Magazine Science & vie

Le Nucléaire contre tous (39)/ L'évaluation du prix d une transition énergetique ( début )

Publié le 22 mai 2013 par 000111aaa

Poursuivant mes réflexions d’hier  et voulant commencer à régler franchement mes comptes avec les projets de développement des énergies renouvelables  je me sens   tenu de sortir parfois des considérations techniques ou scientifiques exposés dans mes 37 articles précédents  pour entrer dans des domaines  qui font partie  de l’ECONOMIE DE L’ENERGETIQUE …. PARLONS DONC GROS SOUS SI NECESSAIRE  !!!

1 °/ LE PRIX DE REVIENT DES DIVERSES ENERGIES RENOUVABLES  EST DEPENDANT D’UNE COMPETITION  INTERNATIONALE PERMANENTE MAIS SUR PLUSIEURS PLANS

1-1   CHAQUE PAYS A , OU N’A PAS, OU N’A PLUS,   SON HERITAGE  PROPRE ……

J’espère vous avoir fait comprendre que ma réponse à mes interlocuteurs américains sur les prix des diverses énergies   n’était pas liée qu’ à leur prix mais aux volumes disponibles ….A savoir : il existe ( C’EST VRAI) des méthodes pour remplacer les combustibles fossiles qui diminuent par des énergies renouvelables  .Mais J'ai souligné que toutes les énergies renouvelables ne se valaient pas. Nous devons être sélectifs et employer  des critères  sévères de marketing prévisionnel. Pour mes auditeurs américains , je savais que s’ils diminuaient   tout doucettement  leur nucléaire , cela signifiait que  leur   production  d’électricité serait de plus en plus tournée vers l’utilisation du charbon .ils ont par le fait un prix de revient du kilowatt – heure  d’origine charbon national et de quasi- surface qui  est   inférieur  ou égal à celui  de leur nucléaire …..Quant à leur actions de développement des énergies renouvelables, préconisées semble-t-il par leur président , elles seront sélectives et réservées    prioritairement au business USA  ….. Cependant ils ont installé en 2012 plus de puissance éolienne que de puissance en gaz…Tout  cela aide à comprendre  que si la Nature   vous a bien doté au départ, vous pouvez  ne pas vous précipiter  sur n’importe  quelle énergies renouvelables à grands coups de subventions ……..

« Alors ,(me direz-vous ) , pourquoi dans votre série d’articles  de  2012 sur la transition énergétique allemande actuelle ( voir archives de ce blog )  vous être montré aussi agressif ? » ;Et je vous répondrai : suis –je le seul   à critiquer  les allemands  de quitter le nucléaire   pour le remplacer  partie par l’éolien , partie  par la lignite , le charbon  et le gaz . Voici le jugement de  JEAN  SYROTA  et de JEAN MARC JANCOVICI  : « "Pour l’instant, l’Allemagne a réussi ce tour de force de faire rêver des activistes de l’environnement, tout en étant le plus gros émetteur de CO2 d’Europe, avec des émissions actuellement en hausse. Mais des points de vue critiques apparaissent, y compris en Allemagne…… ». Il ne faut pas perdre de vue  qu’ outre  leur exploitation de leurs  ressources internes nationales , il existe un esprit d’entreprise en Allemagne   qu’ on pourrait qualifier de  national- capitalistique  expansionniste ! L’action du gouvernement allemand, ces dernières années, dans le domaine de l’énergie, a été axée principalement autour de :1° /la sécurité d appros en gaz russe -.2° /la construction de 23 centrales électriques au charbon, -.3°/un fort développement des énergies renouvelables intermittentes (éolien et photovoltaïque) et de la biomasse avec des cultures dédiées….. Mais  la lutte s’avère dure pour ses industriels : l’Allemagne est en passe de perdre le pari industriel qui visait à mettre sur pied une filière solaire à cause de la concurrence chinoise…… Quant à leur éolien , s’il a apporté des emplois , il faut aussi en reconnaitre les servitudes . il faut construire les milliers de km de nouvelles lignes indispensables pour acheminer la production des éoliennes implantées massivement en mer dans le nord-ouest de l’Allemagne, alors que la consommation est élevée dans le sud-est  et cela va couter un gros budget … Et puisque je vous ai promis de parler  budget  et que les allemands ont à ce sujet bonne réputation ,ce programme a été évalué fin mai 2012 par la BNetzA à 20 Mds €, auxquels il convient d’ajouter 25 Mds € pour les réseaux de distribution(MT et BT).  Tout cela , alors que  le gestionnaire de réseaux Tennet a fait part de difficultés pour réunir déjà les 5 Mds € nécessaires aux premiers investissements qu’il doit effectuer en propre ! voir ma photo

Capture.PNG transition allemande.PNG

Et je vais leur donner , comme dans la fable de LA FONTAINE  , le coup de pied de l’âne : ce ne sera pas la fin de leurs  soucis   , j’attends  en ricanant leurs premiers déboires sur  leurs essais de prospection et d’exploitation du gaz de schiste avec  leurs écologistes  remuants …. Puisque en effet fin février, Berlin a présenté un projet de loi qui autorisera le "fracking",( la fracturation hydraulique)  - sous réserve des autorisations nécessaires au cas par cas.

1-2   LA MATURITE DU MATERIEL EOLIEN OU SOLAIRE VOLTAIQUE EST QUESTIONNABLE…. LE PRIX DU SMART GRID   /LES RESEAUX DE TRANSPORT INTELLIGENT / EGALEMENT …….

A suivre


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


000111aaa 168 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine