Magazine Culture

Lectures indispensables d’été

Par Davidme

Lectures indispensables d’été Petit post littéraire. Profitez de l'été pour lire. Et pourquoi pas se pencher sur l'un des trois bouquins suivants.

"Un concours de Circonstances", d'Amy Waldman, aux éditions de l'Olivier.
J'en parlais dans les pages livres de CB news en juin. C'est un livre passionnant. Basé sur un what if, il conquiert dès les premières pages le lecteur. L'idée est simple :l'auteur imagine un concours d'architecture anonyme organisé pour choisir quel sera le mémorial du 11 septembre, à l'emplacement du World Trade Center. Le jury composé d'experts, d'architectes, et de représentants des familles des victimes, se réunit et désigne un projet de mémorial. Tout le monde est content jusqu'au moment où le nom du vainqueur doit être dévoilé. Ce dernier est musulman ! Faut-il accepter ce résultat et permettre à un musulman de réaliser le mémorial dédié aux victimes du 11 septembre ?
L'engrenage est lancé, les pours et les contres s'affrontent. Amy Waldman qui a été journaliste au New York Times connaît les rouages du système médiatique et nous plonge dans les raccourcis que peuvent opérer les médias dans ce genre de polémiques.
Le roman est dense, bien écrit, crédible et profondément intéressant. Sans jamais prendre vraiment partie, l'auteur brouille les pistes et fait brillament évoluer ses personnages. A n'en pas douter, "Un concours de circonstances" est l'un des tous meilleurs romans post-11 Septembre publié aux Etats-Unis. Il questionne nos peurs collectives et ausculte l'Amérique actuelle. On pense à Tom Wolfe, à Don De Lillo ou à Safran Foer. Mais c'est du Waldman. Essentiel !

Nonna Carla, de Alain Elkann Flammarion
Attention, le sujet est dur, mais le livre est fabuleux. Alain Elkann Lectures indispensables d’été raconte les trois mois durant lesquelles sa maman "Carla" a été hospitalisée en soins intensifs avant de mourir. Un sujet compliqué qui est traité avec une justesse, une sensibilité, une émotion rare. En 133 pages, Elkann dit tout de la relation mère-fils, de la relation père-fille, de la relation entre frère et soeur, de la relation entre demi-frères. Rarement, un livre aura dit aussi simplement et justement la difficulté et la magie des relations familiales. Personne ne parle de ce livre et c'est une profonde erreur. Il traite de la vie simplement mais en étant profond. L'auteur signe de plus une déclaration d'amour universelle à sa mère, avec laquelle pourtant, les relations étaient compliquées. Un moment rare d'émotion.

Les vacances d'un sérial killer, de Nadine Monfils, Pocket
Lectures indispensables d’été Quand vous aurez terminé les deux premiers bouquins, jetez-vous sur "Les vacances d'un sérial killer". C'est drôle, déjanté, plein de trouvailles humouristiques, plein de bons mots et surtout plein de personnages tous plus fous les uns que les autres. Il y a Mémé Cornemuse, Biloute, Alphonse, Josette, et j'en passe. Ils partent en vacances et tout va mal! Un délicieux moment d'irrévérence, de finesse et de rire. L'un des grands succès de la Griffe Noire et des déblogueurs. Gérard Collard a trouvé la phrase pour décrire le bouquin : "Ce livre est un régal, jamais vulgaire, toujours drôle et inventif. Nadine Monfils est une surdouée de l'humour noir, une reine de l'incongru. La fille d'Audiard et de Lautner". Allez-y !


Retour à La Une de Logo Paperblog

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Davidme 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines