Magazine Basketball

Mike Miller veut aider le Heat en jouant plus

Publié le 22 mai 2013 par Insidebasket @insidebasket

Mike Miller aimerait avoir un temps de jeu plus conséquent pour aider ses coéquipiers à naviguer vers un nouveau titre. Il n’a foulé les parquets qu’à cinq reprises lors des neuf matchs de playoffs disputés par le Heat, pour une moyenne inférieure à 9 minutes. Miller a fait part de ses difficultés à USA Today.

C’est difficile parce que quand tu essaies de rester prêt, cela demande beaucoup de mental.

Mais lorsque l’on fait partie d’une équipe aussi ambitieuse que le Heat, les choses ne sont pas toujours simples.

Tout ceci est plus important que soi-même. Beaucoup de gars, moi y compris, s’investissent beaucoup, travaillent dur et tu ne veux pas être la raison pour laquelle de mauvaises choses arrivent. Tu dois rester professionnel et essayer d’aider l’équipe à gagner.

Erik Spoelstra se montre compréhensif mais il sait aussi gérer ces situations.

On essaie d'insister et de rappeler à chacun le projet global. Et souvent, il ne faut pas prendre pour acquis le fait que tout le monde comprenne. Je n’ai pas de problème avec les joueurs frustrés. C’est un sentiment tout à fait normal dans une saison aussi longue. Tout le monde a fait de gros sacrifices pour faire partie de notre équipe. Cela ne veut pas dire que c’est facile pour autant.

Le dernier grand souvenir que l’on ait de Miller remonte au Game 5 des Finales de la saison dernière contre le Thunder. Il avait alors réussi un fantastique 7 sur 8 à trois points, permettant au Heat de s’imposer 121 à 106. Ces moments de grâce n’ont pas été nombreux cette année. Afin de libérer l’espace près du cercle à ses leaders que sont LeBron James, Dwyane Wade et Chris Bosh, la franchise floridienne a préféré l’apport de Ray Allen derrière l’arc. Cette stratégie se comprend quand on sait que l’ancien Celtics est le recordman de la ligue dans ce domaine.

Le temps de jeu de Miller s’est donc réduit comme une peau de chagrin, avec un seul petit match entre le 31 janvier et le 3 mars. L’arrière a tout de même montré quelques fulgurances en fin de saison lorsque Wade fut mis au repos. 26 points contre les Bobcats puis 21 contre le Magic au mois d’avril avec respectivement 7 et 6 tirs primés.

Une réussite qui ne lui a finalement pas souri pour le début de ces playoffs. Il pourrait cependant jouer un peu plus contre les Pacers, surtout si ses coéquipiers sont à la peine à trois points. Au vu du roster floridien, Mike Miller devra se contenter d’être un role player et tenter d’apporter le maximum en sortie de banc. Et son rendement pourrait être déterminant dans la conquête d’une nouvelle bague.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Insidebasket 67384 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines