Magazine Bd

Album BD : Le Dernier des Schoenfeld - T.2 - d'Agnès Barrat-Bartoll, Jean-Claude Bartoll et Cédric Hervan

Par Manuel Picaud
Album BD : Le Dernier des Schoenfeld - T.2  - d'Agnès Barrat-Bartoll, Jean-Claude Bartoll et Cédric Hervan Quête identitaire
Inspiré de l'histoire familiale d'Agnès Barrat, ce diptyque évoque les sombres agissements d'un notaire, Me Germain Auberoche, durant la Seconde Guerre mondiale. Il s'est emparé de la fortune d'une famille juive qu'il a dénoncée aux nazis et dont il a récupéré le patrimoine. D'origine autrichienne, les Schoenfeld avaient en effet émigré en Alsace puis à Paris au XIXe siècle. Pendant la guerre, ils avaient trouvé refuge à Rabaillac dans le Périgord où ils croyaient être amis des Auberoche...
En 1983, un jeune écrivain américain, John Dillman apprend par sa mère Agathe, juste avant qu'elle ne meurt, qu'il serait en fait le dernier descendant des Schoenfeld. Le romancier décide de se rendre en France pour retrouver ses racines et découvre une famille de notables, les Auberoche, qui domine la bourgade, avec une usine de produits du Périgord, en mauvaise passe, une fondation pour le handicap, exsangue en trésorerie et un patriarche colérique qui a vendu son étude notariale pour renflouer l'usine. Si toute sa famille a été décimée par les nazis, les traces de son père Benjamin restent introuvables. Se pourrait-il qu'il soit encore vivant ?
Trois ans après la publication du premier épisode, et presque en même temps que le T.1 d'une autre série Combattants du Rail avec Thierry Lamy chez Zéphyr BD,  Cédric Hervan termine enfin cette histoire douloureuse où les personnages respirent la tristesse, comme en témoignent les visages des couvertures. Sans pour autant tomber dans le pathos, le récit concocté par Jean-Claude Bartoll avec son ancienne compagne Agnès Barrat répond dans ce second volet à presque toutes les interrogations, à coups de flash-back et de témoignages. Le dénouement est bien amené mais pas vraiment surprenant pour le lecteur attentif. Les auteurs se détournent néanmoins du sort de l'entreprise familiale qui aurait pu constituer une suite passionnante. Si le dessin est en ligne avec l'épisode précédent, les couleurs sont cette fois signées par Dina Kathelyn dans une veine moins subtile.
Un récit poignant sur une page peu glorieuse du passé collaborationniste.
____________
  
Le Dernier des Schoenfeld - T.2 : L'Amour de Fanny - d'Agnès Barrat-Bartoll et Jean-Claude Bartoll - bartoll.blogspot.fr (scénario), Cédric Hervan cedrichervan.canalblog.com (dessin) et Dina Kathelyn (couleurs) - Glénat, collection Grafica - 15 août 2012 - 13,90. €

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Manuel Picaud 151 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines