Magazine Animaux

Les animaux, émotifs et menteurs !

Par Leprocrastinateur

Il existe chez les animaux, le sentiment de frustration, la notion du mensonge, du raisonnement et de l’humour ! En un terme : une cognition animale !

Les animaux peuvent ressentir de la jalousie, de la haine, de la frustration et peuvent même mentir!

Vous,  qui vous vous croyez au-dessus du règne animal, bien-pensant et bien vivant, vous qui croyez que vous étiez au-dessus de tout le reste et surtout au-dessus de ces sauvages, les animaux, et bien laissez-moi vous montrer que vous vous mettez l’œil bien profond dans le coude !

Si pour vous, la différence entre un Homme (avec un grand H) et un animal résidait dans le simple fait que notre cerveau était doté de fonctions bien supérieures sur le plan émotion, raison, perception, vous êtes sur le point d’apprendre qu’en fait… nous n’avons peu voire quasiment aucune différence dans notre façon de penser, de réagir et d’interpréter !  

Bon et puis, vous savez, je ne parle pas de la simple mouche puante hein, je parle des primates, des dauphins et même des éléphants ! C’est même un concept qui pourrait être généralisé à tous les mammifères !

Vous savez comment je le sais ?

En réalité, il est difficile de pouvoir affirmer que les animaux puissent être dotés de raisonnement et de réflexion, mais voici quelques preuves qui pourraient vous aider à comprendre pourquoi l’on commence à se demander si l’animal est si différent (voire inférieur) à l’Homme.

La théorie de l’esprit, la conscience du soi

Les éléphants, les dauphins, les enfants, les orques et les singes

Essayez de mettre un chat devant un miroir : celui-ci dans quelques cas n’aura guère à faire de son image reflétée dans le miroir, qui d’ailleurs, n’en aura pas conscience. Il ignora tout simplement l’image que le miroir lui renvoie. Dans d’autres cas, un chat se renvoyant son image ne peut pas se reconnaitre, et croit voir un congénère, et devient donc agressif envers sa propre image. Ici, la preuve est formelle : le chat n’a aucune conscience de soi-même.

Pour le coup, mettez un singe devant un miroir. Il se regarde, il s’examine. Comment être sûr qu’il ne réagit pas, comme son cousin le chat, à un congénère et décide d’aller l’explorer ? Pour cela, il existe une expérience simple à réaliser. Avec un pinceau, il faut mettre une tache de peinture sur son visage. Pour être sûr que l’expérience ne sera pas biaisée par l’effet de l’expérimentation, nous faisons une tache de peinture invisible sur l’autre joue du singe, elle sera la tâche « témoin ». Puis nous mettons ce singe devant un miroir. Le singe va alors à tous les coups essayer de se retirer la tâche sur sa propre joue en s’examinant. C’est une preuve d’une reconnaissance de son propre corps… mais est-ce une conscience du soi ? On ne peut pas le prouver.

Chez l’enfant, ce test est un contrôle de développement normal. Quand il est réalisé chez des très jeunes enfants, les réactions sont pareilles à certains comportements animaux, comme ce que l’on a vu chez les chats. Enfin avec le temps, on observe que l’enfant gagne la compétence de se reconnaitre.

Connaissez vous ce qu’est l’empathie? C’est une faculté qu’on disait exclusivement humaine: on peut ressentir le malheur des autres quand ils sont malheureux, on peut rire et transmettre la joie, on peut comprendre qu’un individu peut ressentir différemment de ce que vous ressentez vous. Les primates sont capables d’empathie, cela à été prouvé. Ils sont donc capable de ressentir et de partager les émotions. Mais pas que les primates. N’avez vous jamais eu un chien qui aurait compris votre douleur quand vous étiez malheureux? Ne comprennent-ils pas quand vous voulez vous amuser avec eux, ou bien quand vous vous mettez en colère? Bien, je pense que vous retrouvez des souvenirs de cela. C’est ce qu’on appelle la Théorie de l’esprit.

Cette vidéo amateur est une expérience toute simple pour savoir si les enfants sont dotés de la théorie de l’esprit. A la question « Où Jojo va t-il chercher le chocolat en rentrant de l’école? », la réponse logique est « derrière la boite grise », là où nounours l’avait rangé, car Jojo ne peut pas savoir que nounours l’a caché derrière la boite blanche. Chez les enfants sans la théorie de l’esprit, ils répondraient « derrière la boite blanche » parce qu’ils n’auraient pas compris l’intentionnalité de nounours. En clair, ils n’auraient pas eu conscience que Jojo ne pouvait pas savoir que le chocolat se trouvait derrière la boite blanche, puisque eux mêmes (les enfants) le savaient. C’est une expérience toute simple qui peut révéler aussi des troubles autistiques.

La frustration, réaction à l’injustice

Expérience capucin récompense

Allez directement à 1:30. Dans cette expérience, un soigneur propose un jeu à 2 capucins. Cela consiste à donner une pierre à un capucin, et le capucin doit lui redonner. A chaque fois le soigneur donne un truc à manger. Ici, le soigneur dispose d’un saladier de graines classiques, et d’un saladier de raisins, dont les capucins raffolent. Dans un premier temps, le dresseur réalise l’expérience avec le capucin de gauche, et lui donne une graine, qu’il mange sans broncher. La 2e fois, le soigneur fait la même chose avec le capucin de droite sauf qu’il lui donne un raisin en récompense. Le soigneur refait la même expérience avec le capucin de gauche, et lui donne une graine encore cette fois-ci. Vous allez voir qu’il ne va pas se laisser faire… C’est une réaction probante à l’injuste et aux inégalités.

La chasse, mise en place de stratégie

La chasse des chimpanzés

Dans cette vidéo, nous assistons à une impressionnante démonstration de chasse. Un chimpanzé monte dans un arbre remplis de petits singes (nourriture des chimpanzés), alors que les autres se mettent en place. Les petits singes se mettent à courir pendant que les autres chimpanzés forment un couloir jusqu’au dernier chimpanzé qui n’a plus qu’à attendre la nourriture… Apprentissage ou mise en place d’une stratégie qui semblait être la  meilleure à faire dans ce cas là? Mystère…

La coopération / La compétition

L’expérience de la mangeoire et de la corde pour les chimpanzés

Cette vidéo plutôt longue, peut être mise en sous-titre français. Allez directement à 3:30 pour voir la coopération avec 2 chimpanzés. C’est une preuve supplémentaire que les animaux peuvent interagir et même avoir un plan commun. Par ailleurs cette conférence est vraiment intéressante, je vous invite à la regarder jusqu’au bout.

L’expérience du singe savant/naïf pour ouvrir une boite:

 Dans cette expérience, 2 capucins: 1 naïf et 1 entrainé. On donne un outil au singe entrainé, et une boite à ouvrir au singe naïf. Le singe entrainé va donner aussitôt l’outil au singe naïf pour ouvrir la boite. Il va d’ailleurs bien galérer pour l’ouvrir, et l’autre qui connait le tour à la perfection commence à s’impatienter. En remerciement, sur 5 noisettes, le singe naïf va en donner 3 à son camarade et n’en garder que 2 pour lui.

Remerciement pour l’aide? Hiérarchie simple (si le capucin naïf ne lui avait pas donné plus, peut être se serait-il fait tabasser par la suite)? Mystère…

Le principe de Parcimonie, l’intentionnalité

Ne pas conclure trop vite, et surtout : l’explication la plus probable est souvent l’explication la plus simple.

Par exemple dans le cas de la chasse des Chimpanzés, plusieurs questions peuvent se poser : les chimpanzés ont-ils élaboré une stratégie, sur le vif, basée sur la communication et les informations visuelles (inné) ? Ou bien n’ont-ils fait que mettre en place une stratégie qu’ils auraient appris de leurs parents, qui eux même auraient appris par la méthode des essais/erreurs (acquis) ? Dans tous les cas, il reste très difficile de prouver l’un ou l’autre, mais le principe de parcimonie tend à valider l’hypothèse la plus probable, à savoir l’apprentissage par essais/erreurs et la mise en place de leur savoir, par rapport à l’idée que des singes auraient pu communiquer, analyser les informations visuelles, s’adapter et mettre en place une stratégie de chasse adaptée et efficace dans une situation bien précise.

Et oui, le principe de parcimonie est un frein à l’admission qu’un animal pourrait être doué d’une conscience et de raisonnement. Et pourtant…

Voilà, croyez vous maintenant être au-dessus des animaux ? Vous savez, on peut ne pas vraiment vous en vouloir. Les croyances et les idées reçues sont souvent profondément ancrées dans nos vies. Certaines religions ont considéré l’Homme comme pouvant être le seul être bien-pensant, mettant les animaux dans la catégorie des « bêtes » sans âmes et consciences.

L’analyse du comportement animal nous réserve des surprises, et tant qu’on nous fera croire que l’Homme est au-dessus de l’animal, il sera bien difficile d’essayer de faire changer l’opinion publique. Quoi qu’il en soit, les preuves sont là et parlent d’elles-mêmes : tout ne peut pas s’expliquer que par une force mystique appelée « l’instinct animal », mais bien aussi par des comportements raisonnés, réfléchis, mesurés, logiques et concertés.

Un jour peut être que nos arrières arrières arrières arrières petits-enfants nous traiteront de sauvages sanguinaires sans aucune pitié ni considération, quand on aura réussi à décrypter entièrement le langage animal et à comprendre leurs émotions…

Je vous remets la vidéo du professeur Frans de Waal, imminent chercheur dans la cognition animale.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire

Par Nath Bruno
posté le 27 janvier à 22:45

LUTTE CONTRE L'HIPPOPHAGIE

NON ! UN CHEVAL CA NE SE MANGE PAS !

Obtenez un autocollant gratuit en écrivant à : AEC Résidence La Pléiade 98, rue de Canteleu 59000 LILLE

Joindre une enveloppe timbrée pour le retour du courrier.

Merci aussi de visiter les sites :

http://aec89.site.voila.fr

http://www.feracheval.com/petitions.php

http://www.lapetition.be/en-ligne/parlons-enfin-des-quids-2589.html

Rejoignez la groupe sur :

http://www.facebook.com:80/group.php?gid=63542203218

Faites passer le message à vos amis.

Amitiés.

AEC.

AEC.

A propos de l’auteur


Leprocrastinateur 958 partages Voir son profil
Voir son blog