Magazine Santé

PSYCHO: La gentillesse, une condition du bien-être chez l’ado – PLoS ONE

Publié le 27 décembre 2012 par Santelog

PSYCHO: La gentillesse, une condition du bien-être chez l’ado – PLoS ONELes parents ne souhaitent-ils pas que leurs enfants soient heureux, gentils, et apprécié des autres ?  Les enfants les plus heureux sont aussi ceux les plus appréciés par les autres nous explique cette étude de l'Université de Californie, Riverside qui montre qu'à 9-12 ans, le sentiment de bonheur est plus lié au fait d'apporter du bonheur aux autres que de profiter de moments agréables. Bref, bonheur, gentillesse et popularité sont des objectifs compatibles et réciproques. Ces conclusions, publiées dans l'édition du 26 décembre de la revue PLoS ONE incitent au développement d'activités pro-sociales en milieu scolaire pour faciliter dès la pré-adolescence, le bon développement des enfants.


L'étude a porté sur plus de 400 élèves âgés de 9 à 12 ans, de 19 classes, répartis en deux groupes, un groupe qui était encouragé à réaliser de « bonnes actions » vis-à-vis de sa famille et de son entourage et l'autre groupe qui devait se concentrer et se souvenir d'endroits ou de moments agréables (comme un match de baseball, une séance de shopping ou rendre visite à un grand-parent). Les enfants ont été invités évaluer leur sentiment de bonheur 4 semaines plus tard.


Commettre une bonne action rend les enfants plus heureux que de passer un moment agréable, constatent les chercheurs. Lorsque les chercheurs demandent aux enfants, sur la base de listes de camarades de choisir ceux avec lesquels ils souhaiteraient partager leurs activités, ce sont les enfants les plus aimables et les plus gentils qui sont préférés. Seuls les enfants qui se comportent avec gentillesse sont choisis par leurs pairs. Etre accepté par les autres enfants est une condition essentielle à de bons résultats scolaires et sociaux, à un risque réduit d'intimidation en milieu scolaire, les auteurs suggèrent donc simplement le développement d'activités « pro-sociales » et d'entraide en classe, pour les pré-adolescents.


Source: PLoS ONE doi:10.1371/journal.pone.0051380 December 26, 2012 Kindness Counts: Prompting Prosocial Behavior in Preadolescents Boosts Peer Acceptance and Well-Being (Visuel © diego cervo - Fotolia.com)


PSYCHO: La gentillesse, une condition du bien-être chez l’ado – PLoS ONEAccéder aux dernières actualités en Psycho


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Santelog 2345 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine