Magazine Culture

Attention si vous entendez parler de « molly » sachez que c’est une drogue

Publié le 01 avril 2013 par Zafro

La drogue qui fait fureur actuellement dans les rues américaines, c’est la drogue Molly. D’un autre côté si on entend des jeunes ados prononcer ce mot, on ne peut pas s’imaginer au prime abord qu’il s’agit d’une telle chose.

ATTENTION SI VOUS ENTENDEZ PARLER DE

Attention aux parents qui entendent prononcer le mot « Molly », il ne s’agit pas forcément d’une copine d’école.

Cette drogue dont la popularité prend de l’ampleur fait parler tous les ados en ce moment. Elle est très présente dans le milieu des concerts, elle possède plusieurs pages Facebook, et il y a même une ligne de tee-shirts lancée en son hommage, des tee-shirts avec l’inscription « Have you seen Molly ? ».

ATTENTION SI VOUS ENTENDEZ PARLER DE « MOLLY » SACHEZ QUE C’EST UNE DROGUEATTENTION SI VOUS ENTENDEZ PARLER DE « MOLLY » SACHEZ QUE C’EST UNE DROGUEATTENTION SI VOUS ENTENDEZ PARLER DE « MOLLY » SACHEZ QUE C’EST UNE DROGUEATTENTION SI VOUS ENTENDEZ PARLER DE « MOLLY » SACHEZ QUE C’EST UNE DROGUE

Cette nouvelle drogue dont le rappeur Rick Ross faisait récemment l’apologie est un dérivé de l’ecstasy et est très demandée dans les fêtes.

Ceux qui la vendent disent que c’est la forme la plus pure de MDMA, l’ingrédient chimique de l’ecstasy. Les experts disent que c’est dangereux.

Molly ou la MDMA pure vient souvent sous forme de petits cachets, en couleur et avec des petits dessins dessus, elle peut aussi être consommée en poudre. Cette drogue peut être rapidement addictive. Elle donne à l’utilisateur une sensation de bien-être, de regain d’énergie.

Chris Brown est dit comme un accro de cette drogue, d’où sa perte de poids évidente tous ces derniers mois. Madonna elle-même demandait dans un de ses concerts « How many had seen Molly ? »

Mais au lieu de s’en amuser elle devrait peut-être prévenir les jeunes. Molly peut entrainer de grosses fièvres, mener à des idées suicidaires. Cette drogue agresse directement les cellules du cerveau et ceux qui en prennent régulièrement ont une tendance à la depression et à l’anxiété.

Aussi alors qu’on la dit « pure », les gens ne savent pas qu’ils se voient parfois donner d’autres drogues à la place, parfois encore plus nocives.

Alors voilà, si vous entendez parler de Molly, méfiez-vous.

Ci-dessous un extrait de concert de Madonna où elle pose la fameuse question (0:51) :

Source


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Zafro 780 votes Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines