Magazine Culture

Holmes, 1, 2, Cecil et Brunschwig, ma BD du mercredi

Par Mango

Holmes, 1, 2, Cecil  et  Brunschwig, ma BD du mercrediHolmes, 1, 2, Cecil  et  Brunschwig, ma BD du mercrediHolmes, 1, 2, Cecil  et  Brunschwig, ma BD du mercrediC'est le début d'une longue série  de neuf albums qui commencent  avec ces deux  premiers volumes, plus un troisième qui vient de sortir, avec un nouvel aspect de l'histoire et un  making of de 16 pages que je compte lire au plus vite. Chaque tome  se lit très rapidement, chacun ne comprenant qu'une trentaine de pages, si bien que j'ai lu les deux premiers à la suite, ce qui m'a donné l'impression de n'avoir lu qu'un seul ouvrage. 
Tout commence à la mort  de Sherlock Holmes, disparu le 4 mai 1891, aux chutes de Reischenbach, en Suisse, en même temps que son pire ennemi, le professeur Moriarty. .C'est une mort mystérieuse qui laisse Watson perplexe surtout quand il découvre que l'appartement du détective à Baker Street a été saccagé par Mycroft, son frère,  qui tient à tout prix à détruire les preuves de la folie de Holmes  qui,   selon lui,  se droguait  à la cocaïne. Watson ne veut pas croire à cette version et se lance  dans une longue enquête pour remonter aux sources familiales de l'histoire de son ami. C'est lui désormais le détective. Il  découvre évidemment des secrets étonnants, des personnages dignes du grand homme, des femmes  qui l'ont aimé, d'autres qui l'ont soigné.  On sent très vite  que rien n'est clair dans son passé et  que le mystère ne fait que s'accroître. Watson se fait aider par le jeune Wiggins, très efficace mais on devine très vite que quelqu'un les épie constamment mais qui? Si l'histoire est intéressante, c'est grâce aux dessins surtout  que j'aime ce début de série. Ils sont superbes et magnifient l'aventure.
Holmes, 1, 2, Cecil  et  Brunschwig, ma BD du mercrediHolmes, 1, 2, Cecil  et  Brunschwig, ma BD du mercrediL'envie de lire ces albums m'est venue de l'intéressante analyse de JViel,  Un amour de BD,   du mercredi 27 juin, ICI.   
Holmes, 1,2, Cecil et Brunschwig  (Futuropolis)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Mango 41 votes Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines