Magazine Séries

Critiques Séries : Homeland. Saison 2. Episode 4. New Car Smell.

Publié le 22 octobre 2012 par Delromainzika

vlcsnap-2012-10-22-13h36m33s146.png

Homeland // Saison 2. Episode 4. New Car Smell.


Après avoir décidé de jouer la carte du quitte ou double, Homeland s'en sort plutôt bien depuis le début de la saison pour le moment. Elle offre alors des scènes remarquables et des interprétations justes et merveilleuses de la part de ses interprètes. Car pour moi, la première force de Homeland c'est évidemment son casting. Sans Claire Danes ou encore Damian Lewis, je ne suis pas certain que la série serait aussi bonne. Tout est très joué, mimé par les acteurs. Cela donne des choses efficaces comme une scène en particulier dans cet épisode. Le fameux face à face entre Carrie et Brody. Après avoir découvert qu'elle avait raison à la fin de l'épisode précédent, il était logique que Carrie allait vouloir tout faire pour arrêter Brody et aller au bout de ce qu'elle avait tenter de faire durant la première saison. Le face à face était jouissif. Les deux personnages se renvoient la balle dans un jeu de dialogues inspiré. C'est sans compter sur le silence, particulièrement captivant qui donne un nouveau cap à la scène en elle même. Cette intensité que Homeland est capable de créer est magique. Peu de séries parviennent à le faire. Je veux bien que l'on parle de superficialité du scénario ou de grosses ficelles (tout le monde ne peut pas être d'accord) mais ce genre de scène est impossible à critiquer.
"New Car Smell" prépare encore une fois cette scène du début à la fin de l'épisode. Notamment quand Carrie et Brody se rencontre à la sortie du siège de la CIA. Ce moment prépare déjà quelque chose car pour la première fois Carrie confronte Brody en sachant la vérité et lui en ne sachant rien du tout. Carrie avait besoin de gagner ça. Je pense que cette victoire va avoir deux tranchants. Le premier de donner trop confiance à Carrie en ce qu'elle fait tous les jours et de l'autre lui offrir un côté hystérique. Mais sa bipolarité est l'un des éléments les plus importants de la série. Nous allons faire la rencontre dans cet épisode de Quinn, un analyste de la CIA. Un personnage qui n'a pas sa langue dans sa poche et que j'ai trouvé particulièrement perspicace. Il pourrait offrir à la suite de la saison une fraicheur dont la série pourrait bien avoir besoin (notamment parce que maintenant Brody a été arrêté). Je suis certain que Brody va s'en sortir. Il a été arrêté sans réellement confesser quoi que ce soit et cette vidéo pourrait être considéré comme un faux. Je préfère ne pas faire de plan sur la comète sur son arrestation puisque sans Brody, Homeland manquera d'un élément important.
vlcsnap-2012-10-22-15h51m09s4.pngMaintenant que la CIA est derrière Carrie, il va falloir qu'elle avoue qu'elle s'est trompé sur elle et qu'elle mérite donc les honneurs. Surtout que Carrie a entretenu une relation avec Brody, ce qui pourrait là aussi faire valoir quelque chose. Peut être un arrangement où Brody deviendrait un agent triple ? Ce serait plutôt intéressant à faire je trouve mais il faut faire attention à ne pas faire dans la répétition. Pendant ce temps, Jess s'éloigne encore plus de Brody. Cela impose donc de nouvelles scènes plus intimes et différentes. La confrontation entre Morena Baccarin et Damian Lewis était une fois de plus touchante et l'on sent le poids des mots. C'est donc joli et permet déjà de mettre en condition tout ce qui peut aller de mal en pis dans le monde de Brody. Car Brody, depuis le début de la saison, ne peut pas savourer une quelconque victoire. Il n'a pas réussi à appuyer sur le bouton et maintenant sa femme commence à le quitter, Carrie n'est pas là pour l'aider à traverser cette passe et l'épisode précédent lui a causé plusieurs emmerdes.
(j'ai même trouvé assez étrange que Brody n'ait pas été plus surveillé que ça même si les soupçons avaient été éloignés à la fin de la saison précédente).
Du côté de Dana, la fille de Brody, elle poursuit sa relation avec Finn Walden, le fils du Président. Pour le moment je ne comprends pas l'intérêt de cette histoire mais j'espère qu'un incident diplomatique arrivera tôt au tard, ou encore l'impossibilité pour les deux de poursuivre leur relation (comme pourrait le suggérer l'arrestation de Brody). Au final, Homeland nous offre ici un épisode particulièrement bon qui permet de mettre en avant tout ce que l'on pouvait attendre de bien dans la série depuis le début de la seconde saison. Un vrai coup de fouet (comme elle avait déjà pu le créer dans le 2.02). Jouant à merveille des prestations de Claire Danes et Damian Lewis.
Note : 9.5/10. En bref, un très joli épisode dont l'intensité explose dans une scène jouissive.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Delromainzika 6254 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines