Magazine Emarketing

Seekube, le nouveau moteur de recherche d’emploi

Publié le 07 novembre 2012 par Innov24

A l’instar d’un Meetic pour l’emploi des jeunes diplômés, ce site offre une interface ludique sous la forme d’un cube en 3D qui vise à favoriser la rencontre entre les étudiants, les jeunes diplômés et les recruteurs.

Vous cherchez à embaucher un stagiaire ou un jeune diplômé ? Plutôt que d’empiler des CV sans grande valeur ajoutée, rendez vous sur le site Seekube.com. Ce faiseur de rencontres jette une passerelle entre les étudiants ou jeunes diplômés et les entreprises. « Depuis l’ouverture de notre plate-forme il y a quelques semaines, nous comptons 2 500 étudiants inscrits provenant de 500 écoles de rang A et B », recense Paul Cassarino, le directeur général et commercial de The Cube, la société qui opère le site. Le jeune opérateur espère atteindre la barre des 8 000 inscrits en fin d’année et 40 000 à l’été 2013. Son arme de séduction ? une interface ludique et des outils adaptés pour rechercher, attirer et séduire les meilleurs profils.

Cube personnalisable. Pour développer son audience, le site s’appuie sur des  »ambassadeurs » qui sont à pied d’œuvre dans une centaine d’écoles. Et, surtout, il mise sur le caractère ludique de son interface : les étudiants et les entreprises créent leur propre site vitrine qui sera visualisé sous la forme d’un cube 3D. Chacune des facettes étant personnalisable avec des textes et des images, les entreprises pouvant même communiquer avec des vidéos. On s’en doute, le contenu publié est analysé par Seekube de manière à ce que les profils des candidats coïncident avec la demande des recruteurs. Comme sur Viadeo ou Linked in, le site recommande des profils qui correspondent le mieux aux attentes des candidats ou aux besoins des entreprises. Dès lors, plutôt que de bailler devant d’indigestes CV, les responsables RH font tournoyer des cubes afin de découvrir les candidats sous toutes les coutures (parcours universitaire, centres d’intérêts, expériences, etc)

Abonnement à 2 000 euros. . L’approche fait d’ailleurs mouche. « Nous venons d’organiser une soirée étudiante avec Dior Couture et Dior Parfum »jubile le jeune homme qui a signé avec plusieurs grands noms du CAC 40 et de grosses PME. « Notre modèle économique est simple : l’inscription est gratuite pour les étudiants tandis que les entreprises paient un abonnement annuel de 2.000 euros minimum, hors remises discount qui peuvent aller jusqu’à – 40%, » indique Paul Cassarino. Créée en 2011 et hébergée dans l’incubateur de Sciences Po, The Cube regroupe une dizaine de collaborateurs dont quatre informaticiens. Pour financer ses développements, la startup a levé 400 000 euros auprès de Business Angels. Signe que le site devrait rapidement trouver son plein emploi.

© Eliane Kan


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Innov24 Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte