Magazine Culture

Best of interview sur Influence: Dana Delany, Une Desperate Housewives comme invitée.

Publié le 01 août 2012 par Guillaume

Best of interview sur Influence: Dana Delany, Une Desperate Housewives comme invitée.
EVENEMENT
Tapis rouge sur Influence où dans le cadre de nos interviews, nous accueillons une Star américaine, une Desperate Housewives. Elle a rejoint le casting lors de la 4ème saison et elle fait toujours partie de l'aventure dans les épisodes diffusés actuellement aux USA.
Celle qui aurait pu être Bree Van de Kamp prête son charme et son savoir-faire à Katherine Mayfair, une mystèrieuse femme qui cache bien son jeu et qui a tenu en haleine des millions de téléspectateurs avec ses secrets révélés dans l'épisode final de la 4ème saison.
Dana Delany est sur Influence:

Vous êtes une nouvelle « Desperate Housewives », qui est Katherine Mayfair, votre personnage  dans la série ?

Comme toutes les femmes de la série, elle est assez complexe et arrive avec le poids de son passé. Elle tente de cacher ses souffrances. On découvre qu’elle n’a pas eu une vie heureuse. C’était une femme battue. Aujourd’hui, elle veut tout contrôler, sa vie et celle des autres. Elle sait se montrer manipulatrice et se moque de ce qu’on peut penser d’elle. C’est d’ailleurs ce côté-là du personnage que j’apprécie. C’est une femme intelligente qui va rivaliser avec Bree. Malgré cette rivalité, elles finiront par se découvrir une vraie amitié.

Vous deviez jouer le rôle de Bree au début et vous avez décliné l’offre, vous débarquez à la 4ème saison, ce n’est pas difficile de s’intégrer dans une équipe ?

Lorsque j’ai refusé le rôle de Bree, je l’ai fait parce que je venais de terminer une série, Pasadena, dans laquelle, je jouais un peu le même rôle et je ne voulais pas avoir le sentiment de recommencer la même prestation. Marcia Cross a par ailleurs donné vie à une Bree tout à fait géniale, ça n’aurait pas été la même chose avec moi. Je veux dire que Bree aurait été malgré tout différente. Arriver dans une des 10 séries les plus regardées dans le monde est une chance incroyable et j’aime arriver ainsi, quand une série existe déjà.

Vous aviez le trac lors de votre premier jour de tournage ?

C’est toujours un peu difficile un premier jour, on se pose beaucoup de questions et puis j’ai été surprise de la façon dont chaque actrice est chouchoutée. Chacune à sa caravane, une maquilleuse, une coiffeuse. Je me suis dis : «  Mais je suis dans le Magicien d’Oz ». Toutes les productions ne bénéficient pas de tels avantages intéressants pour une actrice. J’ai été aussi surprise par les décors, On peut très bien filmer l’intérieur comme l’extérieur des maisons, les murs bougent et elles ont la climatisation.

Vous avez pu trouver vos marques alors que l’équipe se connaît depuis presque 5 ans ?

Tout est arrivé très vite. Après mes échanges avec Marc Cherry, j’ai pris l’avion et j’ai commencé mon premier jour de tournage. Les autres filles ne savaient pas que j’arrivais. Marc voulait vraiment que le personnage arrive et surprenne tout le monde. J’ai été très bien accueillie. Il faut dire que j’ai quand même tourné quelques séries, téléfilms et qu’on se croise toujours un jour ou l’autre. Je connaissais donc déjà Felicity, Teri et Marcia. Par contre, Eva et Nicolette étaient des inconnues pour moi. Ensuite, on s’adapte, on regarde, on écoute et on lie des liens au fur et à mesure que les tournages se déroulent.

Dans la série, Katherine devient vite la rivale de Bree. Comment est-ce que ça se passe avec Marcia Cross ?

Les deux femmes jouent un peu sur le même terrain. Bree est malgré tout plus à plaindre que Katherine, non ? Elle est plus « maniaque ». On s’amuse beaucoup dans la série lorsque les deux femmes se lancent des vannes et qu’elles s’opposent l’une contre l’autre. On s’amuse à se détester. Du moins dans la 4ème saison puisque pour la suite, nos personnages font un bond de 5 ans et que évidemment les épreuves ont rapproché Bree et Katherine. Il y a encore quelques petites vannes de temps en temps mais elles sont amies.

Les fans de la série prétendent que vous êtes arrivée à temps pour donner un petit coup de fouet à la série ?

La série avait du succès avant que j’arrive. Elle était dans le Top 10 des séries les plus regardées. Mon arrivée n’a rien changé. Nous sommes toujours dans le top 10 et si je quittais la série, je crois que ça ne changerait en rien le succès des Desperate Housewives. Mon arrivée a permis de relancer les intrigues et peut-être de donner une nouvelle dynamique au groupe. Marcia était ravie que je débarque parce que ça allait lui permettre d’avoir quelqu’un à affronter, pour les besoins de la série évidemment.

Le poids des actrices à Hollywood est un sujet inquiétant, avez-vous des pressions pour rester mince ?

C’est vrai que pour des femmes, Hollywood est un monde sévère, pas toujours tendre surtout lorsque vous n’avez plus 20 ans. Il faut être au top. Une série comme les Desperate Housewives

est rare car elle donne aux femmes de plus de 40 ans un rôle important. Ce n’est pas toujours le cas. Je ne me sens pas concernée par cette polémique sur le poids d’ailleurs je suis la seule avec Eva Longoria à avoir pris du poids. Eva, il faut bien dire que c’est surtout pour le scénario qu’elle a pris un peu de poids. La vie de son personnage n’a plus rien à voir dans cette 5ème saison mais elle va devoir se remettre aux sports car il y a du changement dans la vie de Gabi.

Les rumeurs prétendent que l’ambiance entre les actrices n’est pas au Top, vous confirmez ?

Sincèrement, si il y a des disputes, elles ne sont plus d’actualité. Vous savez chaque actrice, chaque acteur de la série réalise la chance d’avoir un tel job dans une série aussi suivie dans le monde et personne ne voudrait prendre le risque de tout gâcher pour des querelles. Ce sont des professionnels. Tout le monde arrive à l’heure et connaît son texte. Moi, j’aime cette ambiance de tournage et j’adore aller travailler sur la série.

La série est un véritable phénomène car elle touche aussi bien les femmes que les hommes ?

Oui c’est vrai et je ne m’explique pas le succès de la série auprès des hommes. La série touche aussi des gays, des hétéros, il y a vraiment un échange sur cette série incroyable. J’en suis étonnée. Elle peut attirer des personnes de tous ages, de pays et de cultures différents. Ca ne s’explique pas, ça se savoure.

La série devrait durer 9 saisons, pas trop long selon vous ?

Si la qualité reste au rendez-vous, personne ne se plaindra d’un tel succès. Personne ne sait si ça continuera à plaire et si je serai toujours là. Mon personnage pourrait bien disparaître ou quelqu’un d’autre. Nous poursuivons les tournages de la 5ème saison et nous ne pouvons pas savoir ce qui va se passer.

Dans cette 5ème saison vous allez affronter un nouvel ennemi ?

Je pense que vous devez faire référence à mon personnage ? Car il est clair que cette saison a aussi son méchant de service. Oui, Katherine va devoir affronter un ennemi, bien plus petit qu’elle mais qui aura de la suite dans les idées. Cependant, elle n’est pas du genre à baisser les bras. Ce ne sera pas facile à mon avis.

Le mot de la fin sur Influence ?

Continuez de regarder Desperate Housewives. Nous préparons un épisode spécial pour fêter le 100ème épisode et nous vous préparons d’autres surprises !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Guillaume 15144 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte