Magazine Science & vie

Lignes de Nazca: un géoglyphe en forme de labyrinthe

Publié le 13 décembre 2012 par Jann

Les célèbres lignes de Nazca, gravées sur le plateau désertique de Nazca au Pérou représentent une énigme depuis environ 1500 ans.
D'après les chercheurs, au moins l'un des géoglyphes aurait la forme d'un labyrinthe.
Lignes de Nazca: un géoglyphe en forme de labyrinthe
 Vue aérienne montrant une partie de ce que les chercheurs considèrent comme un labyrinthe. Cela inclu une voie en spirale (dans le cadre rouge)... Photo © Clive Ruggles
Clive Ruggles, archéoastronome à l'Université de Leicester en Angleterre, a découvert le labyrinthe en le parcourant lui-même à pied. Il s'agit d'une seule voie partant, et revenant, vers un monticule de terre, avec une série de méandres sur 4,4 km de long.
Depuis le sol, seule une petite partie du labyrinthe est visible, même en déambulant à travers celui-ci.
D'après une vue aérienne, il est difficile de reconnaître l'ensemble des lignes du paysage comme un seul ensemble.
Un labyrinthe minutieusement planifié.
Ruggles et l'archéologue Nicholas Saunders de l'Université de Bristol en Angleterre, ont décrit et cartographié ce qu'ils considèrent être un labyrinthe soigneusement planifié par l'ancienne culture Nazca (parfois orthographiée Nasca).
La civilisation Nazca a prospéré dans le sud de la côte du Pérou, il y a environ 2.100 à 1.300 ans.
Selon Ruggles "Ce labyrinthe était destiné à être parcouru et non pas vu. L'élément de surprise devait être essentiel à l'expérience de la marche du labyrinthe Nazca."
Ceux qui parcouraient le chemin désertique ont rencontré 15 angles vifs qui les menaient sur des sentiers les éloignant et les rapprochant d'une grande colline.
Les marcheurs suivaient alors une courbe, négociaient encore deux tours de plus avant d'entrer dans un passage en spirale. Il devait probablement falloir environ une heure pour parcourir la totalité du géoglyphe.
Les gens devaient marcher seuls ou en file indienne le long de l'étroite voie de terre, d'après Ruggles.
Les dommages minimum aux rochers bordant la voie indiquent que les marcheurs du labyrinthe avançaient avec précaution.
Ruggles et Saunders ont reconstruit plusieurs petites sections du chemin qui avaient été emportées par les pluies.
Le travail de terrain, de 2007 à 2011, a permis de dresser une carte de l'ensemble du labyrinthe. Cependant, il n'y a aucun moyen de savoir comment le labyrinthe a été utilisé.
Les lignes de Nazca et dessins d'animaux recouvrent 1.036 kilomètres carrés de sol dans le désert.
De nombreuses théories tentent d'apporter une explication: ils pourraient être des représentations de constellations, des sites rituels destinés à recueillir la pluie des dieux, des cartes de sources souterraines et, plus notoirement, des pistes d'atterrissage pour les vaisseaux spatiaux de visiteurs d'un autre monde.
En 2000, Anthony Aveni, archéoastronome à l'université Colgate, à Hamilton, État de New York, avait suggéré que certaines lignes de Nazca formaient des labyrinthes. Il juge crédible l'estimation de Ruggles et Saunders selon laquelle des labyrinthes de Nazca ont été faits pour être parcourus tout en restant la plupart du temps non visibles.
Bien que des poteries brisées se trouvent souvent à proximité des lignes de Nazca, cela n'est pas le cas pour ce labyrinthe ou sur la colline voisine.
Ruggles espère fouiller la butte afin de déterminer si c'est une formation naturelle ou une création de la civilisation Nazca.
Source:

Derniers articles sur Nazca:

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Jann 17657 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine