Magazine Humeur

Syrie : Bachar Al-Assad vraiment sur le départ ?

Publié le 26 juillet 2012 par Menye Alain
Bashar al-Assad et sa femme Asma

Bashar al-Assad et sa femme Asma

Les Etats-Unis, la Turquie, la France, l’Angleterre, le Qatar et  l’Arabie saoudite, via la Turquie, ont fait entrer en Syrie, de nombreux mercenaires de diverses nationalités, ce qui est interdit par les lois internationales, profitant de la situation géographique de la ville d’Alep, capitale économique de la Syrie, située vers la frontière nord de la Turquie. Pour eux, il s’agit de faire gagner les terroristes, de façon à ce que la Syrie soit asphyxiée. Encore une belle méthode nazie, pour faire partir Bachar Al-Assad. Mais, les monstres ne savent jamais que ces gens vont se retourner demain contre eux, puisque leur problème c’est Bachar, ils condamnent des millions de Syriens à l’exode, à la vengeance, bref, demain c’est le chaos assuré.

Pour le clown au service du mal et accessoirement Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan , il n’y a plus de doute, le soulèvement, ou plutôt le terrorisme est ”plus proche que jamais de la victoire”. Il a ajouté même que Bachar Al-Assad et son cercle de proches, seraient sur le départ et que les préparations sont achevées. Il prédit en sourdine la victoire des terroristes sur l’armée syrienne à Alep. Ce serait une très mauvaise nouvelle pour le droit international si au vu et au su de tout le monde, ce complot ourdi par les Occidentaux aboutissait. Néanmoins, ce sont les mêmes qui avaient affirmé que Asma Assad, l’épouse du président syrien, avait fui en Russie. Une folie car, en tant que citoyenne britannique, elle n’a pas besoin de ça. Visiblement, les Occidentaux fêtent déjà le départ de Bachar Al-Assad. Nous ne sommes pas dans les secrets des dieux mais, nous verrons bien si la Russie et la Chine accepteront ainsi de se faire flouer à nouveau. Ce serait le comble du malheur.

En déplacement en Pologne, le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, avec sa morgue habituelle, s’est déclaré quant à lui convaincu, jeudi, que “tôt ou tard”, Bachar al-Assad “tombera”, fustigeant “le comportement abominable” du président syrien. Voici sa déclaration tirée par les cheveux:

“Nous continuons à travailler pour l’arrêt des combats et pour une solution alternative qui rassemble l’opposition syrienne et d’autres responsables. Tôt ou tard, je suis convaincu que Bachar tombera”.

Ces gens se moquent vraiment de nous. Quand on demande aux terroristes de s’asseoir autour d’une table, concernant surtout le plan Annan, ils refusent, alors que le pouvoir syrien l’a accepté. Quelle injustice ! Et Fabius ose mentir honteusement en déclarant qu’ils oeuvrent, eux, les Occidentaux, “pour l’arrêt des combats” alors qu’ils les attisent ?

Vivement Alep !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Menye Alain 263 votes Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte