Magazine Séries

Critiques Séries : The Mindy Project. Saison 1. Pilot.

Publié le 28 août 2012 par Delromainzika

TheMindyProject_MIN101_2500_640x360_33839840.jpg

The Mindy Project // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Depuis maintenant trois ans, FOX est devenue la maison mère des meilleures comédies de l'année (enfin, en grande partie). Il y a eu Raising Hope, Traffic Light et l'an dernier New Girl. Mais c'est aussi devenue grâce à New Girl, la chaine des héroïnes un peu plus dans le genre de ces comédies américaines indépendantes qui font un tabac à Sundance. Mindy Kaling, scénariste et actrice dans The Office (la version américaine évidemment), a décidée de s'émanciper de la série qui lui a donner tout le crédit dont elle avait besoin pour séduire les critiques. Il était temps qu'elle tente de trouver une nouvelle chaussure à son pied et quoi de mieux que d'écrire elle même sa propre comédie et de la vendre à FOX (NBC n'en a sûrement pas voulu je suppose). A la base on parle d'une trentenaire qui en a marre d'être célibataire et qui rêve du grand amour. Elle veut son Tom Hanks de Nuits Blanches à Seattle (film qui sert de référence à Mindy tout au long de ce premier épisode). Elle est un peu la nouvelle Meg Ryan (c'est elle qui le dit).
Une jeune "Bridget Jones" façon médecin s'efforce de naviguer entre ses problèmes personnels et sa vie professionnelle.
87c9b14933d1308ba6803787ce15eb29.jpgMindy Kaling n'a pas oublié d'où elle vient. Et c'est justement pour cela que l'occurrence des références à la pop culture font mouches. Elle les accumulent comme de l'huile sur un beignet et le moins que l'on puisse dire c'est que cela ne pouvait que lui réussir. De Katherine Heigl à Meg Ryan en passant par le pénis de Michael Fassbender ou encore Angelina Jolie, Eat Pray Love et Downton Abbey, on ne peut pas dire que l'actrice ne s'amuse pas. L'introduction donne déjà le ton. On prend une voix off, celle de notre héroïne pour nous raconter sa vie, une vie un peu fucked up (elle ne se retrouve pas au top dans son boulot et elle aimerait bien évoluer, elle n'a personne dans sa vie mais un petit coup vite fait grâce à son collègue). C'est une petite Bridget Jones même si je déteste faire la comparaison car elle ne sont pas pareil. Elles ont juste ne commun leur vie amoureuse désastreuse. The Mindy Project fait donc partie de ces comédies un peu branchée qui se donne un genre appréciable et surtout qualitatif. Je dois avouer que cela fait du bien de voir des pilotes de ce genre là.
Mindy fait beaucoup de choses dans ce premier épisode. En plus de nous présenter son boulot et surtout sa grande envie de prospective de carrière (son boss incarné par Stephen Tobolowsky a lui aussi un potentiel comique certain), elle nous présente aussi sa vie, ses amis. Dans la seconde partie de l'épisode elle va avoir droit à un rendez vous galant. Autant dire tout de suite, que cela ne va pas se passer comme prévu. Dennis est un gars de Wall Street qui avait été informé par Danny que Mindy était un peu folle dans sa tête (elle tient quand même une petite liste lors de son rendez vous galant pour savoir si il n'est pas nocif pour elle). Ed Helms (The Office) était un parfait choix pour ce premier rendez vous raté. D'ailleurs, je suppose que l'on sera amené à le revoir dans un futur épisode de la série histoire de voir comment il va. J'ai aussi beaucoup aimé le mariage de l'amour de Mindy (incarné par Bill Hader - Saturday Night Live -) avec le toast de Mindy au début de l'épisode.
mindy2.jpgFinalement, The Mindy Project apparait être la parfaite comédie de la rentrée. Cela colle avec mon envie en termes de comédies ces derniers temps mais aussi avec quelque chose de qualité. Un premier épisode drôle, mais aussi parfois plus touchant et léger. On sent que Mindy ne veut pas s'arrêter là, qu'elle a encore du chemin a faire et des tonnes de choses à nous raconter. L'univers est tellement riche que l'on ne risque pas de se cantonner à deux ou trois choses par épisode. C'est ce qui rend cette série encore plus excitante. Le pilote est très bon, et correspond pleinement à ce que j'attendais de cette comédie (voire même plus si je puis dire). Maintenant, j'ai hâte de voir la suite dans les prochaines semaines. Merci encore à FOX d'avoir commandé cette série car c'était vraiment celle que j'attendais avec le plus d'impatience. Toutes proportions gardées. La seule faiblesse reste à mon avis la partie médicale.
Note : 8/10. En bref, un excellent premier épisode pour ce qui était la comédie que j'attendais avec impatience cette année. Ca n'a pas loupé. C'est une réussite.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire