Magazine

Remaniement gouvernemental: six nouvelles têtes.

Publié le 18 mars 2008 par Julien29

blanc.jpgchatel.jpgfalco.jpgidrac.jpgjoyandet.jpgmorano.jpg

L’Élysée a annoncé aujourd’hui un remaniement ministériel. Quelques nouveaux visages, certains intitulés de ministères ou de secrétariat d’État qui changent mais aucun grand bouleversement.

Yves Jégo qui était jusque là porte-parole de l’UMP remplace Christian Estrosi au secrétariat d’Etat à l’Outre-mer, ce dernier, élu à Nice, ayant démissionné du gouvernement pour se consacrer à son poste de maire.

Nadine Morano occupera le poste de secrétaire d’État à la famille auprès du ministre du travail, des relations sociales, de la famille et de la solidarité, Xavier Bertrand. La création de ce secrétariat d’État n’est sans doute pas étrangère aux pressions exercées par la partie droitière de l’UMP et en particulier de la présidente du CNI Annick du Roscoät qui écrivait il y a quelques jours une lettre (pdf) au Président de la République demandant la création d’un ministère de la famille. Battue largement dimanche lors des municipales dans la ville de Toul, Nadine Morano semble profiter d’une “prime à la défaite”.

C’est le cas également de Christian Blanc, membre du Nouveau Centre, battu au Chesnay, qui devient quant à lui secrétaire d’État chargé du développement de la région capitale.

L’ancienne présidente de la SNCF, Anne-Marie Idrac devient secrétaire d’État au commerce extérieur.

Hubert Falco, sénateur-maire de toulon, largement réélu lors du premier tour des municipales se voit confier le poste de secrétaire d’État chargé de l’aménagement du territoire.

Alain Joyandet est nommé pour sa part secrétaire d’Etat chargé de la Coopération et de la Francophonie.

Luc Châtel, qui est l’un des rares à avoir fait basculer une ville (Chaumont) à droite lors de ces municipales, se voit confier le poste de porte parole du gouvernement et devient secrétaire d’État à l’Industrie et à la Consommation.

Les municipales n’auront donc eu aucun effet sur la composition du gouvernement. Les ministres contestés comme Christine Lagarde ou Christine Albanel restent en place, les battus (Darcos et Yade) conservent également leur poste et mieux d’autres battus (Morano et Blanc) viennent les rejoindre. Drôle de façon d’écouter le message des français…

Partagez cet article


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Julien29 6 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte