Magazine

Georges Moustaki

Publié le 23 mai 2013 par Allo C'Est Fini

Avec sa gueule de métèque, de juif errant, de pâtre grec, Georges Moustaki appartenait à un autre monde, une autre époque, celle où on chantait parce qu’on avait des choses à dire et non une cohorte de fans à alimenter en stupidités.

Georges Moustaki le métèque

Sa plus belle chanson restera sans doute « Ma liberté« .


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Allo C'Est Fini 6794 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte