Magazine Entreprise

L’incroyable histoire de Kinder surprise aux USA

Publié le 05 avril 2013 par Edelit

Alors que Pâques vient de s’achever, chaque enfant fut ravi de recevoir du Lapin de Pâques le plus beau et le plus connu des chocolats: un Kinder Surprise. En effet, quel bambin n’était pas pressé de découvrir dimanche matin, à son réveil, le cadeau que renfermait son œuf ? C’est pourtant une préoccupation complètement étrangère aux jeunes américains. En effet, outre-atlantique, cette fameuse gourmandise est formellement interdite et sa possession engendre de lourdes sanctions. Revenons ensemble sur ce phénomène et cette étrange interdiction dont souffrent les Kinders Surprise aux USA.

Une histoire qui commence en 1938…

C’est en 1938, au travers du Federal Food Dry and Comestic Act, que Washington interdit «  la vente de toute sucrerie contenant en son sein un jouet ou tout autre babiole (- trinket-) ».  Dès lors, Kinder, le célèbre œuf renfermant une surprise est banni du territoire américain. La raison profonde de cette loi est la peur du gouvernement qu’un enfant s’étouffe en avalant par mégarde le petit jouet.

L’histoire aurait pu s’arrêter là ; cependant, Ferrero ne conçoit pas de se voir fermer un des plus gros marchés du monde. Il décide alors d’entamer une longue lutte. C’est ainsi que des pétitions visant à introduire Kinder Surprise aux USA vont se multiplier : 1989, 1997, et la dernière en date le 26 décembre 2012. Celle-ci, toutefois, n’arrive pas à réunir le nombre de signatures requises et le 26 janvier 2013, son échec est annoncé. Par ailleurs, une nouvelle pétition devrait être lancée d’ici quelques mois.

En marge de ce mouvement, le gouvernement et les associations de consommateurs n’ont, eux, jamais cessé de crier la dangerosité du produit. Ainsi, en 1997, l’équipe du CPSC (the Consumer Product Safety Comission) réaffirme sa préoccupation. En effet, la gourmandise, destinée aux enfants de «  tout âge », contient des jouets éclatés en petites parties jugées dangereuses. Dès lors, la commission estime qu’en dessous de trois ans, la supervision d’un adulte est nécessaire. L’œuf n’est donc pas alors jugé adapté aux enfants de «  tout âge ». Enfin, c’est en 2012 que le FDA réaffirme une nouvelle fois l’interdiction formelle des Kinder Surprise aux USA. Cette même année, la peine maximale était une amende de 2500$.

L’étrange histoire de Linda Bird : 

Tout commence à la frontière entre le Canada et les Etats-Unis. Linda Bird, citoyenne canadienne est contrôlée par hasard par les agents de la douane américaine. Tout se déroule sans accro jusqu’au moment où la jeune femme dévoile l’œuf Kinder. L’histoire va alors déraper. En effet, les agents encore sous le choc d’un tel crime vont décider de placer l’objet en quarantaine. De plus, ils accusent la canadienne de contrebande. Par chance, celle-ci n’avait pas encore franchi la frontière et échappa ainsi à «  une amende de 300$  et quelques heures au poste» comme elle le confia à CBC News. Une fois l’objet de tous les délits confisqué, Linda continua comme prévu son voyage aux USA pensant cette aventure terminée et belle et bien enterrée. C’était sans compter sur le zèle de l’administration américaine. Quelques jours plus tard, elle reçoit une lettre de sept pages lui demandant l’autorisation pour procéder à la destruction du dit «  Kinder Surprise ». Linda confie qu’elle a dû lire deux fois la lettre avant qu’elle comprenne « qu’ils étaient vraiment sérieux ». Le plus absurde est qu’elle aurait dû payer 250$ de frais pour contester cette décision (cette somme servant à payer le stockage de l’objet le temps de trouver un accord).

C’est ainsi qu’en 2009, lors de quelques 2000 saisies, les autorités ont pu saisir plus de 25 000 Kinders. Mike Milene, porte parole des douanes américaines, explique que Noël et Pâques sont des périodes particulièrement sensibles.

Candy Treasure : une esquive à la prohibition ?

Le 13 Mars 2013, la société américaine New Jersey’s Candy Treasure LLC, annonça sa parade afin que les jeunes américains puissent se délecter d’un bon chocolat tout en profitant des plaisirs du jouet qu’il renferme. En effet, la compagnie a créé un œuf séparé en deux par une bande en plastique de couleur vive ; l’enfant comprend au premier coup d’œil qu’il ne s’agit pas de gober l’œuf d’une bouché. Cette gourmandise devait être commercialisée sous le nom de «  Choco Treasure » dès Pâques 2013

Cependant, la technique devrait être brevetée et Kinder reste toujours interdit aux USA. Ainsi, une question demeure : Quand est-ce que les enfants américains pourront-ils enfin savourer des Kinder Surprise ?

Thibault Batlle


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Tabagisme passif : 20% des nourrissons fragiles des poumons

    Ces résultats d’une étude de la Johns Hopkins Medicine alertent sur la sous-déclaration de l’exposition au tabagisme passif, d’enfants déjà très fragilisés sur... Lire la suite

    Le 04 mars 2015 par   Santelog
    SANTÉ
  • Le cardinal Dubois

    La période de la Régence a été stigmatisée par les mémorialistes, Saint Simon en tête, qui critiquaient le libertinage effréné de la cour et les erreurs de... Lire la suite

    Le 04 mars 2015 par   Pilcmag
    CULTURE, HISTOIRE
  • La mort de la cigarette électronique au Danemark

    C'est au tour du Danemark de proposer une loi pour réglementer le marché de la cigarette électronique qui risque de s'arrêter pour novembre 2015. Lire la suite

    Le 04 mars 2015 par   Vapoteur
    CONSO, SANTÉ
  • À la recherche de Tad Thevada

    Poursuite de notre roadtrip autour du plateau des Bolovens. Ce matin, on quitte Toumlan pour rejoindre Tad Lo en ayant comme projet de trouver la chute de Tad... Lire la suite

    Le 04 mars 2015 par   Alexwood
    JOURNAL INTIME, RÉGIONS DU MONDE, VOYAGES
  • Parution et exposition !

    Ce matin j'ai reçu les exemplaires de mon nouveau livren fraichement imprimé, il a pour titre "l'enfant précoce", il sort le 6 mars (oui tout bientôt !) aux... Lire la suite

    Le 04 mars 2015 par   Solenn Larnicol
    TALENTS
  • Victoria beckham

    Je vous présenterai sa biographie et ses oeuvres plus tard. Car, OUI, malgré les moqueries, Victoria est devenue une créatrice reconnue, à part entière, et... Lire la suite

    Le 04 mars 2015 par   Aelezig
    CÔTÉ FEMMES, HISTOIRE, MODE FEMME, PEOPLE

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Edelit 1315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte