Magazine Côté Femmes

Olympe de Gouges

Par Lisbeth_hugen

Aujourd'hui je vais vous parler de mon coup de coeur BD de cette année 2012 (j'en avais d'ailleurs parlé dans le numéro 16 des Fauteuses ici) que je conseille vivement de mettre dans ses valises !

Olympe10Olympe de Gouges a connu un destin funeste. Féministe avant l’heure, elle a fini par payer de sa vie son combat contre le pouvoir en place. La dessinatrice Catel et le scénariste Bocquet nous offrent ici un superbe roman graphique extrêmement bien documenté et rudement bien dessiné.

On découvre à travers ce gros ouvrage – pratiquement 500 pages – la vie passionnante d’Olympe de Gouges née Marie Gouze, bâtarde, fille non reconnue du Marquis de Pompignan. Dès le plus jeune âge, Olympe fait preuve d’impertinence et elle s’affranchit progressivement du carcan familial et, plus particulièrement de l’autorité de son frère, pour partir vivre à Paris. Très rapidement, elle s’étonne du peu de droits dont bénéficient les femmes et elle initie un véritable combat contre cette société inexorablement patriarcale. Elle publie en 1791, la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne. Rien ne fait peur à Olympe qui vit une vie résolument libérée refusant même le mariage à l’homme qu’elle aime car elle estime qu’il s’agit du «tombeau de l’amour ».

Olympe n’est pas seulement une amante libérée, elle est aussi et surtout une femme de lettres et une femme de théâtres (certaines de ses pièces seront jouées à la Comédie Française) qui écrit, critique et rend publiques de nombreuses vérités pas bonnes à dire. Elle en paiera de sa vie.

En suivant la vie d’Olympe on suit également toute une époque : celle de la Révolution et de la Terreur menée par Robespierre. On pénètre aussi dans les fameux salons fréquentés par Voltaire, Diderot, Benjamin Franklin et bien d’autres.

Ce roman graphique exceptionnel rend donc compte de la vie d’une femme exceptionnelle, libre, culottée et impertinente. Catel et Bocquet s’étaient déjà rompus à cet exercice en 2007 avec le magnifique Kiki de Montparnasse qui contait la vie de la célèbre muse de Man Ray. Cette récidive est une véritable réussite, on plonge sans aucune retenue dans la vie d’Olympe et on suit avec passion cette vie trépidante.

A la fin de l’ouvrage, on trouve une chronologie détaillée de cette époque et des notices biographiques très complètes des personnalités qui ont croisé Olympe pendant sa vie.

Si vous ne connaissez pas la vie d’Olympe de Gouges, cet ouvrage est un merveilleux moyen de la découvrir ! Si vous la connaissez, c’est une superbe occasion de la redécouvrir !

Olympe de Gouges
Catel et Bocquet
Casterman, coll. Ecritures
487 p.

Et sinon le chat tyran adore quand je passe des commandes sur Amazon (les cartons c'est vraiment super).

Chat


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire