Magazine Culture

100 livres en 100 semaines (#94) – Le prix de la peur

Par Epicure

100 livres en 100 semaines (#94) – Le prix de la peurJ’avais envie de me faire peur un peu avec un bon polar twisté. Je suis tombé par hasard sur une liste des top polars de 2012 et celui de Chris Carter me semblait particulièrement intéressant. J’en ai été quitte pour une lecture divertissante mais peu satisfaisante.

Fans de Dexter, de Grangé  et d’hémoglobine, vous serez servis. Le prix de la peur s’ouvre sur une scène de meurtre pour le moins sordide : un prêtre est retrouvé mort dans son église, baignant dans son sang car on lui avait tranché la tête qu’on avait remplacé par… une tête de chien. Le détective Robert Hunter, spécialiste de la police de Los Angeles en matière de crimes extrêmes, est dépêché sur les lieux. Ce n’est que le début d’une longue enquête qui verra d’autres meurtres aussi inventifs que dégueux. Tous commis par une seule personne.

Chris Carter a étudié en criminologie, option psychologie. On serait donc porté à croire que cette histoire de tueur en série est tout à fait dans ses cordes. Pourtant, j’ai eu l’impression que l’auteur en mettait toujours beaucoup plus que ce que le client demandait. Aussi, sa manie de toujours terminer ses (courts) chapitres par une phrase du genre « …ce qu’il découvrit lui fit dresser les cheveux sur la tête » a fini par me tomber sur les nerfs. Ce genre de tentative cheap de garder l’intérêt du lecteur est digne d’un film peu subtil pour ado attardé.

Je mentionnais Jean-Christophe Grangé plus haut. Si vous recherchez un polar chevauchant l’horreur, je vous conseille de fouiller l’oeuvre de l’auteur français plutôt que d’investir temps et argent dans Chris Carter. Moyen.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Epicure 750 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines