Magazine Cinéma

Choses qui font naître un doux souvenir du passé

Par Irreguliere

Square Montholon

Une odeur aimée qui surgit au détour d’une rue. Ton odeur. Une odeur de café, de cigarette, la fragrance fraîche du vétiver.

Un son. Notre chanson qui s’échappe par la fenêtre ouverte d’un appartement un soir d’été. Le générique de Zorro. L’inflexion d’une voix qui ressemble à la tienne. Une expression. Juste un mot.

Un prénom.

Une couleur, un détail, un geste, une façon de tenir sa cigarette, comme Humphrey Bogart, en mieux.

Un sourire complice.

Le goût de la mangue fraîche, le pétillant d’un champagne rosé, la saveur du sel, l'amertume du café, un gâteau à la noisette.

La chaleur d’un corps, la douceur de la soie qui rappelle celle de ta peau, un cœur qui bat au même rythme que le mien, le vent dans mes cheveux qui évoque une caresse.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Irreguliere 11 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog