Magazine Cinéma

La luna

Par Cinephileamateur
La luna
De : Enrico Casarosa.
Avec les voix de : Krista Sheffler, Tony Fucile, Phil Sheridan...
Genre : Animation - Comédie.
Origine : États-Unis.
Durée : 6 minutes.
Date de sortie : 1er août 2012.
Synopsis : Ce soir, pour la toute première fois, un enfant part travailler avec son père et son grand-père. Dans une vieille barque, ils prennent la mer et rament loin, si loin que lorsqu’ils sont arrivés, la terre est hors de vue. Là, en pleine mer, en pleine nuit, ils s’arrêtent et attendent. Découvrir en quoi consiste l’incroyable travail de ses aînés est une immense surprise pour le petit garçon. Doit-il suivre l’exemple de son père ou de son grand-père ? Entre leurs visions opposées des traditions ancestrales, pourra-t-il trouver sa propre voie ?
3,5
Avant de découvrir "Rebelle", le dernier né en date des studios Pixar, il me semble n'avoir jamais entendu parler de ce court métrage "La luna" qui été projeté juste avant. Pourtant, ce film a été nominé aux Oscars 2012 dans la catégorie Meilleur court métrage d'animation mais de mémoire il ne me semble pas en avoir vu quoique ce soit ce fut donc totalement vierge d'esprit que je l'ai découvert.
Je dois avouer que j'ai bien aimer. Le scénario de ce court écrit par Enrico Casarosa n'a pas la force des autres Pixar que j'ai pu voir (même si c'est pas le plus mauvais pour autant) mais j'ai beaucoup aimé cette histoire courte que j'ai trouvé très tendre et très touchante. Avec le recul, ce film ne paie pas de mine mais il dégage une poésie qui m'a procuré une certaine béatitude pendant la projection qui à fait que je me suis senti bien. Très joli, très émouvant, il va à l'essentiel en nous montrant au delà de son travail féerique, l'admiration d'un jeune garçon envers son grand père et son père et comment ses modèles à ses yeux font faire de lui ce qu'il ait tout en gardant sa propre personnalité. Pas de dialogues ici et c'est tant mieux car le film n'en à pas besoin. Tout se dit dans les regards, dans les gestes et simplement quelques bruitages suffisent à nous transporter dans la féerie du truc.
L'animation y est moins fine que d'habitude je trouve avec des traits plus grossis que d'habitude mais elle reste cependant très belle et la réalisation de Enrico Casarosa est très belle comme cette accostage à la renverse que j'ai trouvé assez bluffante même si je n'en dirais pas plus afin de ne pas trop en dévoiler car ça à beau être un court métrage, la magie de ce film est assez belle à découvrir je trouve. La musique de Michael Giacchino accompagne bien l'ensemble aussi et aide également à donner sa dimension féerique au film. Elle est un peu la parole qui n'est pas présente sur nos personnages et nous balade pendant six minutes de façon très agréable.
Pour résumé, six minutes c'est peu, ça passe trop vite mais c'est amplement suffisant pour que "La luna" m'ait touché. C'est pas mon court métrage ante-Pixar qui m'a le plus plu mais c'est peut être l'un de ceux qui m'a le plus captivé par sa magie et sa tendresse. Il ne paie pas de mine mais il est très intéressant et j'ai beaucoup apprécié le découvrir juste avant "Rebelle" même si les deux oeuvres n'ont rien en commun sauf peut à la limite un besoin d'indépendance et un passage à l'âge adulte. Un très beau court en tout cas que je ne regrette pas d'avoir vu et dont je remercierai jamais assez les cinémas MK2 de l'avoir diffusé sur Paris là où les cinémas UGC semble l'avoir snobé au profit de leurs publicités, une autre magie, moins féerique cette fois ci... Un court métrage que je reverrais volontiers en tout cas.
Ce que j'ai aimé :
  • La magie de ce film
  • La tendresse qu'il dégage
  • La relation entre les générations
  • La recherche d'un modèle
  • La musique qui est très belle
  • La réalisation qui est assez intéressante
  • L'animation sympathique même si elle est moins fine que d'habitude

Ce que j'ai moins aimé :
  • Pas grand chose même si sans pouvoir l'expliquer c'est pas mon court ante-Pixar préféré...

Liens divers :

La lunaLa luna



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • RIP Robin Williams

    Bonjour mes ptits Bigronautes! Oui, il fallait bien que j’y passe aussi. Après l’annonce de la mort de l’un de mes acteurs préférés hier, il... Lire la suite

    Le 13 août 2014 par   Bigreblog
    CINÉMA, CULTURE
  • RIP: Lauren Bacall à 89ans.

    24 heures après la mort de de Robin Williams, Mme Lauren Bacall, actrice nominée aux Oscars qui était une des bases de l’ "âge d’or de Hollywood," a été... Lire la suite

    Le 13 août 2014 par   Trailers & News
    CINÉMA
  • Robin McLaurin Williams (1951-2014)

    L'argent ne rend pas heureux. Robin Williams est né à Chicago dans une famille très riche, dont le père avait un rôle important chez Ford et dont la mère était... Lire la suite

    Le 13 août 2014 par   Hunterjones
    CULTURE
  • Sortie DVD : «Innocent»

    Après « Pour l’amour d’une femme », « Une bouteille à la mer » et « Mauvais piège », Luis Mandoki met en scène « Innocent ». Le long-métrage transpose l’histoir... Lire la suite

    Le 12 août 2014 par   Masemainecinema
    CINÉMA, CULTURE
  • Robin Williams

    C’est avec une infinie tristesse que nous apprenons ce matin la mort de l’acteur américain Robin Williams. C’est dans la série... Lire la suite

    Le 12 août 2014 par   Onrembobine
    CINÉMA, CULTURE
  • RIP Robin Williams à 63 ans.

    Robin Williams est mort, à 63 ans, les causes du décès serait un suicide par asphyxie….. Née en 1951, l’acteur est connue pour ses rôles dans "Good Morning,... Lire la suite

    Le 12 août 2014 par   Trailers & News
    CINÉMA
  • DECES : Gooodbye Robin !

    Tout le monde se souvient de son célèbre Gooood Morning, Vietnam ! dans le film éponyme de Barry Levinson en 1988. Robin Willimas s’est éteint ce 11 août 2014... Lire la suite

    Le 12 août 2014 par   Misteremma
    CULTURE

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Cinephileamateur 11 votes Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines