Magazine Focus Emploi

Les petits à l'école dès 2 ans

Publié le 15 janvier 2013 par Rozennlefeuvre
Les petits à l'école dès 2 ans

Le gouvernement souhaite favoriser la scolarisation précoce des enfants

Les enfants seront accueillis à l'école maternelle dès l'âge de 2 ans à compter de la rentrée 2013 en fonction des disponibilités. Objectif du gouvernement, envoyer un tiers de cette classe d'âge à l'école et mettre en oeuvre tous les moyens à disposition pour lutter contre l'échec scolaire.

Il en va des réformes scolaires comme du nombre de ministres en charge de ce poste. A l'heure où la refonte des rythmes scolaires est en marche pour un passage à 4,5 jours d'école au primaire, la scolarisation des petits enfants revient sur le devant de la scène. Le gouvernement souhaite généraliser l'accueil des petits en maternelle, dès l'âge de 2 ans. 

L'école dès 2 ans, un marronnier 

Pour mémoire, un récent ministre en charge du même portefeuille a posé la question de la suppression pure et simple de l'école maternelle qu'il jugeait inutile et coûteuse... La question de la scolarisation des bout'chous au sortir des couches agite régulièrement le landernau pédagogique. Rappelons au passage qu'elle n'est obligatoire qu'à partir de 6 ans. 

En 2007, une moyenne de 20,9% des enfants âgés de 2 ans étaient scolarisés en France, un chiffre qui cachait des disparités régionales assez fortes. Globalement, la scolarisation des petits était et est toujours facilitée en Bretagne, dans le Nord, dans le Massif central et dans les Pays-de-Loire. Elle est très faible en Ile-de-France, dans le Sud-Est et en Alsace.

L'actuel gouvernement souhaite se donner les moyens de lutter contre l'échec scolaire et il fait entrer la scolarisation des enfants avant l'âge de 3 ans dans le cadre de cette lutte. Le bémol est le lien étroit qui existe actuellement entre taux de scolarisation des tout petits et places en maternelle. A ce jour, les enfants sont accueillis en fonction des places disponibles. Le gouvernement prévoit donc la création de 3 000 postes à cet effet au cours du quinquennat. 

Les zones défavorisées seront prioritaires

La circulaire gouvernementale sur le sujet précise que la scolarisation précoce doit «être développée en priorité dans les écoles situées dans un environnement social défavorisé, que ce soit dans les zones urbaines, rurales et de montagne, ainsi que dans les départements et régions d'outre-mer. » 

En effet, pour le gouvernement qui dit scolarisation précoce dit « moyen efficace de favoriser (la) réussite scolaire (du jeune enfant) en particulier lorsque, pour des raisons sociales, culturelles ou linguistiques, sa famille est éloignée de la culture scolaire. » 

Pour ou contre l'école pour les tout-petits ? 

Comme toujours les avis sont partagés. Pour être admis à l'école, un enfant doit être propre, c'est en soit un préambule qui décide pour les parents. Ensuite, selon les établissements, une certaine souplesse est admise en fonction du mois de naissance des enfants, pour les faire entrer soit en même temps que tous les autres en septembre, soit en cours d'année. 

Pour ne pas trop brusquer les petits enfants, leur entrée à l'école se fait souvent progressivement, à raison des matinées uniquement pour commencer, avant de passer aux journées complètes quand parents et enseignants sentent que les enfants sont prêts. Tout est fonction de l'histoire personnelle de chaque enfant et de son rythme biologique.

Illustration : © Paul Cotney - Fotolia.com


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Rozennlefeuvre 374 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte