Magazine High tech

Les capteurs physiologiques peuvent-ils améliorer nos rapports sociaux ?

Publié le 15 janvier 2013 par Pnordey
montre informatique

La question peut sembler étonnante, mais selon des chercheurs malaysiens, en mesurant et en analysant différents paramètres corporels en temps réels, il serait possible de faciliter la communication entre les individus.

 La personnalité et l'humeur peuvent elles être interprétées via des données physiologiques ? Oui, selon une équipe de chercheurs malaysiens de l'université de technologie de Petronas, qui envisagent de recourir à des capteurs sans fils et à une montre bracelet pour comprendre les émotions et de la sorte améliorer les interactions avec autrui qui en découlent. Portés dans nos vêtements ou directement implantés dans notre corps, ces capteurs mesureront différents paramètres (température corporelle, pression vasculaire, activité cérébrale, rythme de la respiration, etc.). Un secteur auquel la télémédecine a déjà fortement contribué. Mais pour les chercheurs, c’est clair, "le type de personnalité, l’humeur et l’état psychologique de chaque individu peuvent être déterminés dans différents contexte via ces paramètres". Leur souhait ? Appliquer ces méthodes au monde du travail. Dans les entreprises, il n’est pas rare de former des équipes en fonction de la personnalité des différents individus qui la composeront. Problème pour les chercheurs, ces classements sont souvent effectués à partir de questionnaires.

Capteur mon beau capteur, quelle est mon humeur ?

Selon eux, il pourrait être intéressant de recourir à des capteurs qui communiquent entre eux par émetteur radio. Dans le système qu’ils ont imaginé, toutes les données sont transmises à intervalle régulier à un élément central, le cerveau de la bande, implanté par exemple dans une montre bracelet. Pour l’instant et faute de mieux, les chercheurs l’ont baptisé "ACN" pour Agrégateur, Classeur et Notifiant.  C’est à lui qu’il revient d’analyser les données récoltées par les autres capteurs et d’en tirer des conclusions sur la personnalité et l’humeur du moment de l’individu qui le porte. L’équipe de chercheurs en sciences informatiques est partie du postulat que nous ne sommes pas toujours en mesure de déterminer nous-même dans quel état psychologique nous nous trouvons à un moment "m". C’est là que la montre intervient en indiquant à son propriétaire son humeur présente et pourquoi pas, "en lui donnant quelques conseils sur la manière d’interagir avec ses congénères".

La fin des disputes et des divorces ?

Pour les chercheurs, l’intérêt d’un tel système serait encore augmenté si tous les individus en étaient équipés. Chacun recevrait alors des informations fiables et précises sur son propre état mais aussi sur celui de ses compagnons (à condition bien sûr d’avoir établi un protocole sécurisé pour que nous ne partagions pas aussi librement nos humeurs avec n’importe qui). Ainsi guidés dans nos interactions quotidiennes, nous pourrions éviter déconvenues et beaucoup d’incompréhension, jugent les scientifiques. Légitimement enthousiasmés par leur découverte, ils s’emballent cependant peut-être un peu en rêvant tout haut qu’elle pourrait mettre fin aux incompréhensions qui mènent "les meilleurs amis à devenir étrangers l’un pour l’autre", "aux divorces dans les couples" et à "l’éloignement des membres d’une même famille".


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Pnordey 115 votes Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte