Magazine Humeur

Le Delanopolis fait sa primaire : l'interview de Franck Margain !

Publié le 22 mai 2013 par Delanopolis
Afin d'informer ses lecteurs et d'inciter ceux qui hésitent encore à s'inscrire pour voter, le Delanopolis a adressé un questionnaire en sept questions aux candidats et publie in extenso leurs réponses. Voici celles de Franck Margain. Le Delanopolis fait sa primaire : l'interview de Franck Margain ! 1 - Face à la crise budgétaire qui menace Paris et qu’Anne Hidalgo veut cacher, quelles économies envisagez-vous ?

F. M. : 
Face à la crise que nous traversons et qui est lourde de conséquences sur l'emploi et sur nos finances publiques, je m'engage fermement à inverser le rythme de la dépense publique. Mon objectif est de réduire, chaque année, de 1% en valeur le montant des dépenses totales de la ville, en concentrant l’effort sur les dépenses de fonctionnement, pour parvenir à la fin de mon premier mandat à une économie de 500M€ sur le budget. A compétences inchangées, le budget passera ainsi de 9 milliards en 2013 à 8,5 milliards à la fin du mandat. Pour cela, je procéderai au non remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, comme l'avait fait Nicolas Sarkozy au niveau de l’Etat. J’indique que j’utiliserai les marges de manœuvre dégagées pour procéder à une baisse significative de la fiscalité pesant sur les TPE et PME afin de donner une véritable bouffée d’oxygène aux entreprises et afin de faire revenir l'emploi privé dans Paris.




2 - Quelles mesures principales proposez vous pour décongestionner la circulation dans Paris et lutter contre les embouteillages et la pollution ?

Je propose la mise en place d'un péage numérique dans l'hyper-centre de Paris (centre historique). Ce péage, gratuit pour les riverains, permettra également aux entrepreneurs parisiens de gérer l'accès libre de leur clientèle depuis leur ordinateur. Ce système mis en place à Londres a développé l’activité économique et a permis de réduire le trafic et la pollution. Le centre ville sera ainsi décongestionné et la qualité de vie des Parisiens véritablement améliorée. A la périphérie, je mettrai en place des partenariats publics - privés pour réaliser la couverture des périphériques et la construction de parkings. Plus largement, je cesserai d'opposer automobilistes, piétons et transports en commun pour penser Paris en "co-circulation" entre ces trois modes de transport. J 'ouvrirai enfin un vaste projet d'aménagement des voies sur berge de Choisy a Saint Denis pour créer plus de 20 km de nouveaux espaces le long du fleuve.




3 - Êtes-vous favorable à l’organisation de référendums pour que les Parisiens puissent directement trancher les questions essentielles pour le futur de leur ville (péage urbain, hauteur des immeubles, rythmes scolaires, organisation des services de propreté, etc.) ?

Soyons clairs, je serai le maire de la concertation !! Je propose ainsi, notamment, d'organiser des référendums pour les projets parisiens concernant la ville dans son ensemble, mais également des référendums au niveau des arrondissements pour des projets locaux. Les Parisiens doivent pouvoir se réapproprier leur ville. Je souhaite une nouvelle gouvernance pour Paris. Dans cette même logique, je mettrai en place une politique de transparence totale des subventions versées aux associations afin d'éviter le clientélisme qui a fait des ravages sous l’actuelle municipalité de gauche !!



4 -Faut-il permettre à tous les locataires de HLM parisien d’acquérir leur logement à un coût n’excédant pas le montant du loyer sur 15 ans ?


L’enjeu n’est pas là ! Moi, je remettrai complètement à plat la politique du logement social en déterminant des critères d'attribution de logement qui donnent la priorité aux familles des Parisiens, à leurs enfants et à leurs parents et qui permettent de proposer des logements plus grands aux familles qui souhaitent garder leurs parents auprès d'elles pour contribuer à renforcer le lien familial. J'engagerai une politique active d'accession à la propriété par la mise en vente d'une part du parc social, et engagerai la création de logements sociaux dits "intermédiaires" afin de faire revenir les classes moyennes à Paris. Les conditions de prix seront fixées par un conseil indépendant qui aura pour objectif de lutter contre la spéculation et de permettre aux salaires moyens d'accéder à la propriété de leurs logements sociaux.



5 - Faut-il revoir certains projets urbains et architecturaux mal conçus : Halles, Rolland-Garros, tour Triangle ?


Comme je vous l’ai dit, je serai un maire à l'écoute des Parisiens. Des projets sont d’ores-et-déjà en cours mais peuvent encore être plus ou moins réversibles, au cas par cas, en fonction de l'échéance de 2014 et de leur état d'avancement.

Je m'engage ainsi à me battre fermement contre le projet de la tour triangle, projet à l'architecture peu innovante (le triangle de la baie des Anges à Nice date de 1970 !!), et qui ne prévoit aucun espace vert ! Je souhaite encourager à Paris un peu de « verticalité » mais dans des tours multi-activités, et surtout à taille humaine, qui offriront des lieux d'échanges sur certains paliers comme les tours de Hong Kong.


Je remettrai à plat le projet de Rolland –Garros dont on a vu qu’il était décrié par tous et qu’il avait été très mal préparé.

Le projet des Halles sera quant à lui très avancé en 2014. Je ne le remettrai pas en cause complètement mais je travaillerai avec des ingénieurs circulation sur l'aménagement de la voirie souterraine et modifierai le jardin de la partie est.


Ma philosophie générale est claire : je souhaite avant tout préserver l'argent public. Ainsi, les projets déjà largement avancés ne seront pas "défaits". En revanche, je n’hésiterai pas lorsque cela s’avèrera nécessaire et que les habitants en auront exprimé le souhait, à les modifier afin qu'ils répondent mieux aux préoccupations des Parisiens. Je reverrai en particulier la destination et l'objet du "104", véritable échec culturel de la municipalité et véritable gouffre financier.




6 - Faut-il modifier l’organisation des services de propreté et si oui comment ?

J’ai une conviction : il faut revoir de fond en comble la politique de la propreté à Paris. En effet, le constat général est simple : la ville est sale.

Je propose tout d'abord organiser le ramassage des poubelles selon une fréquence plus importante. De plus, la collecte doit être modernisée, pour le bien de tous ! Par exemple, des sondes électroniques pourraient, à l'heure du numérique, être mises en places dans les endroits les plus sollicités.

Il apparaît également nécessaire d’augmenter la capacité des poubelles dans les lieux de réunion de la jeunesse parisienne, comme l'île St Louis ou les voies sur berge, par exemple. Il faut également revoir le rôle du service public de nettoyage et ouvrir en parallèle l’activité à des concessionnaires afin de compléter l'offre d'hygiène dans la ville.





7 - Quelles mesures d’urgence pour lutter contre la multiplication des cambriolages ? 



En urgence, j'exigerai de la préfecture une modification immédiate des rondes de police dans la ville afin de les orienter dans les quartiers les plus visés par les cambriolages et par les vols, à la tire notamment.

Pour ce qui est de la compétence directe du maire, je n’ai aucun état d’âme : j’annonce que, sitôt élu, je développerai le nombre de cameras de vidéo protection. Il y en a assez des fausses pudeurs et du dogmatisme sur le sujet !! La vidéo protection a en effet largement apporté la preuve de son efficacité dans toutes les grandes métropoles, que ce soit dans la lutte contre les cambriolages mais aussi contre la délinquance en général et contre le terrorisme. J’ajoute que pour la tranquillité de tous, notamment lors des déplacements en soirée ou à une heure tardive, je souhaite l’installation de cameras de vidéo protection dans le premier wagon de chacune des rames de métro et RER ainsi que dans les Noctambus. Sitôt élu, je proposerai un accord en ce sens avec le STIF !

Sur le fond, je mettrai fin à l'hypocrisie des brigades de sécurité de la ville pour créer une véritable police municipale, propre à la ville de Paris.

Vous le voyez, mon objectif est clair : je veux lutter sans complaisance et avec fermeté, à la fois contre l'insécurité qui se développe à Paris et contre le sentiment d'insécurité qui se développe encore plus vite. Les Parisiens sont en effet inquiets. Il est urgent de les entendre !!


POUR VOTER A LA PRIMAIRE CLIQUEZ LA !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delanopolis 84441 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines