Magazine Cinéma

Pourquoi j’aime le cinéma, 4ème !

Par Tred

Les souvenirs d’enfance, les répliques mémorables, les chocs de spectateur, les actrices (ou acteurs) dont on tombe amoureux, les aventures qui nous font rêver, les émois érotiques, mais quels sont donc les mystères de la passion que l’on porte au 7ème Art ? Pour la quatrième fois, je réponds de façon très personnelle (bien sûr) à la question « Pourquoi j’aime le cinéma ? ». Si vous vous demandez d’où cette question est partie, la réponse se trouve ici. Alors, pourquoi j’aime le cinéma ?
Parce que chaque fois que je vois « Chantons sous la pluie », « Tout le monde dit I love you », « West Side Story » ou « Peines d’amour perdues », j’ai envie de danser. Et pourtant je ne suis pas du genre danseur…
Pourquoi j’aime le cinéma, 4ème !
Parce que le cinéma m’a appris à faire la différence entre le mandarin, le coréen et le japonais (entre mandarin et cantonnais, j’ai encore des progrès à faire par contre…)
Parce que j’ai découvert Terrence Malick un jour d’hiver 1999.
Parce que quand j’étais lycéen, la prof d’histoire nous a emmenés voir « Il faut sauver le soldat Ryan » dans la grande salle de l’UGC Normandie, et la prof d’italien « Le Guépard » de Visconti dans une petite salle disparue à côté de la Place de la République. Même si au grand désarroi de la prof d’italien, « Le guépard » était projeté en VF…
Parce que Jean-Pierre Léaud a été Antoine Doinel six fois.
Parce que quand Eduardo Noriega ouvre les yeux pour la dernière fois, le doute persiste.
Parce que j’ai vu « Primer » plusieurs fois et que je ne suis toujours pas sûr d’avoir compris.
Parce que quand j’avais dix ans, Kevin Costner était la plus grande star du cinéma américain, et qu’aujourd’hui encore, j’ai du mal à ne pas voir en lui cette grandeur déchue.
Pourquoi j’aime le cinéma, 4ème !
Parce que j’aime faire comme Amélie Poulain, me retourner pendant le film pour voir les visages absorbés (ou non) des autres spectateurs. Bon d’accord, uniquement pendant les films qui ne me passionnent pas.
Parce que Sinok aime Choco.
Parce qu’il n’y avait qu’au cinéma que ma mère nous achetait des chocolettis.
Parce que Steve McQueen rate sa grande évasion et retourne envoyer sa balle contre le mur du camp de prisonniers.
Parce que « ce n’est pas un sac à main, c’est une besace. Indiana Jones en a une ».
Parce que quand l’Oncle Teddy monte l’escalier, il le fait au pas de course en criant « Chaaaaarge !!! »
Parce qu’il existe encore des cinémas où l’on nous propose glaces, boissons et confiseries dans la salle avant que le film commence (au moins une, LesTrois Luxembourg !), et que cela me replonge en enfance.
Parce que Ron Burgundy pense que « San Diego » signifie « Vagin de baleine ». Sacré Ron.
Pourquoi j’aime le cinéma, 4ème !
Parce que Marcus Brody refuse de boire de l’eau pour la simple et bonne raison que les poissons font l’amour dedans.
Parce qu’à chaque fois que j’ai mon père au téléphone, il me demande si j’ai vu un beau film.
Parce que pour quelqu’un qui n’avait jamais été fait pour ce monde, je vois avouer que j’ai soudain du mal à le quitter. Bien sûr on dit que chaque atome de notre corps faisait autrefois partie d’une étoile. Peut-être que je ne pars pas. Peut-être que je rentre chez moi.
Retrouvez ici les précédents billets « Pourquoi j’aime le cinéma » : Pourquoi j’aime le cinéma Pourquoi j’aime le cinéma, 2ème Pourquoi j’aime le cinéma, 3ème

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Revenge - Tony Scott (1990)

    Jay Cochran est un ancien pilote de chasse. Il est invité à Mexico par son vieil ami Tiburon, puissant propriétaire terrien et peu recommandable. Lire la suite

    Le 18 octobre 2014 par   Just1
    CINÉMA, CULTURE
  • Lucy, la nouvelle bad ass girl de Luc Besson

    A la suite de circonstances indépendantes de sa volonté, une jeune étudiante voit ses capacités intellectuelles se développer à l’infini. Elle « colonise » son... Lire la suite

    Le 18 octobre 2014 par   Emidreamsup
    CULTURE, HUMEUR, JOURNAL INTIME
  • "Un puriste de la cuisine funèbre, un gourmet du post-mortem".

    Je suis gourmand, je le confesse... Et j'aime bien aussi dévorer des livres dans lesquels la cuisine, la nourriture, la gastronomie jouent un rôle. Lire la suite

    Le 17 octobre 2014 par   Christophe
    CULTURE, LIVRES
  • Inglourious basterds

    Quentin Tarantino, 2009 (États-Unis, Allemagne) Les gros plans d’un pied, la blondeur des héroïnes et la motivation d’une vengeance qui a la patience des longue... Lire la suite

    Le 12 octobre 2014 par   Kinopitheque12
    CINÉMA, CULTURE
  • Krull

    genre: fantastique, heroic fantasyDurée: 1h55Année: 1983 L'histoire: La Bête est une horrible créature qui impose son règne sur la planète Krull avec l'aide de... Lire la suite

    Le 10 octobre 2014 par   Eelsoliver
    CINÉMA, CULTURE
  • LUX TENEBRAE de Giacometti & Ravenne

    Ouééééééé c'est la récréééééé !!!!!! *Oui j'avoue tout, j'ai complètement revu à la hausse ce que je disais précédemment sur les aventures... Lire la suite

    Le 09 octobre 2014 par   Elodlch
    CINÉMA, CULTURE
  • Et (beaucoup) plus si affinités

    Et (beaucoup) plus si affinités (What If) est un film réalisé par Michael Dowse Date de sortie : 29 octobre 2014 Casting : Daniel Radcliffe, Zoe... Lire la suite

    Le 24 octobre 2014 par   Nivrae
    CINÉMA, CULTURE

Ajouter un commentaire