Magazine Humeur

VB: Inspirante.

Par Mymi_lef

IMG_20130521_153315Oulala, ça fait tellement longtemps que je n’ai pas écrit ici que je ne me rappelais même plus de mon mot de passe pour entrer sur WordPress…ouf, chicanez-moi. Ces temps-ci, quand je ne suis pas en rédaction pour terminer cette (foutue) maîtrise, sur la 40 à rouler pour me trouver un appartement à Mtl (Quoique maintenant, c’est réglé!) ou dans les salles d’attente de Québec pour essayer de bloquer les maudites bibittes dans mon système immunitaire, je dessine. Je gribouille ce qui me passe par la tête, ce que la vie m’inspire et parfois, quand j’ai envie de me risquer, j’essaie de dessiner les gens. J’aime bien que mes dessins aient de l’âme, qu’ils veulent dire quelque chose. Dernièrement, Karine Vanasse a écrit que c’était fou la vie que j’arrivais à dessiner dans les yeux de mes portraits, ce fût un des plus beaux compliments. Non pas parce que c’est KV, mais parce que j’espère toujours que mes dessins soient plus que des coups de crayons. Habituellement, quand je me lance à faire le portrait de quelqu’un c’est que d’une façon ou d’une autre cette personne est venue me chercher. Certains d’entre vous ont peut-être vu passer sur Facebook ou Twitter le dernier portrait que j’ai dessiné de Véronique Bannon?

Il y a quelques jours, la fashionista, l’acheteuse compulsive ou appelez-là comme vous voulez, en moi fouinait sur internet pour essayer de trouver de nouvelles lunettes de soleil. Non, mais pas parce que j’en ai déjà 50 paires que je n’ai pas besoin d’une nouveauté pour l’été hein? Donc, en cherchant le site internet de Véronique Bannon (parce que j’ai vu passer sa collection et qu’elle est juste géniale), je suis tombée sur une entrevue datant de 2012 à l’émission "Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux".

Pour moi, Véronique Bannon, ça toujours été la belle fille. À 10 ans, j’écoutais religieusement Virginie et on ne se le cachera pas Karine Constantin, c’était MON personnage préféré. Je la trouvais donc parfaite. Mais, avec les années, je pense que j’ai oublié que je l’aimais bien. Dans cette vieille entrevue, c’est avec surprise que j’ai appris que Véronique avait fait une dépression majeure. J’étais étonnée, non pas qu’une fille qui a tout pour elle puisse sombrer aussi bas, mais plutôt qu’une fille qui tombe aussi bas soit capable de se relever et de parler de ce qu’elle a vécu aussi ouvertement. Honnêtement, j’étais un peu impressionnée et puis, j’avais aussi le goût de crier haut et fort:" Vous voyez, même les gens qu’on croit tellement parfaits n’ont pas une armée pour les empêcher d’avoir mal"!

Bref, dans cette entrevue, c’est non seulement une belle fille qui parle, mais une belle personne. Ce qui vaut aujourd’hui, beaucoup plus cher à mes yeux. Elle parle de ce qu’elle a vécu avec tellement de vérité et de franchise, qu’elle fait du bien. Je trouve très courageux et inspirant les gens qui osent parler de la maladie et qui laissent de côté la honte pour essayer de transmettre un message d’espoir.

Lundi prochain à 20h, Canal vie présente "Simplement vedette" où différents artistes dont Véronique Bannon parleront du cancer de l’âme, qu’est la dépression. Je crois que ce sera une entrevue inspirante qui mérite d’être écoutée et qui peut-être aidera à faire diminuer la stigmatisation et à encourager les gens à aller chercher de l’aide! Donc, allez mes amis, à vos télés!

;)



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mymi_lef 727 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte