Magazine Culture

Jean Philippe Samarcq : Un Woody Allen version black

Par Golem13

Jeune auteur de 32 ans, Jean Philippe Samarcq publie le 15 novembre 2012 aux éditions L’Harmattan son 2ème opus : « Auto-Psy d’un Jeune Homme Amoureux ».

Ce diplômé en hautes études de communication et ex-animateur chez France Culture, s’adonne à devenir le Woody Allen des écrivains français. « Naître au Sénégal, Grandir à Lille, Renaître à Paris ». Voilà comment l’intéressé décrit son parcours en 3 phrases.
Mais ce qui le caractérise le plus, c’est sa réelle passion, sinon dévotion, pour les femmes. Et ce n’est pas par hasard, s’il nomme le titre de sa première œuvre « Le Romantique Impuissant » parue en 2011.

Jean Philippe Samarcq : Un Woody Allen version black

« Auto-Psy d’Un Jeune Homme Amoureux » : FAIRE, DEFAIRE, REFAIRE L’AMOUR EN 50 PAGES
Avec ce livre, Jean Philippe Samarcq déclare la guerre à ceux qui prétendent tout savoir sur l’amour. Il s’ouvre en 50 pages, en invitant toutes les femmes à parcourir son cœur.
L’exercice est hautement périlleux. Mais cette vision plutôt intimiste d’un des derniers hommes romantiques de Paris se trouve être un véritable hommage à la gente féminine. Le style est inclassable, il révèle en fait une succession de plusieurs nouvelles toutes plus agréables à lire les unes que les autres. Ici on parle de sexe, de volupté, de déceptions, de haine et de Woody Allen, d’amour en fait.

Jean Philippe Samarcq : Un Woody Allen version black

LA CAMPAGNE DE PUBLICITE : UN PAVE DANS LA MARE DE LA PUB LITTERAIRE

Pour lancer « Auto-Psy d’un Jeune Homme Amoureux », Jean Philippe Samarcq s’est offert les services de Joseph Dubruque, concepteur-rédacteur chez La Chose.
Le concept de la campagne est simple mais original : extraire 9 mots clefs du livre et les transformer en 9 accroches divertissantes et provocantes sur le thème de l’amour. Le tout dans une mise en page colorée et simplissime à souhait destinée à circuler largement sur les réseaux sociaux.
« L’idée est de dépoussiérer totalement les codes de la pub littéraire, en réveillant les gens sur le sujet numéro 1 de leurs conversations » précise Joseph Dubruque. editions-harmattan.fr

Jean Philippe Samarcq : Un Woody Allen version black

Jean Philippe Samarcq : Un Woody Allen version black

Jean Philippe Samarcq : Un Woody Allen version black

Jean Philippe Samarcq : Un Woody Allen version black

Jean Philippe Samarcq : Un Woody Allen version black

Jean Philippe Samarcq : Un Woody Allen version black

Jean Philippe Samarcq : Un Woody Allen version black


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire