finalement. A noter qu’il faut se méfier, si le lapin vous pique le fusil c’est à vos risque et péril, Chantal Goya en a d’ailleurs fait une chanson…

Voilà voilà… Maintenant que votre lapin est bien mort, il ne vous reste plus qu’à le cuisiner. Je n’ai malheureusement pas de recette à vous proposer même si je me dis que remplacer les reine claudes de ma fameuse tarte aux reine claudes par du lapin ca doit être faisable, en tout cas c’est souvent fait dans les projets en entreprise…

J’imagine bien la scène :
- « et en dessert, voici ma fameuse tarte aux reine claudes »
- « mais c’est du lapin »
- « il en faut toujours un pour critiquer »…

A ceux qui diront que ce post n’a aucun rapport avec ma vie au boulot, je leur dirais que c’est vrai, mais que je fais ce que je veux! :)

Après tout, c’est les vacances, je peux bien me permettre un peu de liberté!

A bientôt quand même les d’jeuns.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Tewoz 1110 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines