Magazine Cinéma

RoadRacers

Par Eelsoliver

210995_1

Style:Thriller fou
Année:1994
Durée:1h25
Réalisateur:Robert Rodriguez

Résumé: Années 50. Depuis que sa petite amie a eu ses cheveux enflammés par Dude, Teddy ne cesse de provoquer ce dernier, jeune blouson noir fan de Rock'N'Roll. Tout d'abord provocations gentillettes, leurs altercations vont devenir de plus en plus violentes....

La critique de Duncan:

Même si en général le cinéma de Robert Rodriguez m'en touche une sans faire bouger l'autre, j'ai beaucoup aimé son film fauché "El Mariachi", réalisé en 1992 ou encore son déjanté "Planet Terror", sorti en 2007. Ce "Roadracers", réalisé en 1994, fait partie des crus(pas le plus connu) du réalisateur que j'aime beaucoup. Tout d'abord, parlons de la genèse du film.
En 1994, la chaîne américaine ShowTime à l'idée de faire un cycle "Rebel Highway", qui consisterait à rendre hommage au film "blouson noir" des années 50.

image_roadracers_david_arquette_1

Parmi les réalisateurs les plus connus, Joe Dante à réalisé "Runaway Daughter", John Milius, "Motorcycle Gang" et William Friedkin, "JailBreakers".
Quant à notre petit Rodriguez, encore méconnu à l'époque, il décide d'y participer aussi pour se faire une réputation. "Roadracers" est donc né.

31b80f5815eaf1889c3facd66e6d8e8d_1_1

Film à petit budget, image moyenne, mais quel pied ! Introduction parfaite, musique et chansons d'époque fantastiques, personnages géniaux, acteurs parfaits (David Arquette, étonnant et jouissif), ambiance 50's remarquable et les scènes cultes s'enchaînent, comme la patinoire ou la course de voiture du début, avec la fille aux cheveux en feu.
Ah, et la fin est fantastique.

Roadracers_roadracers_10316617_720_576_1

Par ailleurs, il est un peu difficile de classer le film dans une catégorie. Il est majoritairement classé en Drame, alors moi je dis: "mouais".
Certes, il y a le côté "Jeune petit rebelle avide de liberté qui devient fou à cause de la société puritaine" mais dans l'ensemble, le film s'apparente plus à un thriller/comédie très noire, car malgré la dernière demi-heure beaucoup plus sombre que le reste du film, l'ensemble reste déjanté et très drôle, et le personnage de Dude (David Arquette) reste décontracté, bien que devenant un psychopathe.

roadracers_by_robert_rodriguez_screenshot_1

Pour ce qui est des défauts, ils sont tout d'abord d'ordre technique. Certes, ce n'est pas "El Mariachi" mais l'image reste crade.
Ensuite, le film perd de sa force après 45 minutes, pour revenir en forme vers la fin, particulièrement réussie. Et pour finir, comme dit plus haut, le film souffre d'un manque de budget.

6368036653_a85cc48f49_1

Durée d'à peine 1h25, générique et bêtisier compris, peu de décors, donnant parfois l'impression d'avoir les personnages enfermés dans des boîtes.
Mais pour le reste, RAS. Acteurs, ambiance, personnages, musique, d'excellentes scènes, fin parfaite, et de très bons dialogues, du très bon à conseiller fortement.

Note: 16/20


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Crime d'amour - 1/10

    Un film d'Alain Corneau (2010 - France) avec Ludivine Sagnier, Kristin Scott Thomas, Patrick Mille, Guillaume Marquet, Gérald Laroche, Olivier Rabourdin... Lire la suite

    Le 31 août 2014 par   Aelezig
    CINÉMA, CULTURE
  • Culte du dimanche : Grease

    On ressort les blousons de cuir et le peigne pour retravailler la coupe de cheveux toutes les cinq minutes au drive-in en replongeant dans l’histoire d’amour... Lire la suite

    Le 31 août 2014 par   Fredp
    CINÉMA, CULTURE
  • Sin City 2: j’ai tué pour elle

    Sin City 2: j’ai tué pour elle (Sin City: A Dame to Kill For) est un film de Frank Miller (Sin City) et Robert Rodriguez (Sin City, Machete, Spy Kids... Lire la suite

    Le 30 août 2014 par   Nivrae
    CINÉMA, CULTURE
  • Cromwell, the happy lord of fun!

    Comme il y en a marre des childminders qui se défilent au dernier moment et des estate agents qui nous harcèlent pour qu’on signe avec eux, j’ai pensé à me... Lire la suite

    Le 30 août 2014 par   Pomdepin
    CULTURE, HUMEUR, VOYAGES
  • Cinéma : Inferno, tournage

    Réalisateur de Da Vinci Code (2006) et Anges et Démons (2009) , Ron Howard réalise la troisième adaptation des romans écrits par Dan Brown, Inferno en 2015. Lire la suite

    Le 30 août 2014 par   Framboise32
    CULTURE
  • Puget Live Festival : le bilan de la troisième édition

    Publié par la rédaction le 28.8.14 Le Puget Live Festival vient de se terminer, l'occasion pour les organisateurs de faire le bilan de leur... Lire la suite

    Le 28 août 2014 par   Urbanfusions
    CULTURE, MUSIQUE, PEOPLE, RAP/R&B
  • Un été ciné qui finit bien

    Pour la toute dernière semaine d'été avant la rentrée, les distributeurs nous proposent une semaine ciné particulièrement... Lire la suite

    Le 27 août 2014 par   Filou49
    CINÉMA, CULTURE

Ajouter un commentaire