Magazine Côté Femmes

Olia de Garnier.

Publié le 07 septembre 2012 par Kakidu92
Ou comment Garnier vient de révolutionner la couleur à domicile! Oui, rien que ça ^^
Comme tu le sais, à peine avais-je soufflé mes 18 bougies que les cheveux blancs débarquaient sur le sommet de mon crâne. Je savais déjà à cette époque que les choses n'iraient pas en s'arrangeant dans ce domaine, ce que j'ignorais par contre c'est que j'allais devoir colorer mes racines toutes les 6 semaines le reste de ma vie. Et par la même occasion faire vivre un véritable calvaire à mes cheveux.
J'ai tout testé. Les colorations qui s'estompent au fil des shampoings, les colorations durables, l'abonnement au salon de coiffure du quartier, tout je te dis!
Pour les racines en salon, c'est clairement le budget qui m'a fait renoncé. Quand j'ai additionné la somme annuelle que je pouvais y laisser, j'ai ventilé très fort dans un premier temps puis j'ai fait mes adieux à ce rituel pour retourner chez Monop'...
Les problèmes n'en était pas pour le moins résolu. D'une part, parce que j'ai une mémoire de poisson rouge pour tout ce qui ne m'intéresse pas et étrangement le nom exact de la teinte de ma colo en fait partie, j'ai eu sur le crâne toutes les teintes de châtains foncés, puisque chaque marque y va de sa nuance bien entendu.
Le pire est sans doute les dégâts causés par tant de colorations car même s'il y a un moment que toutes les marques ont arrêté d'utiliser des produits trop abrasifs, il ne faut pas se leurrer ça reste des produits très agressifs pour les cheveux. Résister aux picotements et autres grattements lors de la pose, le démontre bien et je te passe l'effet "paille" (mais noir le foin, dans mon cas ce qui est ENCORE "plus pire") qui en découle...
Aussi quand j'ai vu passer des appels aux utilisatrices de colorations à domicile sur Twitter, j'y ai mis mon grain de sel et mon cas était assez désespéré pour que Garnier tente le sauvetage avec OLIA et Christina Cordula (cf le billet d'hier).
Olia de Garnier.
Je ne vais pas rentrer dans des détails très ennuyeux sur la formulation de cette coloration mais pour l'avoir testé en avant première et étant une utilisatrice de ce genre de produit depuis presque... 20 ans (punaise déjà!), je peux clairement déclarer que je n'avais rien essayé de comparable. C'est juste hallucinant...
OLIA est donc la première coloration qui utilise la technologie ODS (Oil Delivery Sytem), pour faire simple il s'agit d'une nouvelle formule basée sur l'action des huiles, mieux avec OLIA tu peux changer jusqu'à TROIS teintes de ta teinte, chose quasi impossible avant. Cette nouvelle composition permet de renforcer l'éclat de la couleur grâce aux fameuses huiles contenues dans OLIA (puisque ce sont ces huiles qui vont faire pénétrer les pigments colorés dans le cheveu, avant OLIA c'était le rôle de l'ammoniaque) TOUT EN améliorant la qualité du cheveux.
Concrètement pour l'application, tu mélanges le produit colorant et l'oxydant dans l'applicateur, lui aussi nouvelle génération en forme de goutte, qui est muni d'un embout hyper fin permettant ainsi un meilleur contrôle de l'écoulement de la coloration. On finit en malaxant DELICATEMENT la chevelure et on laisse agir 30 minutes avant de rincer abondamment et d'appliquer le soin final (un soin particulièrement généreux puisque le tube contient plus de 50ml, j'ai pu prolonger le soin sur les 3 shampoings suivants).
Olia de Garnier.Oui, oui c'est bien ma main ;-)
Jusqu'ici tu te dis qu'il n'y a rien d'extraordinaire et pourtant, rien n'est pareil dans les sensations. Pas d'odeur d'ammoniaque (forcément, il n'y en a pas), ni même cette odeur ragoutante particulière aux colorations qui n'en contiennent pas, ici juste un léger parfum fleuri. Ce qui m'a le plus épaté je crois, c'est l'absence de réactions du cuir chevelu, pas de démangeaisons (même infime, rien de rien, promis juré), pas de picotements.La texture huileuse en fait un moment plutôt ludique je trouve et un petit clin d'oeil au concepteur du produit qui a ENFIN eu l'idée de génie de virer les gants blancs jetables pour des noirs tout aussi jetables mais moins dégeu en fin de parcours.
Avant OLIA, le rinçage était l'étape la plus agaçante pour ma part. je sentais mon cheveu crisser en représailles du traitement que je venais de lui infliger et clairement, avec celle de Garnier le cheveu est comme nourrit, plus brillant. 
Je viens de faire ma seconde coloration avec OLIA et tu sais quoi? J'ai même retenu ma teinte pour dire si cette fois, je suis bluffée!
Et maintenant que tu as tout lu jusqu'au bout, la mauvaise nouvelle c'est que la publicité destinée à internet dans laquelle on peut m'apercevoir quelques secondes n'est pas encore prête et il faudra donc ENCORE (ouais, ouais je sais bien ^^) patienter un peu pour voir à quel point je suis super à l'aise face à Christina Cordula et à une caméra ;-)
Alors en attendant si tu veux, tu peux aller voir les photos de cette journée mémorable, suffit de cliquer sur le lien FACEBOOK ;-)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire