Magazine Cinéma

Junon et le Paon

Publié le 22 mai 2013 par Olivier Walmacq

JunonEtLePaon

Genre : Drame

Année : 1930

Durée : 1h39

L'histoire: A Dublin, pendant la guerre qui oppose l'Irlande à l'Angleterre, un couple tente de survivre malgré les privations et la misère. La promesse d'un héritage annonce des jours meilleurs pour l'homme et son épouse, mais le destin continuera de s'acharner sur eux...

La Critique De Titi70 :

Premier long métrage à ouvrir un petit cycle Alfred Hitchcock sur ce blog, Junon Et le Paon, réalisé en 1930, ne figure pas parmi les plus connus et pour cause, puisqu'à l'époque, le metteur en scène en profite surtout pour exploiter la technologie, alors naissante, du cinéma parlant, dont Junon Et Le Paon constitue le premier long métrage du metteur en scène dans ce format.

Alfred Hitchcock y adapte une pièce d'un écrivain Irlandais nommé Sean O'Casey, et à vrai dire, se contente surtout de la transposer le plus fidèlement possible à l'image.

Junon et le Paon

Comme souvent avec le metteur en scène, le casting est composé d'acteurs et comédiennes ayant déjà tourné avec le réalisateur. C'est le cas de Sara Allgood, à l'affiche deux ans avant du film Chantage, où Edward Chapman, qui figurait déja au casting de Meurtre, le précèdent long métrage du cinéaste, qu'il retrouvera un an plus tard pour The Skin Game.

L'histoire tourne autour d'une famille durant la guerre opposant l'Irlande à l'Angleterre. Tandis que son mari, le Capitaine Boyle surnommé Le Paon, à cause de son habitude de se vanter en paradant, se saoule à longueur de journée en compagnie de Joxer, son fidèle ami, Mme Boyle tente de gérer la maisonnée composée également d'une fille et d'un garçon, mutilé après des émeutes et traumatisé.

Un jour, la fille, Mary, revient à l'appartement avec un avocat, Charles Bentham, qui apporte de somptueuses nouvelles. Le Capitaine Boyle vient en effet d'heriter d'une grosse somme d'argent. Toute la famille se réjouit de cette nouvelle et de cette richesse toute neuve.

Durant plusieurs jours, la fête bat son plein chez les Boyle et de nombreux voisins défilent pour apprécier l'événement. Pourtant, les choses vont soudainement tourner au vinaigre quand l'avocat disparaît subitement, laissant Mary seule et enceinte.

Les voisins, autrefois si sympathique, en profite pour démontrer leur mesquinerie et prennent tous les prétextes pour demander de l'argent à la famille désormais totalement ruinée.

Junon et le Paon

Autant le dire, Junon Et le Paon ne constitue pas le meilleur film d'Alfred Hitchcock tant celui ci illustre sans éclat une pièce de théâtre, en la restituer si fidèlement que le cinéaste s'efface totalement derrière son histoire.

Difficile de reconnaître le style du cinéaste derrière cette production qui ressemble beaucoup plus à du théâtre filmé avec ses long bavardages qu'à un véritable long métrage.

Encore une fois, la principale préoccupation d'Hitchcock était de mettre en avant le cinéma parlant. Pour le reste, Junon Et Le Paon demeure surtout une véritable curiosité dans la filmographie du maître, une rareté à découvrir si on est un peu curieux en matière de cinéma, mais c'est très loin d'être une oeuvre inoubliable. 

Note : 10/20  


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines