Magazine

Unearthed

Publié le 18 mars 2008 par Corentino

Déterré ?

Je vous demande pardon monsieur manathan !

critique du fillm unearthed
Unearthed est un film de psychorreur à petit budget (enfin, j’espère pour eux) qui raconte la douce et belle histoire d’une paisible bourgade mexicaine troublée par un vilain méchant monstre qui tue tout le monde.
En fait, c’est un comme dans Godzilla mais version restriction de budget,
le monstre, il est tout petit.
y a pas Jean reno qui veut du café et toute l’armée avec lui, y a juste une shérif, y a pas de super équipe de super scientifiques, y a juste la soeur de l’héroïne qui a eu la riche idée de montée un labo super équipé en plein nulle part.
Et puis ça ne se passe pas à New York, mais dans un endroit tellement paumé qu’on ne le voit même pas sur Google maps.

Autant certains films à petit budget bien ridicules peuvent être pris au deuxième degré, autant là, c’est peine perdue. Tout le monde se prends super au sérieux, surtout le shérif qui ne boutonne pas la chemise de son uniforme ou sa soeur qui lui explique droit dans les yeux que l’organisme qu’ils ont devant eux n’existe pas, et qu’il s’agit d’un mix de plusieurs grandes familles génétiques.
Y a deux ou trois allusions à Dieu, mais faites comme tout le monde, faites comme si vous n’aviez pas entendu.
Mais, le vrai problème d’ Unearthed c’est sa bande-son. On a droit un des mélanges de rock agressif et de musique électronique stridente. En plus vu la qualité des dialogues… autant couper le son directement.

D’ailleurs même le site officiel du site pète les oreilles : unearthed ! Le nouvel assomoir !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Corentino 95 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte