Magazine Santé

H7N9: Un contact étroit semble nécessaire pour la transmission du virus – Science

Publié le 24 mai 2013 par Santelog @santelog

H7N9: Un contact étroit semble nécessaire pour la transmission du virus  – ScienceLe mode de transmission du virus n’était pas confirmé.Cette équipe internationale de scientifiques vient de démontrer, sur des furets et des porcs, que la transmission du virus de la grippe aviaire H7N9 est possible en cas de contact étroit, par le toucher et par l’échange de fluides corporels. Ces premiers indices sur le mode de transmission du virus viennent d’être publiés dans la revue Science.

On savait déjà que le nouveau virus H7N9 réassorti à partir de 2 autres virus aviaires, évoluait rapidement sur le plan génétique avec une plus grande capacité du nouveau virus à infecter les mammifères, dont les humains. Sa source et son mode de transmission n’était pas confirmés.

Au 17 mai 2013, le virus H7N9 a causé 131 cas d’infection humaine confirmés en

H7N9: Un contact étroit semble nécessaire pour la transmission du virus  – Science
laboratoire, dont 36 décès, soit un taux de létalité de 27%. Jusqu’à ce que la source d’infection soit identifiée et contrôlée, l’OMS envisage la confirmation d’autres cas d’infection humaine par le virus. On sait également que plus de 75% des cas confirmés ont été en contact ou exposés à des volailles avant de tomber malade.

Le Pr David Kelvin, de l’Université de Toronto qui a travaillé avec l’Université de Shantou et l’University Health Network, a utilisé des furets et des porcs et montre que la transmission entre furets n’a eu lieu que lorsque les animaux partageaient leur cage et étaient en contact direct. La transmission s’avère beaucoup plus réduite lorsque les cages sont bien espacées et la transmission aérienne ne semble pas représenter un risque élevé, en tous cas, sur l’animal (Voir figures de droite). Mais ce résultat «  est susceptible  » d’être applicable chez les humains aussi, expliquent les chercheurs.

Un contact étroit est nécessaire pour la transmission du virus, ce qui a des conséquences importantes pour les professionnels de santé, eux-mêmes en contact étroit avec les patients. Mais les auteurs rappellent qu’il n’existe à ce jour aucune preuve de transmission soutenue d’humain à humain.

Autre avancée, plusieurs vaccins anti-A/H7N9 sont en cours de développement, informe l’OMS au 23 mai : Un candidat-vaccin qui a déjà passé les tests de sécurité et d’inhibition de l’hémagglutinine (HA) et 3 autres candidats pour lesquels la caractérisation du virus reste à finaliser.

Sources: Science DOI: 10.1126/science.1239844 Online May 23 2013 Infectivity, Transmission, and Pathology of Human H7N9 Influenza in Ferrets and Pigs, OMS Human infection with avian influenza A(H7N9) virus – update et Summary of status of development and availability of avian influenza A(H7N9) candidate vaccine viruses

H7N9: Un contact étroit semble nécessaire pour la transmission du virus  – Science
Accéder aux dernières actualités sur A/H7N9


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 62405 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine