Magazine

15 jours en Inde - 4

Publié le 17 mars 2008 par Madelgado

3ème épisode

On prend le train. Encore un peu de bonheur. La sleeper class n’a pas changé.

Fenêtres à barreaux, ventilateurs, upper sleeper où Matteo peut grimper.

Par contre plus personne sur le toit.

Les marchants de : bouffe, thé, jouets, montres… passent incessamment en criant leurs produits.

Une petite indienne tente d’apprendre l’Indy à Matteo.

Agra m’avait laissé un mauvais souvenir de harcèlement touristique. On doit juste visiter le Taj, puis repartir le lendemain matin.

On dort à la gare, pratique, sympa, mais (encore plus) bruyant.

Pas de chance, on est vendredi et la Taj est fermé.

On va se balader.

Les rickshaws drivers sont un peu insistants, mais sans plus.

On s’égare, volontairement, dans les petites rues et on y rencontre la vie des gens.

Tous sont sympas et contents de nous voir par-là. On nous offre le thé.

On a emmené le « tigre » en peluche de Mattéo pour faire un reportage sur ses voyages.

Il plait beaucoup.

Puis nous voilà dans un mariage.


Ça égaille tout le monde, mais le père de la mariée n’est pas trop contant qu’on lui vole la vedette. On passe notre chemin.

Devant l’hôtel, un type nettoie les oreilles…

bscap000.jpg

en live


A l’hôtel, l’eau chaude est très théorique.

Et la speakerine de la gare est déchaînée…et le restera toute la nuit…

Bon nous voilà au Taj …quelques singes

Une queue d’enfer, fouille à l’entrée, détecteur de métaux.

Routoutou (le tigre) que l’on rêvait de photographier devant le Taj n’a pas le droit d’entrée. On n’a pas le droit au sac, cigarettes, briquets…

Sécurité…

D’ailleurs, à propos des cigarettes, il est maintenant interdit de fumer quasiment partout (comme ici) en Inde. Et assez surprenament, c’est respecté !

Bon, la sécurité laisse à désirer, j’arrive à passer en douce mon sac et mes clopes.

Le Taj, je m’y attendais, tout le monde trouve ça merveilleux, mais nous, pas plus que ça. Kojoharu, en Indes aussi, me parait beaucoup plus beau.

En plus, c’est 20 euros l’entrée ! Dans un pays où l’on peut facilement manger pour 50 centimes, c’est un peu abusif.

J’avais repéré sur Google earth une petite ville entre Agra et Delhi : Kosi.

Elle a aussi l’avantage de n’être sur aucun guide.

Plongée dans l’Inde hors tourisme.

Il faut déjà convaincre le guichetier de la gare d’Agra qu’on veut aller là bas.

Le train est un coucou local. Beaucoup plus bondé.

Les gens ne sont pas habitués aux touristes, on commence notre stage de cosmonaute.

J’avais prévenu la smala. Dans certain endroit, notre apparition fait l’effet de cosmonautes fraîchement débarqués.

Tout le monde nous entoure, nous regarde et rigole. Et ce n’est qu’un début.

Suite…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Pollution : Elle pollue aussi le sommeil

    Pollution Elle pollue aussi sommeil

    De précédentes études ont montré que la pollution de l'air affecte la santé cardiaque et la fonction pulmonaire, mais la pollution peut aussi perturber le... Lire la suite

    Par  Santelog
    SANTÉ
  • The Circle

    Circle

    Découvrez la nouvelle bande annonce du film de James Ponsoldt avec Emma Watson, Tom Hanks. The Circle,une histoire futuriste dans un monde Cyber contrôlé on... Lire la suite

    Par  Yeurl
    CINÉMA, CULTURE
  • DIY – Boîte de rangement pour kid ADC x A Little Mercerie

    Boîte rangement pour Little Mercerie

    Avec le retour des beaux jours, nous sommes beaucoup plus efficaces au Studio ADC. Les vitamines et l’énergie que nous offre le soleil y sont pour beaucou... Lire la suite

    Par  Atelierdecuriosite
    CONSO, CÔTÉ FEMMES
  • En mai, j'ai fait ce qui me plait !

    mai, j'ai fait plait

    Comme d'habitude, d'ailleurs ! J'ai travaillé, écouté, animé, échangé, découvert, cuisiné, mangé, paressé... Et passé un peu trop de temps sur les réseaux... Lire la suite

    Par  Ariane_dt
    CUISINE, CUISINE MINCEUR
  • La Sensa 2017

    Sensa 2017

    La Sensa évoque chaque année l'ancienne tradition des "épousailles" du Doge avec la Mer. Partant de Saint Marc, devant la douane de la mer, le cortège,... Lire la suite

    Par  Le_blog_de_venise
    VOYAGES
  • Insomniaque, il photographie Central Park seul dans la nuit

    Insomniaque, photographie Central Park seul dans nuit

    Sur la base du latin insomnia (du latin somniculus, " état de celui qui dort ") signifie stricto sensu la privation de sommeil. Pour occuper ces longues nuits,... Lire la suite

    Par  Golem13
    INSOLITE, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Madelgado 5 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte