Magazine Société

449° Fallait pas jouer avec le feu...

Publié le 23 mai 2013 par Jacques De Brethmas

Les masques sont tombés. Les petites promenades du dimanche des « gentilles familles » de la manif pour tous ne font plus illusion. Frigide Barjot a voulu jouer avec le feu, et maintenant, elle se brûle.
La voilà qui se demande maintenant si elle va aller manifester après-demain, maintenant qu'elle a innocemment accroché au mât de cocagne un objectif, l'homophobie déguisée, qui appâte autant l’extrême droite, les hypercathos, les factieux que les autres anti-républicains et les allumés religieux de toutes sortes.
Maintenant qu'elle a tout mis sens-dessus-dessous, elle appelle au secours parce que les vautours et autres charognards de d'extrème-droite tournent autour de ses pompons roses ?
Car, contrairement à la charitable analyse que font d'elle les plus modérés de ses contradicteurs, elle n'est pas intelligente. Personne d'intelligent n'aurait été se mettre dans pareille situation, oie blanche au milieu d'un marigot de crocodiles. 
449° Fallait pas jouer avec le feu...
 La manif-pour-tous ?   Euh... Là au milieu...
D'abord, croire qu'on peut refuser un droit républicain aux citoyens homosexuels sans être homophobe, cela relève, au delà de la plus sotte candeur, de la pire imbécillité dans l'incompréhension de la loi : discriminer un citoyen au regard de ses préférences sexuelles, c'est de l'homophobie. Or l'homophobie est un délit. C'est se mentir à soi-même dans une illumination mystique.
Propager partout des prédictions digne de Cassandre en affirmant que le mariage pour tous va précipiter l'effondrement de la société, c'est répandre des fausses nouvelles dans le but de créer du désordre public. Dans les nombreux pays où le mariage pour tous est en vigueur depuis des années, rien ne s'est effondré, et les agressions homophobes ont même diminué.
Affirmer que le mariage est réservé aux seuls couples capables de procréer, c'est priver de mariage tous les couples sans enfant, pour des raisons aussi diverses que la maladie, l'âge, ou simplement le désir de ne pas en avoir.
449° Fallait pas jouer avec le feu...
Parler de déni de démocratie parce que la minorité qu'on représente n'est pas « entendue » par les pouvoirs publics élus par une majorité, c'est justement ne rien comprendre à la démocratie. 7 % des Français vont à l'église, près de 70 sont favorables au mariage pour tous, et le peuple souverain a envoyé à l'Assemblée Nationale une large majorité de députés qui ont voté cette loi.
On voit bien que la droite n'a pas l'habitude de manifester : s'il suffisait de balader quelques pancartes dans la rue pour voir ses fantasmes se réaliser, il n'y aurait, justement, plus de démocratie, plus de république, plus rien d'autre que le chaos... 
449° Fallait pas jouer avec le feu...
Maintenant, toutes les nostalgiques de moyen âge veulent prendre les commandes du char de la manif pour tous, alors que le véhicule a été construit dans l'insouciance par quelques familles bêtasses et ringardes qui n'ont pas écouté d'autre avis que celui du curé en chaire pour se faire une opinion.
Et voilà que par le prompt renfort des nervis d’extrême droite, des fachos d'un occident mal vieilli, des intégristes affidés à de vieux grimoires de source improbable et de toute manière mal compris, le doux carnaval des bourgeois des beaux quartiers se transforme en une horde sauvage qui s'attaque au pouvoir républicain, le char à bancs fleuri des papas-mamans se métamorphose en panzer foudroyant, leurs jolies têtes blondes en boucliers humains, et les CRS si souvent appelés à la rescousse pour protéger l'acquis des nantis en agresseurs sauvages de fils à papa désœuvrés...
Si Frigide ne va pas à la manif, elle dira que c'est parce que l'ordre n'est pas assuré à cause de Valls, si elle y va et qu'elle se fait écharper, ce qui est probable, elle dira que l'ordre n'est pas assuré à cause de Valls, mais jamais elle n'avouera que c'est elle qui, la première, a agité le chiffon rouge devant le taureau piaffant des phalanges fascistes et des légions des croisés...
Plus fort : la loi prévoit que toutes les associations qui fonctionnenet grâce au mécénat rendent leurs comptes publics. Dès la première manif pour tous, le trésorier s'était vanté d'avoir recueilli 700 000€. Où sont les comptes ???
Pour dimanche prochain, la manif pour tous déclare dans la presse s'être assuré les services de trois sociétés de sécurité privées. D'où vient l'argent ?
Au moins, on en aura fini de Boutin. Par sa dernière déclaration, elle s'est définitivement exclue de toute intervention sur le terrain politique et républicain, en affirmant qu'elle obéissait à des lois « plus fortes que celles de la république ».
449° Fallait pas jouer avec le feu...
Oui, il faut mettre de l'ordre. Réclamer des comptes à ceux qui « ont les moyens » de troubler l'ordre public, affirmer qu'une loi dûment votée par une majorité dûment élue est légitime et incontestable, que c'est justement cela dui s'appelle la démocratie, et que prétendre le contraire, c'est de la sédition, ce qui, tout comme l'homophobie, constitue un délit.
« Quand on prend des vessies pour des lanternes, eh bien... On se brûle ».
Pierre Dac.
Voir ICI  un article intéressant du Nouvel Obs sur le même sujet...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jacques De Brethmas 445 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine