Magazine Culture

L’actualité réseaux sociaux, e-reputation et données personnelles de la semaine!

Publié le 19 février 2013 par Iprotego

Réseaux sociaux et e-reputation:
Facebook vous permet de promouvoir les posts de vos amis.

Facebook vous permet désormais de payer pour promouvoir le statut d’un ami. Cette fonctionnalité déjà possible sur votre propre profil le sera maintenant pour mettre en avant les posts de vos amis Facebook.  Plutôt intéressant lorsqu’on souhaite aider un ami à (par exemple) louer son appart, vendre un jean dont il ne veut plus… il pourrait facilement être détourné. Facebook a d’ores et déjà anticipé la faille et deux conditions sont à prendre en compte:

  • Cette option n’est autorisée qu’aux profils ayant moins de 5000 amis.
  • Elle est soumise aux paramètres de confidentialité que vous avez choisi en postant le statut ou la photo en question.

Pourtant ces deux conditions ne préviennent pas de tout. iProtego vous donne quelques conseils pour éviter que, par exemple, votre post de haine sur votre boss ou la photo de la soirée du week-end dernier ne soit promu par un «ami» mal intentionné (on se souvient ici du réseaux Jerk.com):

L’option la plus efficace et logique serait de ne jamais poster quelque chose qui pourrait vous causer du tord. Bien sûr cette option peut déplaire car facebook est là aussi pour partager avec ses amis. Si c’est votre vision, suivez les points suivants et il ne devrait y avoir aucun problème.

  • Vérifier que ses amis facebook le sont vraiment. Si ce n’est pas le cas un tri dans votre liste  s’impose.
  • Toujours faire attention au paramètres de confidentialité de vos photos, vidéos et statuts. Car depuis les dernières mise à jour ils sont «public» par défaut.
  • Si un ami vous cite ou vous identifie sur une photo ou un post, vérifiez que ce dernier ne vous porte pas préjudice.

Réseaux sociaux et veille:

Twitter notera nos tweets à partir du 20 Février 2013. On s’explique, twitter a changé un des algorithmes dans son API qui lui permet désormais de classer nos tweets selon: le  nombre de followers, la position géographique, le nombre de retweets ou encore les hashtag/mot-dièse. Il y a trois degrés qu’on vous donne en français: aucun, bas, moyen et plus tard élevé. Aujourd’hui, cette mise à jour n’a aucun impact sur le grand public, votre timeline ne sera pas affectée.

L’actualité réseaux sociaux,  e-reputation et données personnelles de la semaine!Selon twitter cela servira à évincer les spams et mettre en avant les tweets les plus « pertinents». Ce changement qui a amené son lot de rumeur, n’est finalement pas du tout effrayant. Il permettra seulement aux outils utilisant l’API de twitter d’affiner et de filtrer leurs recherches et leurs veilles, pour par exemple mettre en avant que les “top tweets” lors d’un évènement ou autre. Cette nouvelle fonctionnalité du réseau social est un bon moyen d’éviter “les bruits” et donc de fournir une veille de qualité.

Données personnelles:

  1. Posterous l’hébergeur de photos, vidéo… ferme définitivement. Pour sauver vos contenus suivez le guide.
  2. L’allemagne, qui voulait laisser le choix à ses citoyens  d’utiliser un pseudonyme, a perdu son procès face à Facebook. Ce dernier, ayant son siège européen en Irlande et non en Allemagne, a obtenu gain de cause. En photo, un (magnifique) exemple des questions que Facebook peut vous poser:Dénoncer vos amis
  3. Google play fournit aux développeurs nos données personnellesEncore une fois la polémique est autour de Google. Google play fournit au développeur nos données personnelles (adresse mail, données géographique et parfois même le nom et prénom), sans que nous le sachions. C’est grâce au développeur australien Dan Nolan qui l’a publié sur son blog que nous en avons eu échos. Encore une fois la polémique est autour Google.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire