Magazine Entreprise

L’incroyable histoire de Kinder surprise aux USA

Publié le 05 avril 2013 par Edelit

Alors que Pâques vient de s’achever, chaque enfant fut ravi de recevoir du Lapin de Pâques le plus beau et le plus connu des chocolats: un Kinder Surprise. En effet, quel bambin n’était pas pressé de découvrir dimanche matin, à son réveil, le cadeau que renfermait son œuf ? C’est pourtant une préoccupation complètement étrangère aux jeunes américains. En effet, outre-atlantique, cette fameuse gourmandise est formellement interdite et sa possession engendre de lourdes sanctions. Revenons ensemble sur ce phénomène et cette étrange interdiction dont souffrent les Kinders Surprise aux USA.

Une histoire qui commence en 1938…

C’est en 1938, au travers du Federal Food Dry and Comestic Act, que Washington interdit «  la vente de toute sucrerie contenant en son sein un jouet ou tout autre babiole (- trinket-) ».  Dès lors, Kinder, le célèbre œuf renfermant une surprise est banni du territoire américain. La raison profonde de cette loi est la peur du gouvernement qu’un enfant s’étouffe en avalant par mégarde le petit jouet.

L’histoire aurait pu s’arrêter là ; cependant, Ferrero ne conçoit pas de se voir fermer un des plus gros marchés du monde. Il décide alors d’entamer une longue lutte. C’est ainsi que des pétitions visant à introduire Kinder Surprise aux USA vont se multiplier : 1989, 1997, et la dernière en date le 26 décembre 2012. Celle-ci, toutefois, n’arrive pas à réunir le nombre de signatures requises et le 26 janvier 2013, son échec est annoncé. Par ailleurs, une nouvelle pétition devrait être lancée d’ici quelques mois.

En marge de ce mouvement, le gouvernement et les associations de consommateurs n’ont, eux, jamais cessé de crier la dangerosité du produit. Ainsi, en 1997, l’équipe du CPSC (the Consumer Product Safety Comission) réaffirme sa préoccupation. En effet, la gourmandise, destinée aux enfants de «  tout âge », contient des jouets éclatés en petites parties jugées dangereuses. Dès lors, la commission estime qu’en dessous de trois ans, la supervision d’un adulte est nécessaire. L’œuf n’est donc pas alors jugé adapté aux enfants de «  tout âge ». Enfin, c’est en 2012 que le FDA réaffirme une nouvelle fois l’interdiction formelle des Kinder Surprise aux USA. Cette même année, la peine maximale était une amende de 2500$.

L’étrange histoire de Linda Bird : 

Tout commence à la frontière entre le Canada et les Etats-Unis. Linda Bird, citoyenne canadienne est contrôlée par hasard par les agents de la douane américaine. Tout se déroule sans accro jusqu’au moment où la jeune femme dévoile l’œuf Kinder. L’histoire va alors déraper. En effet, les agents encore sous le choc d’un tel crime vont décider de placer l’objet en quarantaine. De plus, ils accusent la canadienne de contrebande. Par chance, celle-ci n’avait pas encore franchi la frontière et échappa ainsi à «  une amende de 300$  et quelques heures au poste» comme elle le confia à CBC News. Une fois l’objet de tous les délits confisqué, Linda continua comme prévu son voyage aux USA pensant cette aventure terminée et belle et bien enterrée. C’était sans compter sur le zèle de l’administration américaine. Quelques jours plus tard, elle reçoit une lettre de sept pages lui demandant l’autorisation pour procéder à la destruction du dit «  Kinder Surprise ». Linda confie qu’elle a dû lire deux fois la lettre avant qu’elle comprenne « qu’ils étaient vraiment sérieux ». Le plus absurde est qu’elle aurait dû payer 250$ de frais pour contester cette décision (cette somme servant à payer le stockage de l’objet le temps de trouver un accord).

C’est ainsi qu’en 2009, lors de quelques 2000 saisies, les autorités ont pu saisir plus de 25 000 Kinders. Mike Milene, porte parole des douanes américaines, explique que Noël et Pâques sont des périodes particulièrement sensibles.

Candy Treasure : une esquive à la prohibition ?

Le 13 Mars 2013, la société américaine New Jersey’s Candy Treasure LLC, annonça sa parade afin que les jeunes américains puissent se délecter d’un bon chocolat tout en profitant des plaisirs du jouet qu’il renferme. En effet, la compagnie a créé un œuf séparé en deux par une bande en plastique de couleur vive ; l’enfant comprend au premier coup d’œil qu’il ne s’agit pas de gober l’œuf d’une bouché. Cette gourmandise devait être commercialisée sous le nom de «  Choco Treasure » dès Pâques 2013

Cependant, la technique devrait être brevetée et Kinder reste toujours interdit aux USA. Ainsi, une question demeure : Quand est-ce que les enfants américains pourront-ils enfin savourer des Kinder Surprise ?

Thibault Batlle


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • On a failli être amies de Anne le Ny

    Mon coeur a bondi dès les premières images. C'est stupide mais c'est si rare de reconnaitre la ville où j'ai habité que j'ai eu un peu de mal à me concentrer su... Lire la suite

    Le 09 juillet 2014 par   A Bride Abattue
    CINÉMA, CULTURE
  • Sorbet express aux fruits rouges

    Bonjour à tou(te)s ! Je fais une petite pause dans mes vacances en Bretagne pour partager avec vous cette recette réalisée lors des dernières grosses chaleurs... Lire la suite

    Le 09 juillet 2014 par   Lesrecettesdejuliette
    CUISINE, RECETTES
  • Mon petit jardin urbain

    Je n’ai jamais eu la main verte et j’ai bien peur que cela ne soit pas près de changer. Pourtant j’ai toujours aimé les plantes et surtout je rêve d’avoir un... Lire la suite

    Le 09 juillet 2014 par   Alittlepieceof
    JARDIN
  • Le look garçon totalement féminin

    Par Mélissa Lévesque Ça fait presque un an que j’ai fondé La mallette, donc vous commencez à connaître mon style très classique. Vous ne le savez... Lire la suite

    Le 09 juillet 2014 par   Lamallette
    CÔTÉ FEMMES
  • Longue escale à Charles-De Gaulle

    Nouvelle destination : la Bosnie Herzégovine. Quand on choisit une ville et qu'on décide qu'il faut vraiment y arriver avec un vol au départ de la maison, ça... Lire la suite

    Le 09 juillet 2014 par   Montourduglobe
    VOYAGES
  • Zaza Fournier

    Zaza Fournier c’est un peu mon artiste fétiche, celle qui m’a accompagnée longtemps dans le casque audio et que j’aime faire découvrir. C’est donc tout... Lire la suite

    Le 09 juillet 2014 par   Chroniquemusicale
    CULTURE, MUSIQUE

Ajouter un commentaire