Magazine Cinéma

CANNES 2013 : Henri de Yolande Moreau

Par Misteremma @misteremma

Film de clôture de la Quinzaine des Réalisateurs, Henri est une coproduction belge, à l’instar du long métrage d’ouverture, The Congress. L’année passée, Yolande Moreau était présente dans cette sélection parallèle mais en tant qu’actrice. Elle était, en effet, à l’affiche de Camille redouble de Noémie Lvovsky qui avait remporté le prix SACD.

Henri, la cinquantaine, d’origine italienne, tient avec sa femme Rita un petit restaurant près de Charleroi, « La Cantina ». Une fois les clients partis, Henri retrouve ses copains, Bibi et René, des piliers de comptoirs ; ensemble ils tuent le temps devant quelques bières en partageant leur passion commune, les pigeons voyageurs. Rita meurt subitement, laissant Henri désemparé. Leur fille Laetitia propose alors à Henri de se faire aider au restaurant par un « papillon blanc », comme on appelle les résidents d’un foyer d’handicapés mentaux proche de « La Cantina ». Rosette est de ceux-là. Elle est joyeuse, bienveillante et ne voit pas le mal. Son handicap est léger, elle est simplement un peu « décalée ». Elle rêve d’amour, de sexualité et de normalité. Avec l’arrivée de Rosette, une nouvelle vie s’organise.

Cannes 2013 : Quinzaine des Réalisateurs
Sortie : Deuxième semestre 2013
Durée : 1h47
Année de production : 2012
Genre : Comédie dramatique
Origine : France, Belgique
Réalisateur : Yolande Moreau
Acteurs : Pippo Delbonno, Candy Ming, Lio


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Misteremma 41190 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte