Magazine Culture

Les couleurs de l'eau

Par Alaindependant
vendredi 24 mai 2013

Un événement à ne pas manquer !

Coédité par Gallimard à Paris, le Musée des impressionnistes à Giverny et le Musée Fabre à Montpellier, le fort beau livre intitulé Signac Les couleurs de l'eau constitue le catalogue de la magnifique exposition présentée à Giverny jusqu'au 2 juillet 2013 puis à Montpellier du 13 juillet au 27 octobre.

 On peut y admirer des œuvres venues non seulement de France, mais aussi prêtées  par des musées allemands, chypriotes, américains, finlandais, irlandais, japonais, néerlandais, anglais, russes et suisses, c'est dire si l'événement est d'importance pour les admirateurs de la production picturale de Paul Signac (1863-1935), le grand paysagiste français qui donna naissance au pointillisme avec le peintre Seurat et qui mit par ailleurs au point la technique du divisionnisme.

 Avec Seurat et Pissarro, il formera aussi le groupe des « impressionnistes dits scientifiques » avant de devenir l’ami de Van Gogh peu de temps avant le suicide de ce dernier, et il sympathisera avec le symbolisme littéraire, surtout en Belgique.

 Il fut en outre nommé peintre officiel de la Marine en 1915, ce qui explique la thématique de l'exposition de 2013.

 Car, comme l'explique sa commissaire générale, Marina Ferretti Bocquillon :

 « Depuis les premières marines peintes avec une vigueur et une liberté impressionnistes jusqu'aux amples architectures portuaires aux couleurs quasi fluorescentes d'après-guerre, la description de l'eau et du ciel offrirent à Paul Signac un inépuisable prétexte à multiplier les variations chromatiques. Comme Monet, Signac a en effet trouvé une source d'inspiration constante dans l'évocation de l'eau et de ses couleurs.

 La réflexion de la lumière à la surface du fleuve et de la mer y fragmente le réel, et l'artiste, ardent défenseur de la couleur pure, trouva dans ce motif une illustration naturelle de la théorie néo-impressionniste de la division des tons. Épris de plein air, Signac fut aussi un marin averti. Il sut conférer au genre de la marine une rigoureuse modernité formelle sans renoncer à sa force d'évocation.

 Car, au-delà de l'exigeante technique de la division des couleurs qui tend naturellement à l'abstraction, son œuvre véhicule une puissante poétique du voyage et de l'évasion ».

 L'ouvrage qu'elle a dirigé contient bien entendu de somptueuses reproductions de tableaux, d'aquarelles et de dessins (environ 120), mais aussi de lettres, de photographies et de documents divers ainsi qu'un appareil documentaire et critique fourmillant d'informations passionnantes.

 Un régal pour les yeux !

Bernard DELCORD

Signac Les couleurs de l'eau, ouvrage collectifsous la direction de Marina Ferretti Bocquillon, Paris, Éditions Gallimard, collection « Les grandes monographies », mars 2013, 237 pp. en quadrichromie au format 23 x 28,5 cm sous couverture brochée en couleurs et à rabats, 35 € (prix France)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alaindependant 70792 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte